Avis de modification : Interdiction d'utilisation des huiles partiellement hydrogénées (HPH) dans les aliments

Le 15 septembre 2017, Santé Canada a publié un Avis de modification interdisant l'utilisation des huiles partiellement hydrogénées (HPH) dans les aliments.  L'ajout des HPH à la Partie 1 de la Liste des contaminants et des autres substances adultérantes dans les aliments de Santé Canada est maintenant en vigueur.

L'application des nouvelles exigences par l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) comprend une période de transition de deux ans au cours de laquelle les aliments contenant des HPH qui ont été fabriqués avant le 17 septembre 2018 pourront continuer d'être vendus. Cette période sera autorisée afin d'épuiser les stocks existants et d'éviter ainsi les déchets alimentaires inutiles. Toutefois, il sera interdit aux fabricants d'ajouter des HPH aux aliments produits à compter du 17 septembre 2018.

Les HPH sont des gras trans industriels qui élèvent les niveaux de « mauvais » cholestérols (lipoprotéines de basse densité) dans le sang, ce qui est un facteur de risque pour les maladies du cœur. Ils réduisent également les niveaux de « bons » cholestérols (lipoprotéines de haute densité) dans le sang, qui protègent contre les maladies du cœur. On retrouve les HPH dans les aliments comme certaines margarines, le shortening, les grignotines, les produits de boulangerie et les aliments frits. L'élimination des HPH de notre approvisionnement alimentaire est une partie importante de la Stratégie de Santé Canada en matière de saine alimentation, qui vise à rendre la saine alimentation le choix le plus facile pour tous les Canadiens.

Questions et réponses au sujet de l'interdiction d'utilisation des HPH

Si nous utilisons actuellement des HPH dans nos aliments, comment pouvons-nous répondre à cette nouvelle exigence?

À compter du 17 septembre 2018, les fabricants de produits alimentaires devront ajuster leurs recettes, formulations ou méthodes de production pour éliminer les HPH comme ingrédients ajoutés dans les aliments qu'ils fabriquent.

Qu'en sera-t-il des aliments existants qui n'ont pas encore été expédiés aux détaillants?

La durée de conservation des aliments typiques contenant des HPH peut varier de plusieurs mois à trois ans. Pour faciliter la transition en bon ordre dans le marché, l'ACIA permet que les aliments contenant des HPH qui ont été fabriqués avant le 17 septembre 2018 de continuer à être vendus pendant une période de deux ans. Cela permettra aux stocks existants d'être distribués et épuisés. À compter du 17 septembre 2020, aucun aliment restant contenant des HPH ne devrait être vendu au détail.

Des agents technologiques contenant des HPH peuvent-ils être utilisés dans la fabrication d'aliments?

Des agents technologiques contenant des HPH peuvent être utilisés dans la fabrication d'aliments pourvu qu'ils n'entraînent pas la présence d'HPH (ou des acides gras trans qu'elles contiennent) dans les aliments ou les ingrédients alimentaires. L'utilisation d'agents technologiques de transformation contenant des HPH de façons qui entraînent la présence d'HPH ou d'acides gras trans dans les aliments est inacceptable. Il est important de noter que l'industrie est responsable de la conformité aux exigences en matière de salubrité des aliments du Canada.

Liens connexes 

Date de modification :