Surface exposée disponible (SED)

Table des matières

Calcul de la surface exposée disponible

En général, le tableau de la valeur nutritive doit être affiché sur la surface exposée disponible (SED) (définitions) du produit, qui est définie comme étant la totalité de la surface d'un emballage sur laquelle une étiquette peut être apposée. Elle comprend les surfaces non étiquetées sur lesquelles les renseignements peuvent être indiqués lisiblement et de façon que le consommateur puisse les voir aisément. Il s'agit aussi de toute surface sur laquelle on a déjà imprimé de l'information, des graphiques ou des motifs, qu'ils soient obligatoires, facultatifs ou publicitaires (autre que la surface occupée par le code universel des produits (CUP) – voir la section Éléments non inclus dans la surface exposée disponible). Par exemple, toute surface d'étiquetage sur laquelle de l'information est imprimée (liste d'ingrédients, nom et adresse du fabricant, marque, graphiques, allégations, information promotionnelle, recettes, etc.) est considérée comme faisant partie de la SED.

Elle est habituellement déterminée par calcul numérique. Le calcul de la SED est un concept essentiel à l'application des exigences en matière d'étiquetage nutritionnel, car le choix des dimensions et du modèle du tableau de la valeur nutritive (TVN) repose en partie sur la SED de l'emballage.

Tableau : Définition de la surface exposée disponible (SED)
Type d'emballage Inclus dans la SED Exclus de la SED
Tous les emballages
  • la totalité de la surface de l'emballage
  • le dessous de l'emballage, si le produit ne fuit pas ou n'est pas endommagé s'il est retourné
  • le dessous, si le produit fuit ou est endommagé s'il est retourné
  • la surface détruite lors de l'ouverture (sauf s'il s'agit d'un emballage à portion individuelle)
  • la surface sur laquelle il est impossible d'apposer une étiquette
  • la surface sur laquelle les renseignements ne peuvent être indiqués lisiblement ou être vus aisément
  • le CUP
Emballages décoratifs
  • la totalité de la surface du dessous ou la totalité de la surface de l'étiquette mobile (deux côtés), la plus grande surface étant à retenir
  • le dessus
  • les côtés
  • le CUP
Surface exposée disponible pour les étiquettes mobiles Note de tableau 1
  • les emballages décoratifs
  • les emballages sur lesquels il est impossible d'apposer une étiquette
  • les petits emballages pour lesquels l'utilisation d'un autre mode de présentation est permise Note de tableau 2
  • les deux côtés de l'étiquette mobile
  • [Toutefois, n'importe quelle version (dimension) des modèles appropriés peut être utilisée.]
  • le CUP

Notes de tableau

Note de tableau 1

Si des étiquettes mobiles sont utilisées sur d'autres produits préemballés (autres que les emballages décoratifs, les emballages sur lesquels on ne peut apposer une étiquette ou les petits emballages), alors cette règle ne s'applique pas.

Retour à la référence de la note de tableau 1

Note de tableau 2

L'utilisation d'autres modes de présentation s'applique aux produits qui affichent des modèles standards, horizontaux et linéaires ainsi que des modèles simplifiés et parfois aux produits qui affichent un modèle composé – différents types d'aliments (voir modèle du tableau de la valeur nutritive (TVN)).

Retour à la référence de la note de tableau 2

Emballages décoratifs

« Emballage décoratif » désigne un emballage sur lequel ne figure, sauf sur le dessous, aucune indication promotionnelle ou publicitaire autre qu'une marque de commerce ou un nom usuel et qui, à cause d'un dessin figurant sur sa surface ou à cause de sa forme ou de son apparence, semble être décoratif et est vendu à titre d'objet décoratif en plus d'être vendu comme emballage du produit; (ornamental container) [B.01.001, RAD]

L'emballage décoratif se conserve plus longtemps, car il peut être réutilisé. Un emballage décoratif doit être suffisamment attrayant qu'on pourrait le vendre tel quel (c.-à-d. sans aliment). Il est souvent en métal (boîtes à biscuits), en plastique ou en verre (figurines remplies de bonbons).

un emballage décoratif
un emballage qui n'est pas considéré comme un emballage décoratif parce qu'une étiquette y est apposée

L'emballage de gauche est un emballage décoratif. L'emballage de droite n'est plus considéré comme un emballage décoratif, car une étiquette y est apposée (sur le dessus).

Emballages de fantaisie

L'emballage de fantaisie, bien qu'esthétiquement agréable, n'est généralement pas réutilisable (contrairement aux emballages décoratifs), car il n'est pas assez robuste et est souvent abîmé lors de l'ouverture. Les emballages gainés de tissu et les cartons gaufrés des boîtes de chocolats (chocolats de la Saint-Valentin) sont généralement considérés comme des emballages de fantaisie. Il n'y a aucune exemption spéciale pour le calcul de la SED des emballages de fantaisie.

Cette boîte en forme de coeur de la Saint Valentin est un exemple d'emballage de fantaisie.

Surface exposée disponible pour les étiquettes mobiles

Le tableau de la valeur nutritive peut être présenté sur une étiquette mobile attachée à l'emballage dans les situations suivantes :

  1. lorsqu'aucune des versions du tableau de la valeur nutritive ne peut être présentée sur 15 % de la surface exposée disponible;
  2. lorsqu'aucune des versions du tableau de la valeur nutritive ne peut être présentée sur un espace continu (c.-à-d. lorsqu'une étiquette ne peut être apposée ou lorsque les renseignements ne peuvent être indiqués lisiblement et de façon que l'acheteur ou le consommateur puisse les voir aisément dans les conditions habituelles d'achat);
  3. lorsqu'il s'agit d'un emballage décoratif.

La totalité de la surface des deux côtés de toute étiquette mobile attachée à un emballage sur lequel aucune étiquette ne peut être apposée est considérée comme faisant partie de la SED. La SED exclut la surface occupée par le code universel des produits (CUP).

Le tableau de la valeur nutritive peut figurer sur l'un ou l'autre des côtés d'une étiquette mobile, et n'importe quelle version (dimension) d'un modèle approprié peut être utilisée. Pour connaître les modèles de TVN appropriés sur une étiquette, veuillez consulter la partie Autres modes de présentation de la section Modèles de tableau de la valeur nutritive. Un numéro de téléphone sans frais n'est pas acceptable pour la présentation du tableau de la valeur nutritive sur une étiquette mobile.

Les bouteilles décoratives, les dindes entières congelées, les petits fromages enrobés de paraffine et les sacs-filets d'oeufs de Pâques en chocolat emballés dans du papier d'aluminium sont des exemples d'aliments sur lesquels on peut apposer une étiquette mobile.

Les bouteilles d'huile décoratives, les petits fromages enrobés de cire dans un sac-filet et les sacs-filets d'oeufs de Pâques en chocolat emballés dans du papier d'aluminium.

L'exemption liée aux petits emballages <100 cm2 présentation (SED < 100 cm2) ne s'applique pas aux étiquettes mobiles.

Indications pour mesurer la SED

Calcul de la SED pour les emballages ayant des formes géométriques

De nombreux emballages ont une forme normalisée pour laquelle les surfaces peuvent être calculées à l'aide de formules mathématiques. Ces formules sont disponibles à la section Calcul de l'aire de certaines formes géométriques.

Calcul de la SED pour les bouteilles et les bocaux de forme régulière

Il existe un éventail de formes de bouteilles et de bocaux sur le marché. Pour les besoins du calcul de la SED, les bouteilles et les bocaux qui sont considérés comme réguliers (p. ex. de forme trapue, sans long col) sont droits de la base au col. La SED de ces types de bouteilles et bocaux englobe leurs côtés et leurs couvercles.

