Allégations santé
Allégations relatives aux probiotiques

Cette page fait partie du répertoire des documents d'orientation (RDO).

Vous cherchez des documents connexes?
Recherche de documents connexes dans le répertoire des documents d'orientation.

Les probiotiques (définition) sont des microorganismes bénéfiques pour la santé humaine. Voici des exemples d'allégations santé relatives aux probiotiques :

  • le mot « probiotique » et des termes ou indications semblables;
  • « avec cultures probiotiques bénéfiques »;
  • « contient des bactéries qui sont essentielles à un organisme en santé »;
  • le nom latin d'une espèce microbienne, modifié pour donner l'impression d'un effet bénéfique sur la santé.

Une allégation santé relative aux probiotiques peut être présentée dans un libellé ou une illustration apparaissant sur l'étiquette ou dans la publicité d'un aliment pour donner l'impression que l'aliment est bon pour la santé.

En raison de la nature particulière des probiotiques, Santé Canada a élaboré un document intitulé « Lignes directrices – Utilisation de microorganismes probiotiques dans les aliments » (Santé Canada, 2009), qui explique les critères permettant de déterminer quelles allégations relatives aux probiotiques sont jugées acceptables.

Types d'allégations relatives aux probiotiques

Allégations de réduction du risque de maladies et allégations thérapeutiques relatives aux probiotiques

Lorsqu'une allégation relative aux probiotiques est considérée comme thérapeutique ou propre à un médicament, une évaluation préalable à la mise en marché doit être réalisée par la Direction des aliments de Santé Canada et une modification réglementaire doit être apportée au Règlement sur les aliments et drogues afin de permettre son utilisation. Voir Allégations de réduction du risque de maladies ou allégations thérapeutiques acceptables pour de plus amples renseignements.

Allégations fonctionnelles relatives aux probiotiques

La plupart des allégations relatives aux probiotiques sont des allégations fonctionnelles. Deux types d'allégations relatives aux probiotiques peuvent être faites l'égard des aliments : des allégations spécifiques à la souche et des allégations non spécifiques à la souche.

  • Allégations spécifiques à la souche : énoncés portant sur les avantages pour la santé et les effets sur celle-ci de souches spécifiques de probiotiques. À l'heure actuelle, aucune allégation spécifique à la souche n'a été acceptée par Santé Canada. À mesure que ces allégations seront examinées et admises, Santé Canada publiera sur son site Web une liste d'allégations spécifiques à la souche admissibles.
  • Allégations non spécifiques à la souche : mentions portant sur la nature des probiotiques. Une liste fermée d'allégations non spécifiques à la souche relatives aux probiotiques qui sont acceptables sans que le fabricant ait besoin de procéder à un examen détaillé de la preuve scientifique figure dans le Tableau des allégations non spécifiques à la souche acceptées pour les probiotiques.

Voir Recherches scientifiques sous la rubrique Allégations fonctionnelles pour de plus amples renseignements sur l'admissibilité des nouvelles allégations santé, notamment les nouvelles allégations fonctionnelles.

Conditions d'utilisation pour les allégations fonctionnelles relatives aux probiotiques

Le document d'orientation de Santé Canada intitulé « Lignes directrices – Utilisation de microorganismes probiotiques dans les aliments » (Santé Canada, 2009), explique les critères permettant de déterminer quelles allégations relatives aux probiotiques sont jugées acceptables. Les points suivants constituent un résumé de ce document; il faut consulter le document original pour obtenir des renseignements plus détaillés.

