Étiquetage des glycosides de stéviol

Cette page fait partie du répertoire des documents d'orientation (RDO).

Vous cherchez des documents connexes?
Recherche de documents connexes dans le répertoire des documents d'orientation.

Au Canada, les glycosides de stéviol, ou les glycosides de stéviol purifiés, sont des additifs alimentaires réglementés. Pour de plus amples renseignements, consulter la liste des édulcorants autorisés de Santé Canada.

Noms usuels des glycosides de stéviol dans la liste d'ingrédients

Comme le nom usuel « glycosides de stéviol » ne figure pas en caractères gras dans la colonne II du tableau à l'alinéa B.01.010.1(3)a) du Règlement sur les aliments et drogues, une gamme d'autres noms prescrits peuvent être employés.

Aux fins de nomenclature, il faut souligner que les neuf glycosides de stéviol sont des analogues structuraux étroitement liés, qui contiennent tous un squelette de stéviol. Les noms usuels des neuf glycosides de stéviol sont : rébaudioside A, stévioside, rébaudioside C, dulcoside A, rubusoside, stéviolbioside, rébaudioside B, rébaudioside D et rébaudioside F. Bien que ces glycosides de stéviol produisent les mêmes effets physiologiques, les intervenants qui souhaitent préciser que leur produit comporte un glycoside de stéviol particulier doivent clairement comprendre le poids moléculaire, la structure chimique et les mécanismes permettant de distinguer le glycoside particulier. Le poids moléculaire de chacun des glycosides de stéviol dépend du nombre de molécules de glucose attachées à son squelette. Par exemple, le stévioside n'est pas synonyme de rébaudioside A, car le stévioside est un édulcorant qui contient une molécule de glucose de moins fixée à son squelette de stéviol que le rébaudioside A.

Les synonymes acceptable de glycosides de stéviol pouvant figurer dans la liste d'ingrédients
Synonymes autorisés
(des glycosides de stéviol)
Additif alimentaire Justification
  • Extrait de stévia purifié
  • Extrait de feuilles de stévia purifié
  • Extrait de stévia
  • Extrait de feuilles de stévia
Ces glycosides de stéviol doivent être composés d'au moins 95 % des neuf glycosides de stéviol énumérés et satisfaire aux spécifications du JECFA pour les glycosides de stéviol. « Extrait de stévia » et « extrait de feuilles de stévia » ont servi de noms usuels pour cet édulcorant dans des produits de santé naturels au Canada.
Ces glycosides de stéviol doivent être composés d'au moins 95 % de rébaudioside A (forme sèche) et satisfaire à la monographie du rébaudioside A dans le FCC. Rébaudioside A est le nom usuel de ce glycoside de stéviol particulier. Rébaudioside A, Reb A et rebiana sont des noms acceptables reconnus dans la monographie actuelle du FCC.
  • Stévioside
  • Rébaudioside C
  • Dulcoside A
  • Rubusoside
  • Stéviolbioside
  • Rébaudioside B
  • Rébaudioside D
  • Rébaudioside F
Ces glycosides de stéviol doivent être composés d'au moins 95 % de stévioside, rébaudioside C, dulcoside A, rubusoside, stéviolbioside, rébaudioside B, rébaudioside D, ou rébaudioside F (forme sèche), et satisfaire aux spécifications du JECFA pour les glycosides de stéviol. Le nom du glycoside de stéviol particulier (c. à-d. stévioside, rébaudioside C, dulcoside A, rubusoside, stéviolbioside, rébaudioside B, rébaudioside D, ou rébaudioside F) est acceptable si le glycoside de stéviol est composé d'au moins 95 % de l'élément nommé.

Notes de tableau

Note de tableau 1

Les consommateurs canadiens ne connaissent pas les noms « Reb A » ou « rebiana » qui figurent dans la monographie du FCC. Il est donc recommandé que ces termes soient accompagnés de synonymes plus reconnus entre parenthèses, comme il est indiqué dans le tableau ci-dessus.

Retour à la référence de la note de tableau 1

Noms usuels des glycosides de stéviol à d'autres endroits sur l'emballage

Bien que les termes énumérés dans le tableau ci-dessus soient les seuls noms usuels acceptables des glycosides de stéviol dans la liste d'ingrédients, d'autres termes peuvent être utilisés à d'autres endroits sur l'étiquette des produits préemballés.

Par exemple, « édulcorant de stévia » peut être utilisé comme nom usuel d'un produit qui répond aux spécifications ci-dessus. Bien que le terme « édulcorant de stévia » ne puisse pas être employé dans la liste d'ingrédients, si la liste d'ingrédients indique adéquatement le glycoside de stéviol utilisé, un tel terme peut être employé pour la description du produit.

Par contre, il n'est pas acceptable d'utiliser seulement le terme « stévia » comme nom usuel, car « stévia » renvoie à la plante et non au glycoside qui en est extrait. Pour obtenir de plus amples renseignements, consulter la fiche d'information sur les succédanés du sucre de Santé Canada.

Allégations de « source naturelle » pour les glycosides de stéviol

Les glycosides de stéviol ne sont pas considérés comme des ingrédients naturels en raison de leur traitement important et des types de solvants utilisés pour leur extraction et leur purification. Les allégations qui donnent l'impression que les glycosides de stéviol sont naturels ne sont pas permises. Par conséquent, les glycosides de stéviol ne peuvent pas être qualifiés d'édulcorants naturels. Veuillez consulter la page nature, naturel pour obtenir davantage de renseignements sur les allégations de produits naturels.

Alors que les glycosides de stéviol ne sont pas considérés comme naturels, les allégations qui qualifient les glycosides de stéviol comme provenant de sources naturelles telles que « de source naturelle », « source naturelle », « d'origine naturelle » ou d'autres allégations semblables sont acceptables lorsqu'il est évident que seulement l'origine ou la source des glycosides de stéviol est naturelle, et non l'extrait (ou l'ingrédient définitif) lui-même.

Liens connexes

  1. Document d'information et de consultation sur la proposition de Santé Canada visant à permettre le recours aux glycosides de stéviol en tant qu'additifs alimentaires à titre d'édulcorants de table et d'édulcorants dans certaines catégories d'aliments. Juin 2012. santé Canada
  2. Avis de Modification à la Liste des édulcorants autorisés visant à permettre le recours aux glycosides de stéviol à titre d'édulcorants de table et d'édulcorants dans certaines catégories d'aliments. Novembre 2012. santé Canada
  3. Édulcorants
Date de modification :