Calcul de la SED pour les bouteilles et les bocaux de forme irrégulière vendus en unités de volume

La mesure de la SED des bouteilles et bocaux de forme irrégulière est difficile et donne des résultats incohérents. Pour remédier à cette difficulté, Santé Canada et l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) ont mis au point une méthode de rechange équitable et cohérente pour estimer la SED de ces contenants. Cette méthode se fonde sur la quantité nette déclarée des produits vendus au volume et sur le volume réel des produits vendus au poids pour estimer la SED des bouteilles et bocaux de forme irrégulière.

La méthode de calcul de la SED selon le volume est une solution de rechange pour mesurer la SED des bouteilles et des bocaux de forme irrégulière. L'ACIA utilise cette méthode pour estimer la SED de ce type de contenants dans le cadre de ses activités d'inspection. Pour déterminer la SED d'un contenant de forme irrégulière, l'industrie a le choix d'utiliser soit cette méthode de rechange pour calculer la SED selon le volume, soit la mesure du contenant de la manière prévue dans le Règlement. Si elle opte pour la deuxième solution, il faut tenir compte, dans la mesure de la surface du contenant, de toute la technologie d'emballage qui peut permettre l'apposition d'une étiquette, et non seulement de la technologie d'emballage déjà utilisée par l'entreprise, notamment les pellicules rétractables et les étiquettes en plastique ou en papier qui peuvent être fixées sur des formes irrégulières.

La présente règle s'applique à tous les bocaux et à toutes les bouteilles en plastique et en verre de forme irrégulière vendus au volume.

SED = calcul fondé sur le volume déclaré

Pour calculer la SED d'une bouteille ou d'un bocal de forme irrégulière, utilisez la formule suivante.
Volume du contenant SED
≤ 149 ml < 100 cm2 (exemption pour les petits emballages)
150 ml - 250 ml 100 cm2 (exige un TVN) peut porter l'un des TVN se trouvant au niveau inférieur des options dans la Hiérarchie des modèles, c'est-à-dire les TVN les plus petits (voir la section Modèles de tableau de la valeur nutritive).
> 250 ml Calcul numérique : le volume du contenant en millilitres, divisé par 250 millilitres, multiplié par 100 centimètres carrés doit donné un résultat supérieur à 250 millilitres

Remarque : Aucune autre déduction (p. ex. déduction du CUP) ne s'applique au calcul de la SED.

Calcul de la SED pour les bouteilles et les bocaux de forme irrégulière vendus en unités de poids

Comme la densité de différents produits peut varier, les volumes de produits différents de même poids peuvent également varier. Par exemple, un bocal de 450 g de colorant à café est presque de la même taille qu'un bocal de 100 g d'édulcorant artificiel. Par conséquent, on devrait déterminer le volume du contenant et appliquer la formule pour les bocaux et les bouteilles de forme irrégulière.

SED = calcul fondé sur le volume mesuré du contenant

Ce bocal de 450 g de colorant à café est presque de la même taille qu'un bocal de 100 g d'édulcorant artificiel. Cependant, à cause des volumes variables, le tableau de la valeur nutritive occupe plus d'espace sur ce contenant que sur celui de l'édulcorant artificiel.
450 g d'édulcorant artificiel
Ce bocal de 450 g de colorant à café est presque de la même taille qu'un bocal de 100 g d'édulcorant artificiel. Cependant, à cause des volumes variables, le tableau de la valeur nutritive occupe plus d'espace sur ce contenant que sur celui de l'édulcorant artificiel.
100 g de colorant à café

Comment déterminer la SED d'une bouteille ou d'un bocal de forme irrégulière vendu au poids

  1. Remplissez d'eau le contenant vide jusqu'à 1 cm de son rebord.
  2. Videz l'eau dans un contenant gradué (une tasse à mesurer ou un cylindre gradué par exemple) et effectuez une mesure en millilitres.
  3. Appliquez la formule pour les « bouteilles et bocaux de forme irrégulière vendus en unités de volume » (voir la section précédente).

Remarque : Aucune autre déduction (p. ex. déduction du CUP) ne s'applique au calcul de la SED.

Cette image illustre le remplissage d'une tasse à mesurer avec de l'eau pour déterminer la SED d'un bocal de forme irrégulière vendu au poids.

Éléments non inclus dans la surface exposée disponible

Éléments inclus et exclus dans le cadre de la surface exposée disponible
Surface d'emballage Inclus dans la SED Exclus de la SED
Surfaces détruites lors de l'ouverture - sceaux inviolables et bandes déchirables
  • surface détruite (à moins que le produit soit dans un contenant non réutilisable ou soit en portion individuelle)
Fermetures de sacs - (fermeture à glissière, ligne à découper et fermeture thermoscellée)
  • fermeture de sac
  • surface au-dessus de la fermeture du sac (surface habituellement retirée au moment de l'ouverture)
Courbes
  • courbes inclinées peu prononcées où il est possible d'apposer une étiquette
  • courbes aiguës très prononcées sur les emballages rigides
Marque pour oeil électronique
  • la surface couverte par la largeur de la marque sur toute la longueur de l'emballage, sauf si la surface est déjà étiquetée
Extrémités en pignon
  • toute la surface sauf si déjà étiquetée
Extrémités froncées du matériau d'emballage
  • la totalité du panneau où est apposé l'autocollant si la surface est couverte d'un autocollant, même s'il ne recouvre qu'une petite partie de la surface froncée (p. ex. rouleau de biscuits).
  • ces surfaces sont exclues de la SED, car l'information n'est pas lisible. Le TVN ne devrait pas se trouver à cet endroit.
Renseignements d'étiquetage sur les surfaces autres que la SED (dessus d'une boîte de conserve)
  • toute la surface étiquetée
Couvercles de bocaux et de pots
  • dessus
  • côtés
  • très petits couvercles n'ayant aucune information imprimée
  • côtés avec rainures ou spirales qui rendraient l'information illisible
  • côtés dont la largeur est inférieure à 10 mm
  • dessus – crêtes en saillie – sauf si de l'information est déjà imprimée
Étiquettes en papier à l'intérieur d'emballages transparents
  • la surface totale occupée par l'étiquette en papier, ainsi que le reste du même panneau qui n'est pas occupé par l'étiquette en papier (p. ex. boîte à oeufs transparente)
  • autres panneaux à l'intérieur desquels aucune étiquette en papier n'est apposée
  • les petites crêtes et les surfaces irrégulières ne sont pas prises en compte
Crêtes sur le matériau d'emballage
  • crêtes qui n'entravent pas l'étiquetage
  • crêtes répétitives très rapprochées pouvant porter une étiquette
  • crêtes qu'il est impossible d'étiqueter ou qui rendraient l'information illisible si elle était imprimée directement sur l'emballage
Code universel des produits
  • si le CUP est imprimé plus d'une fois, la surface occupée par les CUP supplémentaires est incluse
  • la totalité du CUP s'il y a un cadre qui l'entoure
  • seule la surface occupée par le CUP s'il n'y a aucun cadre qui l'entoure
Très petits espaces continus (≤ 12 cm2)
  • toute la surface si elle ne se prête pas à l'étiquetage (p. ex. petits couvercles, coins pliés)
Fenêtres et emballages transparents
  • matériaux d'emballage transparents souples ou rigides (p. ex. fenêtre recouverte d'une pellicule plastique)
  • fenêtre non recouverte d'un matériau transparent

Surfaces détruites lors de l'ouverture

Toute partie de l'emballage qui est détruite dès l'ouverture (p. ex. bande déchirable, bande qui chevauche le bouchon ou le goulot de la bouteille et une seule étiquette collée sur les couvercles de plusieurs yogourts individuels regroupés dans un emballage multiple [chaque couvercle est déchiré net, ce qui détruit le TVN]) n'est pas considérée comme une partie de la SED, sauf s'il s'agit d'un emballage non réutilisable ou d'un emballage à portion individuelle (c.-à-d. que tout le contenu peut raisonnablement être consommé par une seule personne en une seule fois).