  • Le terme « probiotique » et les termes et indications semblables (y compris les noms commerciaux qui donnent l'impression que le produit est bénéfique pour la santé) devraient être accompagnés d'une déclaration précise et validée faisant mention des bienfaits ou des effets du probiotique. Cela réduira les chances que ces déclarations soient imprécises, peu informatives ou trompeuses.
  • Des allégations santé validées portant sur les bienfaits ou les effets des probiotiques sont des déclarations qui reposent sur des données probantes propres à la souche.
  • Lorsqu'il utilise une allégation relative à un probiotique, le fabricant ou l'importateur devrait avoir à sa disposition des documents permettant de déterminer l'identité, l'innocuité, la viabilité, la concentration et la stabilité de la souche probiotique ajoutée à l'aliment.
  • Le fabricant ou l'importateur doit se conformer à toutes les exigences s'appliquant à la vente d'aliments, notamment celles qui portent sur l'emploi et l'étiquetage d'ingrédients utilisés dans les nouvelles technologies servant à l'incorporation d'un microorganisme viable à des fins d'application alimentaire.
  • Les aliments devraient contenir, au minimum, la quantité de microorganismes probiotiques requis pour donner lieu à l'effet bénéfique allégué ou au bienfait sur la santé tout au long de la durée de conservation du produit. Il devrait conserver les documents permettant d'étayer les caractéristiques de fonctionnalité du produit (c.-à-d. la stabilité et la viabilité de la souche probiotique ou de la culture composite).

Les renseignements généraux sur les exigences en matière de données probantes pour les allégations santé, y compris les allégations fonctionnelles, s'appliquent aussi aux allégations relatives aux probiotiques (voir Recherches scientifiques sous la rubrique Allégations fonctionnelles).

Identification de la souche

Toute allégation relative à un probiotique devrait être accompagnée du nom latin du microorganisme (c.-à-d. le genre et l'espèce), ainsi que du nom de la souche du microorganisme. La nomenclature appropriée doit être utilisée (le Tableau des allégations non spécifiques à la souche acceptées pour les probiotiques fournit la nomenclature exacte de certaines espèces bactériennes). Aux fins d'uniformité, il est recommandé que la souche soit identifiée au moyen du numéro attribué par une banque de cultures reconnue à l'échelle internationale (p. ex. l'American Type Culture Collection, ATCC 2008; voir la Liste de références pour les allégations relatives aux probiotiques).

Exigences linguistiques

Bien que le Règlement sur les aliments et drogues ne prévoie aucune exigence linguistique pour les allégations relatives aux probiotiques, il est recommandé que l'allégation soit inscrite en anglais et en français lorsqu'elle figure sur l'étiquette d'un aliment, à moins que l'aliment soit exempté de l'étiquetage bilingue [B.01.012(3) ou (7), RAD].

Mention quantitative

La quantité de microorganismes probiotiques présente dans le produit à la fin de sa durée de conservation doit être indiquée en unités formatrices de colonies (UFC) par portion déterminée de l'aliment. Cette mention devrait figurer à côté du tableau de la valeur nutritive ou de la liste d'ingrédients, ou à proximité de l'allégation.

Dans le cas d'une culture composite, si des microorganismes appartenant à plusieurs genres sont utilisés, la quantité de chaque genre devrait généralement être indiquée. Si de multiples espèces ou souches du même genre sont ajoutées à un aliment, il faudrait déterminer au cas par cas la nécessité ou non d'une déclaration distincte pour chaque espèce.

Liste d'ingrédients

Tout aliment contenant des microorganismes probiotiques doit afficher une liste d'ingrédients, conformément aux articles B.01.008 à B.01.010 du RAD (voir Liste d'ingrédients). Le microorganisme probiotique doit être désigné par son nom usuel ou par le nom de classe indiqué à l'article B.01.010 du RAD. Le nom de classe « culture bactérienne » peut être utilisé pour décrire toutes les espèces bactériennes ajoutées à un produit alimentaire. Lorsque le nom de classe (p. ex. « culture bactérienne ») figure dans la liste d'ingrédients, l'identité (c.-à-d. le genre, l'espèce et la souche) des cultures bactériennes probiotiques devrait être indiquée à proximité de l'allégation, en utilisant la nomenclature acceptée.

Allégations non spécifiques à la souche acceptables

Un certain nombre d'allégations non spécifiques à la souche portant sur la nature des probiotiques (c.-à-d. sur le fait qu'ils se trouvent naturellement dans la flore intestinale) ont été acceptées et peuvent être utilisées à l'égard d'aliments. Les allégations figurant dans le Tableau des allégations non spécifiques à la souche acceptées pour les probiotiques peuvent viser une ou plusieurs espèces bactériennes du tableau lorsque les conditions suivantes sont réunies.

