Exigences d'étiquetage pour les matières graisses et huiles
Allégations et mentions volontaires

Cette page fait partie du répertoire des documents d'orientation (RDO).

Vous cherchez des documents connexes?
Recherche de documents connexes dans le répertoire des documents d'orientation.

Allégations de composition

Désignation « Extra vierge »

À l'heure actuelle, il n'existe pas de définition pour « Extra vierge » qui s'applique aux huiles végétales autres que l'huile d'olive. Des caractéristiques de qualité pour l'huile d'olive « extra vierge » existent dans les normes commerciales pour l'huile d'olive établies par le Conseil oléicole international et par la U.S. Department of Agriculture (en anglais seulement). Ces normes exigent, entre autres, que l'huile d'olive extra vierge soit pressée à froid, ne contienne pas d'huile d'olive raffinée, et soit de qualité supérieure quant à la composition chimique et aux caractéristiques sensorielles.

La norme Codex pour les gras et les huiles comestibles - PDF (239 ko) n'a pas de définition pour les huiles « extra vierges », elle a seulement des normes pour les huiles « vierges » et « pressées à froid ». Par conséquent, les huiles végétales autres que l'huile d'olive peuvent utiliser le terme « vierge » ou « pressée à froid » si elles satisfont au critère pour ces désignations de qualité.

Puisqu'il n'existe pas de normes reconnues internationalement définissant « extra vierge » pour les autres huiles végétales, l'utilisation de ce terme est acceptable seulement pour l'huile d'olive.

Allégations sur la teneur en huiles des margarines

La mention « contient (indication du pourcentage) (indication de l'huile) » dans les annonces de margarine doit toujours être fondée sur le pourcentage d'huile par rapport au poids total du produit. Si l'on mentionne l'origine d'une huile, l'origine de toutes les huiles qui entrent dans la fabrication de la margarine doit être mentionnée. À titre d'exemple, si la margarine est fabriquée à partir d'un mélange d'huile de maïs, d'huile de coton et d'huile de soja, il serait trompeur de mentionner uniquement, dans la publicité, sa teneur en huile de maïs. Par contre, on peut très bien désigner ce mélange comme des « huiles végétales ».

Utilisation du terme « hydrogénée » dans les allégations

On considérerait trompeur pour un produit d'alléguer qu'il est, par exemple, « éclaté dans l'huile de maïs à 100 % », s'il est en fait éclaté dans l'huile de maïs hydrogéné. L'allégation doit adéquatement mentionner l'huile utilisée et l'on devrait plutôt lire « éclaté dans l'huile de maïs hydrogéné à 100 % ».

Allégations santé

Symboles santé

On retrouve souvent des symboles en forme de cœur sur les étiquettes des produits de graisses ou d'huiles. Consulter la section Symboles en forme de cœur et allégations relatives à la santé cardiovasculaire pour de plus amples renseignements.

Allégations « Gras insaturés et diminution du cholestérol sanguin »

La liste des huiles végétales contenant plus de 80 % de gras insaturés énumère les huiles qui peuvent être utilisées afin de déposer une allégation « Gras insaturés et diminution du cholestérol sanguin » retrouvée dans le site Web de Santé Canada. Prendre note que cette liste n'est pas exhaustive et peut être mise à jour.

Les huiles végétales contenant plus de 80 % de gras insaturés selon la version 2010 du Fichier canadien sur les éléments nutritifs (accédé le 16 janvier 2012) sont les suivantes :

  • Huile d'amande
  • Huile de noyau d'abricot
  • Huile d'avocat
  • Huile de canola
  • Huile de maïs
  • Huile de lin
  • Huile de noisette
  • Huile de pépins de raisins
  • Huile de pavot
  • Huile de carthame à teneur linoléique (70 % et plus)
  • Huile de carthame à teneur oléique (70 % et plus)
  • Huile de sésame
  • Huile de soja
  • Huile de tournesol à teneur linoléique (moins de 60 %)
  • Huile de tournesol à teneur linoléique (60 % et plus)
  • Huile de tournesol à teneur oléique (70 % et plus)
  • Huile de noix de Grenoble

Les produits alimentaires contenant une des huiles susmentionnées ou plus comme seule source de gras pour le produit se qualifieraient comme contenant plus de 80 % de gras insaturés.

Remarque : Même si l'huile d'olive devrait contenir plus de 80 % de gras dans la forme de gras insaturés dans la plupart des cas, elle n'a pas été incluse dans cette liste parce que, selon la norme Codex pour les huiles végétales portant un nom spécifique - PDF (509 ko), certaines huiles d'olive peuvent contenir plus de 20 % de gras saturés. Si une compagnie utilise l'allégation sur un produit, elle doit être en mesure de fournir suffisamment de preuves sur demande afin de démontrer que l'huile d'olive utilisée satisfait au minimum de 80 % de gras dans la forme de gras insaturés.

Date de modification :