Sur cet emballage rectangulaire, le tableau de la valeur nutritive est détruit lorsque la bande est déchirée.

Fermetures de sacs

Les fermetures de sacs comme les fermetures à glissière, les lignes à découper, les fermetures thermoscellées et la surface au-dessus de ces fermetures (c.-à-d. surface souvent retirée au moment de l'ouverture du sac) ne sont pas considérées comme faisant partie de la SED.

les arachides dans une fermeture à glissière
les tortillas dans une ligne à découper
le riz dans une fermeture thermoscellée

Courbes

Les courbes prononcées sur les emballages rigides ne sont pas considérées comme faisant partie de la SED.

  • Remarque : Les courbes peu prononcées sur lesquelles il est possible d'apposer une étiquette ou d'imprimer de l'information (si l'information est imprimée directement sur l'emballage) sont considérées comme faisant partie de la SED.
Le couvercle de cet emballage à gâteau a des crêtes prononcées sur lesquelles il est impossible d'apposer une étiquette ou d'imprimer des renseignements.
Exclu de la SED (courbes prononcées)
Cet emballage rectangulaire de lait au chocolat a des courbes peu prononcées sur lesquelles il est possible d'apposer une étiquette ou d'imprimer des renseignements.
Inclus dans la SED (courbes peu prononcées)

Marque pour oeil électronique

Certains procédés d'emballage font appel à un oeil électronique pour couper une longueur adéquate. Une marque généralement sombre et de forme oblongue est imprimée sur un film continu du matériau d'emballage et sert de déclencheur pour le découpage. Sur le produit fini, cette marque est habituellement toujours visible sur les joints de l'emballage. La surface qui comprend la largeur de cette marque et toute la longueur de l'emballage ne fait pas partie de la SED, à moins que la surface ne soit déjà étiquetée.

un emballage avec une marque pour oeiul électronique

Extrémités en pignon

Les extrémités d'emballages en forme de pignons, comme celles dont sont dotés les cartons de lait et les sacs de biscuits, ne font pas partie de la SED, sauf si des renseignements d'étiquetage (obligatoires ou non) apparaissent sur ces surfaces.

  • Remarque : Les renseignements sur les services publics (p. ex. Jeunesse, J'écoute), les renseignements sur le recyclage, les directives d'ouverture du produit ou le codage ne permettent pas de considérer cette surface comme une partie de la SED.

un carton de lait avec les extrémités en pignons

Extrémités froncées du matériau d'emballage

Le matériau d'emballage froncé de façon à rendre tout texte illisible (p. ex. l'extrémité ouvrable d'un sac à pain, les extrémités froncées d'un tube de pâte à biscuits ou les extrémités froncées d'un tube de boeuf haché préemballé) ne fait pas partie de la SED.

Si cette surface est couverte d'un autocollant, elle est considérée en totalité comme faisant partie de la SED. Il faut noter que la SED vise la totalité de la surface, même si l'autocollant est petit. Citons, à titre d'exemple, l'extrémité d'un rouleau de biscuits ou de craquelins et le dos d'une meule de fromage emballée dans une surenveloppe de papier.

  • Le TVN ne devrait pas être placé sur une surface qui sera froncée de façon à le rendre illisible au moment de la vente.
pain avec le matériau d'emballage froncé n'est pas considéré comme surface exposée disponible
les pâtes avec le matériau d'emballage froncé n'est pas considéré comme surface exposée disponible
Le matériau d'emballage froncé ne fait pas partie de la SED.
une meule de fromage - La présence d'un autocollant couvrant la surface froncée la rend surface exposée disponible
La présence d'un autocollant couvrant la surface froncée fait en sorte que la totalité de cette surface fait partie de la SED.

Renseignements d'étiquetage sur les surfaces autres que la SED

Il peut s'agir des surfaces sur lesquelles il est impossible d'apposer une étiquette ou sur lesquelles les renseignements ne peuvent être indiqués lisiblement ou être vus aisément, ou du dessous de l'emballage si le produit pouvait fuir ou être endommagé s'il était retourné pour consulter le TVN. Toutefois, si ces surfaces présentent des renseignements d'étiquetage (autres que le code universel des produits, de l'information sur ce code, des annonces de service public (p. ex. Jeunesse, J'écoute), des renseignements sur le recyclage ou des directives d'ouverture du produit), elles font alors partie de la SED.
Par exemple, le dessous d'un emballage de tarte ne fait habituellement pas partie de la SED. Toutefois, si un TVN est apposé sur le dessous de l'emballage, tout le dessous du produit est considéré comme faisant partie de la SED.

Le dessus de la boîte est considéré comme faisant partie de la surface exposée disponible parce qu'on y a apposé une étiquette.
Le dessus de la boîte de conserve est considéré comme faisant partie de la SED parce qu'une étiquette y est apposée.

Couvercles de bocaux et de pots

Les couvercles de bocaux et de contenant font généralement partie de la SED. Toutefois, les parties en saillie ou les crêtes qui entravent l'étiquetage sont exclues de la SED, de même que les côtés faisant moins de 10 mm de largeur, les côtés avec spirales ou rainures et les très petits couvercles si aucun renseignement n'y est imprimé. Dans certains cas, les très petits couvercles des bouteilles sont considérés comme de très petits espaces continus et ne font donc pas partie de la SED.

Couvercle en plastique - côtés des couvercles avec des parois filetées
Couvercle en métal - côtés des couvercles avec des cannelées
couvercle en plastique et augmenté

Étiquettes en papier à l'intérieur d'emballages transparents

Si une étiquette en papier est apposée sur la surface intérieure d'un emballage transparent, alors la SED englobe la surface occupée par cette étiquette, de même que le restant du même panneau qui n'est pas occupé par l'étiquette en papier. Les petites crêtes et les surfaces irrégulières de ces panneaux ne sont pas prises en compte. Les panneaux à l'intérieur desquels aucune étiquette en papier n'est apposée sont calculés de la même façon que s'ils en affichaient une.

Par exemple, dans le cas d'une boîte à oeufs ayant une étiquette en papier à l'intérieur du dessus de la boîte, le dessus et les côtés du couvercle font partie de la SED. Cependant, puisqu'il serait pratiquement impossible de placer une étiquette en papier au fond des alvéoles, la moitié inférieure de l'emballage ne fait pas partie de la SED.

Une boîte à oeufs - Étiquettes en papier à l'intérieur d'emballages transparents

Crêtes sur le matériau d'emballage

Les emballages qui ont des crêtes sur lesquelles il est impossible d'apposer ou d'imprimer une étiquette ne sont pas considérés comme faisant partie de la SED.

  • Remarque : Dans certains cas, les crêtes seront suffisamment rapprochées pour permettre l'apposition d'une étiquette en papier et dans certains procédés, l'impression précède la formation des crêtes. Dans ces cas-là, les crêtes font partie de la SED.
Cette boîte de conserve a de légères crêtes sur le dessus du couvercle, où des mots peuvent être imprimés et se lire facilement.
On considère que la surface occupée par les crêtes fait partie de la SED parce qu'elle se prête à l'impression.
Le dessous de cette boîte de conserve n'est pas considéré comme faisant partie de la surface exposée disponible. Voir la description ci-après.
Ne fait pas partie de la SED; il est impossible d'y apposer une étiquette en raison des multiples crêtes, de la clé et du cercle en saillie.