Conditions générales

Lorsqu'il utilise une allégation figurant au Tableau des allégations non spécifiques à la souche acceptées pour les probiotiques, le fabricant ou l'importateur du produit doit suivre les lignes directrices énoncées dans les Conditions d’utilisation pour les allégations fonctionnelles relatives aux probiotiques en ce qui concerne les documents permettant de déterminer l'identité, l'innocuité, la viabilité, la concentration et la stabilité de la souche probiotique ajoutée à l'aliment, de même que les conditions spécifiques.

Conditions spécifiques

  1. Espèces admissibles

    Ces allégations ne peuvent être utilisées que si le produit contient au moins une des espèces précisées dans le Tableau des allégations non spécifiques à la souche acceptées pour les probiotiques.

  2. Concentrations minimales

    La portion déterminée du produit devrait contenir au moins 1,0 x 109 UFC de l'un ou plusieurs des microorganismes admissibles faisant l'objet de l'allégation Note de bas de page 10.

Tableau des allégations non spécifiques à la souche acceptées pour les probiotiques
Espèces bactériennes admissibles Notes de tableau 11
Nom latin (nomenclature acceptable Notes de tableau 12) et synonyme, le cas échéant
Allégations non spécifiques à la souche acceptées pour les probiotiques
  • Bifidobacterium adolescentis
  • Bifidobacterium animalis sous-espèce animalis
  • Bifidobacterium animalis sous-espèce lactis
    -synonyme : B. lactis
  • Bifidobacterium bifidum
  • Bifidobacterium breve
  • Bifidobacterium longum
  • Bifidobacterium longum sous-espèce infantis nouv. comb. Notes de tableau 13
  • Bifidobacterium longum sous-espèce longum nouv. comb. Notes de tableau 13
  • Lactobacillus acidophilus
  • Lactobacillus casei
  • Lactobacillus fermentum
  • Lactobacillus gasseri
  • Lactobacillus johnsonii
  • Lactobacillus paracasei
  • Lactobacillus plantarum
  • Lactobacillus rhamnosus
  • Lactobacillus salivarius

Probiotique présent naturellement dans la flore intestinale. Notes de tableau 14

Fournit des microorganismes vivants présents naturellement dans la flore intestinale. Notes de tableau 14

Probiotique contribuant à la santé de la flore intestinale. Notes de tableau 14

Fournit des microorganismes vivants contribuant à la santé de la flore intestinale. Notes de tableau 14

Notes de tableau

Notes de tableau 11

Références examinées pour les espèces mentionnées : EFSA 2007, Gilliland, 2001; Reid, 2001 (voir Liste de références pour les allégations relatives aux probiotiques).

Retour à la référence de la note de tableau 11

Notes de tableau 12

Références examinées pour la nomenclature acceptable : ATCC 2008; Euzéby, 2008; Skerman et al., 1989 (voir Liste de références pour les allégations relatives aux probiotiques).

Retour à la référence de la note de tableau 12

Notes de tableau 13

Aux fins de l'étiquetage d'un produit, Bifidobacterium longum sous espèce infantis et Bifidobacterium longum sous espèce longum seraient considérés comme des désignations acceptables.

Retour à la référence de la note de tableau 13

Notes de tableau 14

Le terme « intestinale » pourrait être remplacé par l'expression « du tube digestif » dans ces allégations.

Retour à la référence de la note de tableau 14

Annonces pour les allégations fonctionnelles relatives aux probiotiques

En ce qui concerne la publicité, si le microorganisme probiotique est identifié ou mentionné dans l'annonce, il devrait être désigné selon la nomenclature appropriée (genre, espèce et souche). Par exemple, s'il est déclaré que le « produit contient deux probiotiques », il faut identifier les deux microorganismes dans l'annonce. Voir Identification de la souche pour de plus amples renseignements.

Date de modification :