Allégations santé
Utilisation du terme « prébiotique »

Cette page fait partie du répertoire des documents d'orientation (RDO).

Vous cherchez des documents connexes?
Recherche de documents connexes dans le répertoire des documents d'orientation.

Le terme « prébiotique » et les représentations similaires (par exemple, « stimule la croissance d'une bonne flore intestinale », « favorise l'apparition de bactéries bénéfiques dans le gros intestin ») sur les étiquettes des aliments et dans la publicité qui donnent l'impression qu'un aliment procure des bienfaits pour la santé sont considérés comme des allégations santé implicites.

Ces allégations santé implicites ne sont acceptables que si elles sont accompagnées par un énoncé qui décrit les bienfaits précis et mesurables pour la santé des substances prébiotiques, conformément aux résultats chez les humains, par exemple, « le prébiotique X augmente l'absorption de calcium ». L'évaluation de l'utilisation du terme « prébiotique » à titre d'allégation fonctionnelle, relative à la réduction des risques de maladie ou thérapeutique dépend des bienfaits précis et mesurables pour la santé, appuyés par des preuves scientifiques, et de l'impression globale créée par l'étiquetage des aliments et les publicités relatives à ceux-ci.

Les prébiotiques étant des glucides non digestibles, ils peuvent être considérés comme des fibres. Cependant, le terme « prébiotique » ne doit pas être utilisé conjointement avec une allégation relative aux fibres de manière à laisser entendre que toutes les fibres sont des « prébiotiques », car ce n'est pas le cas.

Date de modification :