Code universel des produits

Habituellement, le code universel des produits (CUP ou code à barres) n'est pas considéré comme une partie de la SED et ne doit pas être inclus dans le calcul de la SED [B.01.001, RAD]. Toutefois, s'il est inscrit plus d'une fois sur l'étiquette, la surface occupée par les codes supplémentaires serait incluse dans le calcul de la SED.

Étant donné que le CUP est un code à barres lisible par machine, la définition entre les barres doit être suffisamment importante pour permettre à une machine de le lire correctement. Par conséquent, la dimension du CUP peut varier selon la précision du procédé d'impression utilisé. Certains procédés d'impression et certains matériaux d'emballage favorisent la dispersion de l'encre. C'est pourquoi, sur certains emballages, le CUP peut occuper un espace deux fois plus grand que l'espace normal prescrit.

Si le CUP est inclus dans un cadre, la totalité du cadre est exclue de la SED. Si le CUP n'est pas inclus dans un cadre, seule la surface couverte par le CUP lui-même est soustraite de la SED. La surface couverte par le CUP inclut les caractères extérieurs.

La totalité du cadre autour du code universel des produits est exclue de la surface exposée disponible.
La totalité du cadre du CUP est exclue
Lorsqu'il n'y a aucun cadre entourant le Code universel des produits, seule la surface couverte par le Code universel des produits est soustraite de la surface exposée disponible. La surface couerte par le code universel des produits inclue les caractères extéreurs.
La surface du CUP est exclue.

Très petits « espaces continus »

Tout espace continu (définitions) de 12 cm2 ou moins (p. ex. capsules de bouteilles, couvercles, triangles pliés sur des surfaces d'emballage) trop petit pour pouvoir accueillir le plus petit des tableaux de la valeur nutritive n'est pas compris dans la SED, à condition que cet espace continu ne contienne aucune information obligatoire, promotionnelle ou facultative.

Sur ce carton de lait, le bouchon et la surface sur laquelle est indiquée la date limite de conservation sont considérés comme de très petites surfaces continues, et sont donc exclues du calcul de la surface exposée disponible.
Sur ce carton de lait, le bouchon et la surface sur laquelle figure la date de péremption sont considérés comme de très petits espaces continus et sont donc exclus du calcul de la SED.
Cette boîte de boisson a de petits coins repliés en V allant du dessus de l'emballage aux côtés.
Cet emballage de repas congelé a de petits coins repliés.

Les petits coins repliés de ces emballages sont de « très petits espaces continus » et ne sont pas considérés comme une partie de la SED.

Par ailleurs, les extrémités repliées sur les côtés d'un paquet de beurre d'une livre emballé dans du papier d'aluminium ont un espace continu trop petit pour faire partie du calcul de la SED.

Fenêtres et emballages transparents

Les matériaux d'emballage transparents souples ou rigides, comme ceux utilisés pour emballer le bacon ou pour recouvrir les fenêtres des emballages de tartes ou de bonbons, sont considérés comme une partie de la SED. Toutefois, si la fenêtre n'est pas recouverte d'un matériau transparent, elle n'est pas considérée comme faisant partie de la SED.

un emballage de tarte avec une fenêtre recouverte est considérée comme faisant partie de la surface exposée disponble
Fenêtre recouverte (considérée comme une partie de la SED)
Les emballages comportant plusieurs petits emballages de pouding ou de compote de pomme comme ceux dans cette image comprennent souvent une fenêtre non recouverte de chaque côté de l'emballage.
Cet emballage rectangulaire comprend une fenêtre non recouverte dans un coin, révélant ainsi l'emballage intérieur.
Fenêtre non recouverte (non incluse dans la SED)

Renseignements de référence

Calcul de l'aire de certaines formes géométriques

Image Calculs mathématiques
Les calculs mathématiques - Aire d'un rectangle de longueur égale à multiplier par la largeur Rectangle :
Aire = longueur (L) x largeur (l)
Les calculs mathématiques - Région de parallélogramme égal à fonder multiplier par la hauteur Parallélogramme :
Aire = base (B) x hauteur (H)
Les calculs mathématiques - Aire d'un triangle égale à fonder multiplier par la hauteur diviser par 2 Triangle :
Les calculs mathématiques - Aire d'un triangle égale à fonder multiplier par la hauteur diviser par 2
Les calculs mathématiques - Région de trapèze égal à (A plus B) multiplier par Hauteur divisent alors en 2 Trapèze :
Les calculs mathématiques - Région de trapèze égal à (A plus B) multiplier par Hauteur divisent alors en 2
Calculs - Aire d'un cercle de rayon égal à pi de multiplication au carré Cercle :
Aire = ∏ r2
Calculs - Région de cylindre Cylindre (boîte de conserve) :
  • Aire du dessus et de dessous = 2(∏ r2)
  • Aire des côtés = 2 ∏ rh ou
    hauteur de la boîte de conserve x circonférence
Remarque : Seuls les côtés d'une boîte de conserve normale sont considérés comme SED. Des exceptions existent en ce qui concerne les boîtes avec couvercle en plastique et les boîtes étiquetées sur le dessus ou le dessous.
Calculs - Zone de la sphère égale à 4 rayon de multiplication multiplient pi carré Sphère:
Aire = 4 ∏ r2
Calculs - Superficie totale de cône est égal à la superficie du cône plus la zone de la base Cône :
Aire totale = aire du cône + aire de la base
  • Aire du cône = ∏ rs
  • Aire de la base = ∏ r2
Calculs - Superficie totale de la pyramide à base carrée est égal à la superficie de 4 triangles, plus la zone de la base Pyramide à base carrée (4 côtés) :
Aire totale = aire des 4 triangles + aire de la base
  • Calculs - Aire des 4 triangles est égale à fonder longueur multiplient diviser par 2 puis multiplier par 4
  • Aire de la base = b2
Calculs - Aire d'un boîte est égale à l'avant et à l'arrière, plus haut et en bas, plus 2 côtés Boîte :
Aire totale = (devant et dos) + (dessus et dessous) + (2 côtés)
= 2(Ll + Lh + hl)
Calculs - Superficie totale d'un prisme est égal à 2 extrémités (triangles) ainsi que les côtés (2 rectangles), plus la base Prisme
Aire totale = bouts (2 triangles) + côtés (2 rectangles) + base
  • Calculs - Région de extrémités (2 triangles) est égale à la base se multiplient hauteur diviser par 2, puis multiplier par 2
  • Aire des côtés (2 rectangles) = Ll x 2
  • Aire de la base (1 rectangle) = Lb
Calculs - Aire des côtés de tronc de cône est égale à grand rayon, plus petite rayon multiplier par pi multiplier par pente Côtés d'un tronc conique (p. ex. côtés d'un gobelet de yogourt en plastique) :
Aire des côtés = ∏ R1+R2] S
  • R1 = grand rayon
  • R2 = petit rayon
  • S = oblique

