Information aux restaurateurs et aux exploitants de services alimentaires

Cette page fait partie du répertoire des documents d'orientation (RDO).

Vous cherchez des documents connexes?
Recherche de documents connexes dans le répertoire des documents d'orientation.

Ce sont généralement les gouvernements provinciaux, les administrations municipales ou les autorités sanitaires régionales qui s'occupent de l'inspection des restaurants et des services alimentaires au Canada. Vous pouvez signaler toute préoccupation au sujet d'aliments consommés dans un restaurant aux autorités d'inspection locales.

L'Agence canadienne d'inspection des aliments s'efforce de protéger les consommateurs des pratiques trompeuses dans les restaurants. Toute allégation concernant un aliment vendu dans un restaurant doit être vraie et précise. Si vous pensez qu'une annonce publicitaire, un menu, ou un employé d'un restaurant vous a fourni une fausse information concernant un plat, communiquez avec le Programme des aliments au détail de l'ACIA.

L'ACIA a la charge d'administrer les dispositions de la Loi sur les aliments et drogues qui portent sur les fraudes. À ce titre, elle cherche à prévenir les pratiques trompeuses dans les restaurants. L'article 5(1) de la Loi interdit à quiconque d'étiqueter, d'emballer, de traiter, de transformer, de vendre et de publiciser les aliments d'une façon erronée ou trompeuse. Par conséquent, toute allégation en rapport avec les aliments mis sur le marché doit être vraie et précise.

Toute affirmation ou allégation qui induit les gens en erreur, de quelque façon que ce soit, peut être considérée trompeuse. La plupart du temps, c'est par la formulation des menus que les restaurateurs et les exploitants de services alimentaires sont le plus susceptibles de faire des allégations trompeuses. De plus, les annonces publicitaires faites à l'intérieur ou à l'extérieur des restaurants, dans les journaux, à la radio ou à la télévision, par les illustrations sur les enseignes ou dans les menus et même par les descriptions faites par les employés peuvent induire les consommateurs en erreur.

L'ACIA encourage les restaurateurs à s'assurer que leurs employés offrent l'information exacte concernant la composition des plats servis, lorsque cette information existe et que le client la demande. C'est d'autant plus important que certaines personnes peuvent avoir de bien bonnes raisons personnelles, religieuses ou médicales pour éviter de consommer certains aliments.

Quels types de renseignements sont mis à ma disposition?

Date de modification :