Conseils à l'industrie alimentaire visant l'étiquetage des allergènes

Les sources d'allergènes, de sulfites et de gluten dans les aliments peuvent causer des problèmes de santé graves à certains consommateurs, voire la mort. Les fabricants et les importateurs d'aliments doivent veiller à ce que leurs produits soient étiquetés correctement pour que les consommateurs puissent choisir des aliments sûrs.

Vous pouvez réduire les cas de maladies ainsi que leur incidence sur votre entreprise, comme les rappels d'aliments, causés par la présence non déclarée d'allergènes en prenant certaines mesures, comme les suivantes :

  • identifier les allergènes alimentaires utilisés dans la fabrication de vos produits ou qui peuvent entrer en contact avec eux;
  • mettre en place un plan de prévention et de contrôle des allergènes;
  • veiller à ce que les allergènes soient correctement déclarés sur les étiquettes.

Conseil afin d'empêcher la présence non déclarée d'allergènes

Identifier

En identifiant toutes les sources potentielles d'allergènes, vous pouvez contrôler la façon dont ceux-ci sont utilisés dans les produits alimentaires et empêcher ainsi la contamination croisée. Voici quelques moyens pour identifier la présence d'allergènes dans votre établissement ou dans les produits que vous importez :

  • être au courant des sources d'allergènes, de sulfites et de gluten qui doivent être déclarées sur les étiquettes des aliments;
  • passer en revue tous les ingrédients utilisés afin de déterminer s'ils contiennent des allergènes;
  • repérer et contrôler les zones de l'établissement où une contamination croisée pourrait se produire;
  • indiquer clairement les ingrédients qui pourraient contenir des allergènes et les entreposer dans des aires distinctes, spécialement désignées;
  • demander à vos fournisseurs de prouver leurs méthodes de contrôle des allergènes, de vérification des étiquettes et de formulations des nouveaux envois.

Prévenir et contrôler

La mise en place d'un plan de prévention et de contrôle des allergènes peut aider à empêcher la contamination croisée et le mauvais étiquetage des aliments. Voici quelques façons d'empêcher et de contrôler la présence d'allergènes :

  • mettre en application des procédures claires en vue de la production, la manipulation et le déplacement des produits et des ingrédients contenant des allergènes;
  • lorsque c'est possible, utiliser des chaînes, des salles ou des installations de transformation séparées pour la manipulation de produits et d'ingrédients contenant des allergènes;
  • établir et suivre des procédures de nettoyage efficaces;
  • former le personnel afin de s'assurer qu'il comprenne bien les procédures de contrôle des allergènes;
  • tenir des registres indiquant les étapes suivies afin d'éviter la présence d'allergènes non déclarée.

Déclarer

L'étiquetage approprié des allergènes est le seul moyen pour les consommateurs, souffrant d'allergies et de sensibilités alimentaires, de savoir si un aliment est propre à la consommation. Vous devez vous assurer que les produits alimentaires sont correctement étiquetés. Voici quelques procédés afin d'être sûr que tous les allergènes sont déclarés :

  • mettre en place un processus permettant de vérifier que les renseignements sur les étiquettes sont exacts et déclarer tous les allergènes présents dans un produit;
  • s'assurer que tous les allergènes présents dans un produit sont déclarés dans la liste des ingrédients ou dans une mention « Contient » placée immédiatement après la liste des ingrédients. Si l'on utilise la mention « Contient », on doit énumérer tous les allergènes présents dans l'aliment, même s'ils sont déjà indiqués dans la liste des ingrédients.
  • déclarer tous les allergènes, peu importe la génération à laquelle ils apparaissent dans les ingrédients.
    • Par exemple : les burgers contiennent de la sauce barbecue (première génération); l'un des ingrédients de la sauce barbecue est un assaisonnement (deuxième génération); l'un des composants de cet assaisonnement est du soja (troisième génération). Par conséquent, le soja doit être déclaré dans la liste des ingrédients ou dans une mention « Contient », car il s'agit d'un allergène présent dans l'aliment.
  • utiliser le nom prescrit de la source afin de déclarer un allergène. Le nom prescrit de la source est un terme réglementé par lequel un allergène est communément appelé. Par exemple, les produits de la mer doivent être déclarés par le nom usuel du poisson, comme le « thon » ou le « flétan »; les crustacés comme le « crabe » ou les « crevettes »; les coquillages comme les « huîtres » ou les « palourdes ».
  • utiliser une mention préventive des allergènes sur les étiquettes lorsque la présence involontaire d'un allergène est inévitable, et ce, même après avoir pris toutes les mesures de prévention et de contrôle raisonnables. L'ACIA recommande d'utiliser la mention préventive suivante : « peut contenir [X] », [X] étant le nom de l'allergène.

Pour en savoir plus

Pour de plus amples renseignements sur l'étiquetage des allergènes, veuillez consulter les pages suivantes :

Date de modification :