Méthodes de calcul pour différents types d'emballage

Le tableau ci après décrit sommairement les méthodes de calcul pour différents types d'emballage
Type d'emballage Inclus dans la SED Exclus des surfaces de la SED
Emballages de bacon
  • devant
  • dos
  • surface correspondant à la largeur d'une tranche de bacon sur la longueur de l'emballage
  • joints collés
  • CUP
Sacs – plats, à joint arrière central (p. ex. sac de croustilles)
  • devant
  • dos
  • extrémités collées (joint arrière central)
  • marque pour oeil électronique, s'il y a lieu, et surface équivalant à celle de la marque pour oeil électronique sur la longueur du sac
  • CUP
Sacs – avec extrémité froncée (p. ex. pain)
  • tous les côtés + 1 extrémité
  • extrémité froncée (de la croûte jusqu'au bout ouvert du sac*)
  • CUP
*Le TVN ne doit pas être placé sur cette surface
Sacs – biscuits
  • principaux panneaux du devant et du dos – surface supérieure de l'enveloppe au-dessous
  • côtés
  • dessous (panneau le plus large)
  • côtés – pignons sur le dessus
  • dessous – joint et panneau plus petit
  • CUP
Sacs – sachet plat sans gousset
  • devant
  • dos
Sacs – sachet à maintien vertical avec gousset à la base
  • devant
  • dos
  • dessous, si le gousset à la base peut contenir de l'information facilement lisible.
  • dessous, si le gousset à la base est profond et ne peut pas contenir de l'information facilement lisible
  • joints collés
  • fermetures de sacs
  • CUP
Sacs – sachet à maintien vertical à dessous plat
  • devant
  • dos
  • dessous
  • joints collés
  • fermetures de sacs
  • CUP
Produits de boulangerie – frais, non cuits et emballés au point de vente (contenants en plastique rigide de type double coque) (p. ex. contenants en plastique rigide transparent de type double coque)
  • dessus
  • côtés
  • dessous (si le fait de tourner l'emballage n'endommage pas le produit)
  • dessous – si le fait de tourner l'emballage endommage le produit.
  • sceau inviolable : si le produit est scellé par mesure d'inviolabilité, il faut exclure l'aire du sceau, soit une bande de 10 mm de largeur par la longueur du sceau
  • rebord (surfaces étendues) où le dessus et le dessous se rejoignent et le sceau
  • crêtes et parties en saillie où il est impossible d'apposer une étiquette
  • CUP (s'il est apposé sur la surface incluse)
Barres – barres ou tablettes enveloppées de papier d'aluminium (p. ex. barres énergétiques)
  • totalité de l'enveloppe
  • joints aux extrémités
  • rabat central (deux côtés) sauf si déjà étiqueté
  • CUP
Barres – barres et tablettes enveloppées de papier d'aluminium, à suremballage de papier (p. ex. barres de chocolat)
  • totalité de l'étiquette en papier
  • CUP
Bouteilles/Bocaux – forme cylindrique régulière, en verre ou en plastique (p. ex. bouteilles ventrues et non les bouteilles avec un long col)
  • côtés (circonférence totale, du culot au col du bocal)
  • couvercle (sauf exceptions)
Bouteilles/Bocaux – forme irrégulière, vente au volume, verre ou plastique L'une de ces formules peut être utilisée :
  • Si < 149 ml = moins de 100 cm2 (l'exemption liée aux petits emballages va s'appliquer)
  • Si 150 ml à 250 ml = 100 cm2

Équation : volume du contenant en millilitres diviser par 250 millilitres multiplié par 100 centimètres carrés

  • d'après la quantité nette déclarée, il n'y aucune autre déduction, p. ex. CUP
Bouteilles/Bocaux – forme irrégulière, vente au poids, verre ou plastique

contenant vide; mesurer le volume et appliquer la formule appropriée :

  • Si < 149 ml = moins de 100 cm2 (l'exemption liée aux petits emballages va s'appliquer)
  • Si 150 ml à 250 ml = 100 cm2

Équation : volume du contenant en millilitres diviser par 250 millilitres multiplié par 100 centimètres carrés

  • il n'y aucune autre déduction, p. ex. CUP
Boîtes de conserve – métalliques, étiquette en papier; boîtes rondes ou oblongues
  • côtés (circonférence totale)
  • dessus (à moins qu'il porte déjà une étiquette)
  • dessous (à moins qu'il porte déjà une étiquette)
  • CUP
Boîtes de conserve (plates, étiquette imprimée directement sur la boîte (p. ex. sardines, hareng, jambon)
  • dessus
  • dessous
  • côtés des grosses boîtes
  • crêtes ou surfaces avec clés qui empêchent une impression visible
  • côtés des petites boîtes, à moins d'être déjà imprimés (p. ex. boîtes de sardines)
  • CUP
Boîtes de conserve – carton ou métal avec couvercle en plastique (p. ex. chocolat chaud)
  • couvercle en plastique
  • côtés (circonférence totale)
  • pourtour en saillie au bord du couvercle
  • côtés du couvercle dont la largeur est inférieure à 10 mm
  • dessous
  • CUP
Boîtes de carton (p. ex. lait, jus)
  • côtés
  • pignons
  • dessous
  • extrémités froncées
  • joint supérieur scellé (surface de la date « Meilleur avant »)
  • bouchon en plastique (sauf si étiqueté)
  • CUP
Produits carnés à poids variable de taille et de forme semblables (p. ex. pattes de porc)
  • devant*
  • dos*
* SED = surface du rectangle le plus large qui peut être apposée sur le devant ou le dos de près de 80 % des emballages produits.
  • côtés
  • CUP
Boîtes à oeufs
  • couvercle – surfaces plates
  • côtés du couvercle
  • couvercle intérieur, si déjà étiqueté
  • dessous avec alvéoles
  • dessus – surface gaufrée sur laquelle il est impossible d'apposer une étiquette
  • CUP
Aliments congelés (contenant en aluminium, couvercle en plastique ou en cartonp. ex. gâteau congelé, lasagne congelée)
  • dessus
  • contenant en aluminium
  • CUP (s'il est apposé sur la surface incluse)
Aliments congelés (contenant en aluminium, couvercle en plastique ou en carton et suremballagep. ex. gâteau congelé)
  • dessus ou suremballage, la plus grande surface étant à retenir
  • suremballage ou couvercle, la plus petite surface étant à retenir
  • contenant en aluminium
  • CUP (s'il est apposé sur la surface incluse)
Emballages multiples à unités séparées (gobelets en plastique) (p. ex. emballages multiples de pudding ou de yogourt avec couvercle commun)
  • surface commune (dessus)
  • surface visible des unités séparées
  • fenêtres ouvertes
  • surfaces des gobelets qui ne sont pas visibles au moment de la vente (face vers l'intérieur)
  • dessous des gobelets
  • CUP
Emballages multiples – unités étiquetées avec suremballage en cellophane transparent
  • Si le TVN est sur l'emballage extérieur, la SED comprend l'emballage extérieur total
  • Si le TVN se trouve sur chaque unité, la SED est basée sur la surface de chaque unité. Remarque : le TVN et tous les renseignements obligatoires doivent être visibles au moment de l'achat.
  • CUP
Étiquettes en papier apposées sur la surface intérieure d'un emballage transparent
  • toute la longueur des panneaux
  • tous les panneaux intérieurs sur lesquels l'étiquette en papier peut être apposée
  • surfaces où l'étiquette en papier ne peut pas être apposée sur la surface intérieure (p. ex. alvéole d'une boîte de carton)
  • CUP
Sachets coussin
  • devant
  • dos
  • côtés > 4 cm de largeur
  • joints scellés
  • côtés < 4 cm de largeur
  • CUP
Surface exposée disponible pour les étiquettes mobiles
  • pour les emballages décoratifs
  • pour les emballages sur lesquels il est impossible d'apposer une étiquette
  • pour les petits emballages auxquels s'applique un autre mode de présentation
  • deux côtés de l'étiquette
  • Toutefois, on peut utiliser n'importe quelle version (dimension) des modèles appropriés.
  • CUP
Tetra Pak
  • dessus
  • devant
  • dos
  • côtés
  • dessous
  • côtés – coins repliés (repliés à partir du panneau supérieur)
  • dessus – bec ou orifice d'insertion de la paille recouvert d'aluminium ou de plastique
  • joints sur le dessus et le dessous, à moins qu'ils ne comportent de l'information imprimée
  • emballage de cellophane couvrant la paille
  • CUP
Récipients de plastique imprimé (p. ex. yogourt, margarine)
  • couvercle (voir colonne suivante)
  • côtés (circonférence totale)
  • couvercle – crête sur le rebord; voir la section Couvercles de bocaux et de pots
  • côtés – crête supérieure, où le couvercle couvre les côtés
  • côtés – courbe à la base
  • dessous
  • CUP
Récipients de plastique transparent avec étiquette en papier (p. ex. aliments fins en pot)
  • couvercle (voir colonne suivante)
  • côtés (circonférence totale)
  • dessous
  • couvercle – crête ou pourtour en saillie; voir la section Couvercles de bocaux et de pots
  • côtés – crête supérieure, où le couvercle couvre les côtés
  • côtés – courbe à la base
  • dessous – crêtes
  • CUP
Récipients en carton (p. ex. crème glacée)
  • côtés (circonférence totale)
  • couvercle, y compris le rebord s'il est en carton
  • côtés – surface couverte par le rebord du couvercle
  • couvercle – rebord en plastique, sauf si déjà étiqueté
  • dessous
  • CUP
Emballages en forme de tubes
  • tous les côtés
  • extrémités froncées sauf si recouvertes d'un autocollant
  • joint central
  • CUP

