Jus et produits au jus

Cette page fait partie du répertoire des documents d'orientation (RDO).

Vous cherchez des documents connexes?
Recherche de documents connexes dans le répertoire des documents d'orientation.

Un fabricant canadien de colorant vend une préparation de couleur de raisin rouge qui est composée uniquement de « concentré de jus de raisin ». Ce jus de raisin hautement concentré est une source d'anthocyanine qui est un colorant naturel autorisé. Est-ce que cet ingrédient peut être déclaré comme « colorant » dans la liste des ingrédients?

Lorsque la seule fonction de l'ingrédient est de colorer l'aliment, les jus hautement concentrés comme le jus de raisin peuvent être décrits dans la liste d'ingrédients soit comme « colorant » soit comme « concentré de jus de raisin ». L'utilisation des ingrédients en question dans des aliments pour lesquels l'ajout de colorant n'est pas prévu ne serait pas autorisée. Si on déclare un « colorant » dans la liste des ingrédients, toutes les composantes qui ont un effet sur l'aliment final doivent également être déclarées (B.01.009 (3)f)), ainsi que tout allergène qui peut être. Si le « concentré de jus de raisin » est déclaré, ses composantes doivent également être déclarées et l'ingrédient serait assujetti à la norme qui figure dans le Règlement sur les produits transformés.

Même si ce produit particulier correspond à la norme pour le concentré de jus de raisin du Règlement sur les produits transformés, le Programme des produits transformés ne s'oppose pas à l'utilisation du terme « colorant », si le produit sert uniquement à colorer des aliments. Toutefois, si le même ingrédient est utilisé comme ingrédient d'un jus, il faut utiliser le nom « concentré de jus de raisin » et satisfaire à la norme. Pour plus d'informations sur les colorants alimentaires, reportez-vous aux Additifs alimentaires.

Quelle doit être la teneur minimale en jus de fruits d'une « boisson au jus », p. ex., boisson au jus d'orange?

Lorsque le jus mentionné constitue au moins 25 p. 100 du produit prêt à consommer, le nom usuel du produit peut être « boisson au jus de (nom du fruit) » ou « boisson rafraîchissante au jus de (nom du fruit) », etc. Cependant, comme ce genre de nom usuel met l'accent sur la teneur en jus du produit, il pourrait donner une fausse impression quant à la quantité réelle de jus contenu dans le produit, à moins qu'une déclaration bilingue de la teneur réelle en jus soit imprimée sur l'espace principal de l'étiquette, de façon claire et bien en vue, avec un caractère au moins aussi gros que la désignation numérique de la quantité nette.

Lorsque le produit contient moins de 25 p. 100 de jus, le mot « jus » ne peut pas faire partie de son nom usuel, mais l'allégation « fait avec X p. 100 de jus de fruit » peut être employée, pourvu qu'elle soit séparée du nom usuel. Les jus décaractérisés NE doivent PAS entrer dans le calcul du pourcentage de jus présent dans l'aliment.

La purée de bananes, lorsqu'elle est utilisée comme ingrédient d'un aliment, peut-elle compter dans le calcul qui permet à une étiquette d'alléguer «contient X % de jus»?

Non, on ne peut tenir compte de la purée de banane pour calculer le pourcentage de jus dans un produit. Pour être en mesure de déterminer combien la purée de banane représente en jus, il faudrait en extraire la portion liquide et la mesurer afin de déterminer son apport dans le pourcentage de jus dans l'aliment. Voir le Nom usuel.

Date de modification :