Emballages de bacon

Le Manuel des méthodes de l'hygiène des viandes établit les exigences relatives aux emballages de tranches de bacon afin d'inclure une fenêtre assez grande pour exposer au moins les deux tiers (66 %) de la longueur d'une tranche de bacon, de même que la largeur complète d'une tranche de bacon.

La fenêtre équivalant à la longueur de l'emballage multipliée par la largeur d'une tranche de bacon est exclue du calcul de la SED peu importe la taille de la fenêtre.

Un emballage de bacon - vue de face
Devant
Une fenêtre transparente de la largeur d'une tranche de bacon est prévue à l'endos de l'emballage, ce qui permet au consommateur d'évaluer la teneur en gras du bacon
Dos

Dans cet emballage, une fenêtre transparente de la largeur d'une tranche de bacon est prévue au dos de l'emballage, ce qui permet au consommateur d'évaluer la teneur en gras du bacon. Cette surface n'est pas comprise dans la SED.

Un emballage de bacon - vue de face
Devant
Le bacon est placé de façon à ce que le consommateur puisse évaluer la teneur en gras par la fenêtre avant de l'emballage.
Dos

Dans cet emballage, le bacon est placé de façon à ce que le consommateur puisse évaluer la teneur en gras par la fenêtre avant de l'emballage. Néanmoins, la surface équivalant à la largeur d'une tranche de bacon sur toute la longueur de l'emballage demeure exclue du calcul de la SED.

Sacs – plats, à joint arrière central

(p. ex. sac de croustilles)
Sac de croustilles - vue de face
Sac de croustilles - plat, à joint arrière central

Sacs – avec extrémité froncée

(p. ex. sacs à pain en plastique)
Ce sac de pain a une extrémité froncée, c'est à dire le bout ouvrable du sac de plastique qui est torsadé puis attaché. La méthode de calcul de la SED est expliquée ci-après.

Côtés : La surface des côtés est mesurée d'un bout à l'autre ou du fond du sac jusqu'à l'endroit où le froncement commence et empêche la lecture de l'information imprimée

Ce sac de pâtes alimentaires a une extrémité froncée, c'est à dire le bout ouvrable du sac de plastique qui est torsadé puis attaché.

Extrémité : La SED inclut l'extrémité non froncée du sac.

Ce sac de pain blanc a du matériel froncé au milieu de l'emballage plutôt qu'à l'extrémité. Le matériel froncé n'est pas inclus dans le calcul de la SED.

Remarque : Pour les sacs à extrémité froncée autres que les sacs à pain, l'inclusion de l'extrémité non froncée dans le calcul de la SED doit être évaluée au cas par cas.

Sacs – biscuits

Sac de biscuit - vue de face - La surface exposée disponible inclut le panneau allant du fond du sac jusqu'au point ou l'emballage est replié
Devant
Sac de biscuit - vue arrière - La surface exposée disponible inclut le panneau allant du fond du sac jusqu'au point où il est recouvert par le dessus de l'emballage refermé (repli).
Dos 
Sac de biscuit - vue inférieure - La surface exposée disponible n'inclut pas le joint et le panneau du dessous.
Devant

Dessous : La SED n'inclut pas le joint et le plus petit panneau du dessous. En raison de la façon dont les sacs de biscuits sont généralement conçus, le plus petit panneau du dessous est habituellement très petit, et la SED n'inclut pas les très petits espaces continus.

Sacs – sachet plat sans gousset

Un gousset est un repli ou une aire plissée en dessous ou sur les côtés d'un sac.

Voici le devant d'un sachet de mélange d'assaisonnement. Il s'agit d'un sachet plat, carré, sans gousset.
Devant
Voici le dos d'un sachet de mélange d'assaisonnement. Il s'agit d'un sachet plat, carré, sans gousset.
Dos

Sacs – sachet à maintien vertical avec gousset à la base

Remarque : La meilleure façon d'évaluer si le dessous d'un sac à gousset devrait faire partie de la SED est d'évaluer le produit tel que vendu, c'est-à-dire que le sac doit être plein. Le dessous de certains grands sacs affaissés comporte de larges surfaces de la SED qui peuvent accommoder une présentation aisée d'information lorsque le sac est plein. Par contre, le dessous de certains petits sacs ne pourrait pas faire partie de la SED, puisqu'il est trop petit ou que le sac conserve son gousset même lorsque l'emballage est plein.

Voici le devant et le dos d'un sachet d'arachides à maintien vertical. Le sachet se tient debout et a un grand fond plat lorsqu'il est plein. Puisque le sachet se vend plein, le dessous peut afficher des renseignements lisibles. Cette surface fait donc partie de la SED.
Devant/Dos
Voici le dessous du même sachet d'arachides couché sur le devant. Le dessous offre une grande surface plate lorsque le sachet est plein. Puisque le sachet se vend plein, le dessous peut afficher des renseignements lisibles. Cette surface fait donc partie de la SED.
Dessous
Voici le dessous et le côté du même sachet d'arachides couché sur le devant lorsque le sachet est vide et affaissé. Le dessous n'est plus plat et le sachet ne se tient pas debout. Cependant, le sachet est plein et a un fond plat au moment de la vente, alors le dessous est pris en compte dans le calcul de la SED.
Sac vide affaissé

Le dessous de ce grand sachet à maintien vertical serait considéré comme faisant partie de la SED, puisqu'il occupe une grande surface plate lorsque le sac est rempli.

Voici le devant et le dos d'un sachet de mélange à soupe à maintien vertical. Le sachet se tient debout et a un très petit fond plat lorsqu'il est plein.
Devant/Dos
Voici le dessous du même sachet de mélange à soupe couché sur le devant. Le dessous est plat lorsque le sachet est plein, mais il s'agit d'un très petit espace avec un gousset sur lequel il est impossible d'inscrire des renseignements lisibles.
Dessous
Voici le dessous et le côté du même sachet de mélange à soupe couché sur le devant lorsque le sachet est vide et affaissé. Le dessous n'est plus plat et est complètement replié. Il n'est pas pris en compte dans le calcul de la SED.
Sac vide affaissé

Le dessous de ce petit sachet à maintien vertical ne serait pas considéré comme faisant partie de la SED, puisqu'il occupe une très petite surface et que le sac conserve son gousset même lorsque l'emballage est plein.

Sacs – sachet à maintien vertical à dessous plat

Voici le devant d'un sachet de mélange d'assaisonnements à maintien vertical. Le sachet se tient debout car il a un fond plat.
Devant
Voici le dos d'un sachet de mélange d'assaisonnements à maintien vertical. Le sachet se tient debout car il a un fond plat.
Dos
Voici le dessous et le côté du même sachet de mélange d'assaisonnements couché sur le devant lorsque le sachet est vide et affaissé. Le dessous demeure plat même quand le sachet est vide. Il est donc pris en compte dans le calcul de la SED.
Dessous

Produits de boulangerie – frais, non emballés au point de vente (contenants en plastique rigide de type double coque)

(p. ex. contenants à double coque)

Les produits de boulangerie sont fragiles en général, et bon nombre d'entre eux sont endommagés lorsqu'ils sont retournés pour consulter les renseignements d'étiquetage au-dessous de l'emballage. Lorsque l'on évalue si le dessous de l'emballage devrait faire partie de la SED, il faut prendre en considération que le produit peut être manipulé par beaucoup de consommateurs et être retourné à répétition avant d'être acheté.

Voici le dessus d'un gâteau dans un emballage de plastique rigide. Bien qu'il y ait des crêtes tout autour du couvercle, il y a une partie surélevée sur laquelle il est possible d'apposer une étiquette. Il est normalement possible d'apposer une étiquette sur les crêtes.
Voici le dessous d'un gâteau dans un emballage de plastique rigide. L'étiquette apposée sur le couvercle passe sur le côté de l'emballage et recouvre une partie du dessous.

Dessus : La SED inclut la surface sur laquelle une étiquette peut être apposée (p. ex. des panneaux surélevés).

Côtés : Une étiquette en papier peut habituellement être apposée sur les crêtes répétitives rapprochées des côtés des contenants en plastique.

Barres et tablettes enveloppées de papier d'aluminium ou d'un matériau semblable

(p. ex. barres énergétiques et barres « granola »)
Les tablettes comme cette barre au beurre d'arachide sont habituellement enveloppées dans du papier d'aluminium ou un matériau semblable, avec des joints au centre et aux extrémités. Voir l'information ci-après.
Cette tablette porte les renseignements d'étiquetage sur le rabat du joint au centre de l'emballage. Voir l'information ci-après.
Cette image montre que le verso du rabat du joint au centre de l'emballage porte la marque pour oeil électronique, tandis que l'autre côté porte les renseignements d'étiquetage. Voir l'information ci-après.

Ces barres et tablettes sont habituellement enveloppées dans du papier d'aluminium ou un matériau semblable, avec des joints au centre et aux extrémités.

Les fabricants se servent souvent des rabats pour donner de l'information. Cette zone est alors considérée comme une partie de la SED. Dans certains cas, l'un des côtés du joint ou du rabat central comporte des renseignements imprimés alors que la marque pour oeil électronique figure sur l'autre côté. Le côté doté de renseignements est considéré comme faisant partie de la SED, mais pas l'autre.

Barres et tablettes enveloppées de papier d'aluminium, à suremballage de papier

(p. ex. friandises)
Un friandise - enveloppées de papier métallique, à suremballage de papier

Bouteilles et bocaux – forme cylindrique régulière, en verre ou en plastique

Cette image montre des bouteilles et des bocaux de forme cylindrique régulière, en verre et en plastique, comme des pots de sauce. Pour cette catégorie, la SED comprend la circonférence totale mesurée du culot au col du bocal, incluant le couvercle, sauf si une exception s'applique.

Bouteilles et bocaux – forme irrégulière en verre ou en plastique vendus en unités de volume

Cette image montre des boissons dans des bocaux et des bouteilles en plastique et en verre de forme irrégulière vendus au volume. Pour cette catégorie, une formule précise sert à calculer la SED.
Forme irrégulière

Boîtes de conserve métalliques avec étiquette en papier

(p. ex. boîte de soupe)
Boîtes de conserve en métal avec étiquettes de papier
Boîtes de conserve en métal ont l'information autre que des codes ou le symbole Code universel des produits.

La SED inclut les côtés de la boîte de conserve, mais pas le dessus ou le dessous de celle-ci, sauf s'ils comportent de l'information autre que le codage ou le CUP. Dans ce cas, la surface qu'occupent les renseignements nutritionnels est aussi comprise dans le calcul de la SED.

Boîtes de conserve plates sur lesquelles les renseignements sont directement imprimés

(p. ex. sardines et jambon)
Sardines - forme aplatie, sur lesquelles les renseignements sont directement imprimés
Jambon - forme aplatie, sur lesquelles les renseignements sont directement imprimés
Une boîte avec une clé qui peut les rendre inutilisables pour l'étiquetage.
Côtés : La SED inclut les côtés des grosses boîtes (p. ex. boîtes de jambon), mais pas les côtés des boîtes plus étroites comme les boîtes de sardines.
Lorsqu'une boîte plate est de surcroît emballée dans une boîte de carton ou un suremballage, ces derniers forment l'étiquette.
Lorsqu'une boîte plate est de surcroît emballée dans une boîte de carton ou un suremballage, ces derniers forment l'étiquette.

Remarque : Lorsqu'une boîte plate est de surcroît emballée dans une boîte ou un suremballage, c'est l'emballage extérieur qui forme l'étiquette. La boîte intérieure n'est plus considérée comme une étiquette et ne fait plus partie de la SED.

Boîtes de conserve en carton ou en métal avec couvercle en plastique

(p. ex. boîte de chocolat chaud, de noix mélangées ou de café)
Cette boîte de noix mélangées est une boîte métallique avec un couvercle en plastique. Le dessus du couvercle et la circonférence totale sont pris en compte dans le calcul de la SED.

Boîtes de lait ou de jus en carton

Boîtes de lait en carton - La surface exposée disponble est les côtés et les panneaux du dessus en pente

Le dessous du carton de lait n'est pas inclus dans la SED pour diverses raisons. Les laiteries reçoivent des cartons de lait plats. Les joints du dessus et du dessous sont formés et thermoscellés au remplissage. Des joints sont réunis au fond du carton qui est alors irrégulier, mais ils ne permettent pas une lecture claire.

Produits carnés à poids variable de taille et de forme semblables

(p. ex. pattes de porc)
Ces jarrets de porc sont emballés individuellement sous film rétractable. La SED comprend le devant et le dos de l'emballage, et il s'agit de la surface du rectangle le plus large qui peut être apposée sur le devant ou le dos de près de 80 % des emballages produits. Voir la description ci-après.

Ces produits sont emballés sous film rétractable. Dans certains cas, l'étiquette est imprimée directement sur le matériau d'emballage, alors que dans d'autres cas, des étiquettes en papier sont appliquées. Ces produits sont semblables, mais ils ont des formes et tailles irrégulières. Cette situation ne s'applique pas aux produits dont la taille varie grandement, comme les dindes congelées.

Boîtes à oeufs

Ces boîtes à oeufs sont faites de carton de pâte, de mousse ou de plastique translucide. Voir la description ci-après.
Le tableau de la valeur nutritive peut être imprimé à l'intérieur du couvercle de la boîte à oeufs. Voir la description ci-après.

Pour les boîtes à oeufs (de carton de pâte, de mousse ou de plastique translucide), le TVN peut être imprimé à l'intérieur du couvercle. Le producteur n'est pas tenu d'indiquer sur la surface extérieure que le TVN figure à l'intérieur du carton. Lorsque l'intérieur du couvercle porte de l'information obligatoire ou promotionnelle, il est alors inclus dans le calcul de la SED.

Aliments congelés – contenant en aluminium avec couvercle en plastique ou en carton

(p. ex. gâteau congelé)
Ce gâteau congelé est un exemple d'aliment congelé emballé dans un contenant en aluminium avec un couvercle en plastique ou en carton.

Un contenant en aluminium est exclu du calcul de la SED parce qu'une étiquette en papier ne collerait pas au contenant en aluminium à cause de la condensation produite dans un congélateur.

Aliments congelés – contenant en aluminium avec couvercle en plastique ou en carton et suremballage

(p. ex. gâteau ou lasagne)
Ce gâteau congelé emballé dans un contenant en aluminium comporte un suremballage. Le suremballage est un manchon en plastique qui est enroulé autour de la moitié du contenant et qui affiche la marque et les renseignements sur le produit.
Cette lasagne congelée emballée dans un contenant en aluminium comporte un suremballage. Le suremballage est un manchon en plastique qui est enroulé autour de la moitié du contenant et qui affiche la marque et les renseignements sur le produit.

Si le CUP est situé sur une surface non incluse dans la SED (p. ex. un contenant en aluminium), la surface qu'occupe le CUP n'est pas soustraite dans le calcul de la SED.

Emballages multiples à unités séparées (gobelets en plastique)

(p. ex. emballages multiples de pudding ou de yogourt avec couvercle commun)
Emballages multiples de yogourt
Le dessus de cet emballage multiple de yogourt relie quatre petits contenants carrés individuels. Le dessus est considéré comme faisant partie de la surface exposée disponible.

Dessus commun : La totalité du dessus de l'emballage multiple fait partie de la SED. Cependant, le dessus n'est pas considéré comme un seul espace continu, car il est séparé en unités plus petites à mesure que les unités sont consommées. Chaque couvercle individuel est considéré comme un espace continu.

Emballages multiples en boîte
Pour cet emballage multiple en boîte, la surface exposée disponible comprend le dessus et les côtés de la boîte, mais pas les extrémités puisque la boîte est à bouts ouverts.

Dessus commun (boîte) : La SED inclut le dessus et les côtés de la boîte, mais pas les extrémités si elles sont inexistantes (boîte à bouts ouverts).

Emballages multiples – unités étiquetées avec suremballage en cellophane transparent

Des unités pleinement préemballées sont parfois vendues dans une variété de formats. Par exemple, des portions individuelles de jus en contenants de type Tetra Pak peuvent être vendues individuellement ou encore en paquet de trois, cinq ou dix unités, etc.

Lorsqu'un produit est vendu individuellement et en emballages multiples, on doit apporter un soin particulier à l'étiquetage des emballages multiples dotés d'un suremballage transparent, étant donné que chaque unité doit déjà être complètement étiquetée avec un TVN et doit être visible au travers du suremballage. Deux choix s'offrent alors :

Pour cet emballage multiple de six jus en boîte, la SED comprend l'ensemble du suremballage. Voir la description ci-après.

Le TVN peut apparaître sur le suremballage en cellophane. Dans ce cas-ci, la SED inclut l'ensemble du suremballage. Le choix du modèle et de la version (dimensions) peut se fonder sur la SED de cette surface.

Cette image montre que, pour un emballage multiple de six jus en boîte, chaque unité individuelle porte le TVN. Voir la description ci-après.

Le TVN peut apparaître sur chacune des unités à condition que toute l'information obligatoire soit visible à l'achat (incluant le nom usuel, les ingrédients, le tableau de la valeur nutritive, l'identification du détaillant, etc.). Le choix du modèle et de la version (dimensions) peut se fonder sur la SED de l'unité.

Sachet coussin

Les côtés du cashet coussin feraient partie du calcul de la surface exposée disponible puisqu'ils mesurent plus de 4 centimètre de largeur
Les côtés du cashet coussin ne feraient pas partie du calcul de la surface exposée disponible puisqu'ils mesurent moins de 4 centimètre de largeur

Les côtés du sachet coussin de gauche feraient partie de la SED, puisqu'ils mesurent plus de 4 cm de largeur, tandis que ceux de l'emballage de droite en seraient exclus.

Tetra Pak

Cette image montre que les emballages de type Tetra Pak sont offerts dans un grand nombre de formats (volumes) et de formes, dont les formes rectangulaires et octogonales, comme les boîtes de jus rectangulaires grand format.
Voici le côté d'un emballage rectangulaire de type Tetra Pak.
Voici le dessous d'un emballage rectangulaire de type Tetra Pak.

Les emballages de type Tetra Pak sont offerts dans un grand nombre de formats (volumes) et de formes, dont les formes rectangulaires et octogonales.

Récipients en plastique imprimé

(p. ex. yogourt ou margarine)
Cette image montre des pots coniques de yogourt et de margarine, qui sont des exemples de récipients en plastique imprimé. Voir la description ci-après.

Côtés : Le calcul de la SED des côtés d'un récipient n'inclut pas la courbe à la base (s'il y a lieu), les crêtes du dessus ou la surface couverte par le rebord du couvercle.

Pot de plastique - vue supérieure
Pot de plastique avec la tableau de valeur nutritive - vue de côté

Pour calculer la surface des côtés d'un pot, veuillez utiliser la formule mathématique de calcul de la surface d'un tronc conique (voir Calcul de l'aire de certaines formes géométriques).

Récipients de plastique avec étiquette en papier

(p. ex. aliments fins en pot avec autocollants)
Ce pot cylindrique d'olives est un exemple de récipient en plastique avec une étiquette en papier sur le couvercle.
Ce pot cylindrique de noix est un exemple de récipient en plastique avec une étiquette en papier sur le dessous.

Récipients en carton

(p. ex. crème glacée)
Ce pot cylindrique de crème glacée est un exemple de pot en carton. Le tableau de la valeur nutritive figure sur le côté de l'emballage. Voir la description ci-après.
Ce pot carré de crème glacée est aussi un pot en carton. Le tableau de la valeur nutritive figure sur le côté de l'emballage. Voir la description ci-après.

Couvercle : Il est impossible d'imprimer de l'information sur certains plastiques entrant dans la fabrication de ces rebords de couvercle. Comme il est difficile de déterminer le type de plastique utilisé, les rebords en plastique ne sont pas inclus dans le calcul de la SED à moins que de l'information n'y ait été imprimée. Cependant, si le rebord est fait de carton, il fait partie de la SED.

Côtés : Pour calculer la surface des côtés d'un récipient rond, veuillez utiliser la formule mathématique de calcul de la surface d'un tronc conique (voir Calcul de l'aire de certaines formes géométriques). Inclure seulement la surface visible au moment de l'achat (c.-à-d. ne pas inclure la surface occupée par le rebord du couvercle).

Emballages en forme de tubes

(p. ex. mortadelle)
Ces emballages de bologne sont des exemples d'emballages en forme de tube avec suremballage. Tous les côtés des emballages sont inclus dans le calcul de la SED, à l'exception des extrémités froncées (sauf si recouvertes d'un autocollant), du joint au centre et du CUP.
Emballages en forme de tubes avec les extrémités réunies sont couvertes d'un autocollant plat. On les considère alors comme faisant partie de la surface exposée disponible
Emballages en forme de tubes avec extrémités attachées. On les ne considère alors comme faisant partie de la surface exposée disponible
Date de modification :