Cantaloups

Cette page fait partie du répertoire des documents d'orientation (RDO).

Vous cherchez des documents connexes?
Recherche de documents connexes dans le répertoire des documents d'orientation.

Type

Aux fins de l'inspection à destination, les melons doivent être identifiés suivant le type de melons.

Exemple : Cantaloup, Honey Dew, Honey Ball, Cranshaw, Perse, Casaba, etc.

Les cantaloups doivent être passablement propres et bien formés.

Bien formé : Signifie que le melon a la forme normale caractéristique de la variété. Il ne doit pas être asymétrique ou de forme irrégulière.

Passablement propre : Signifie que le melon ne porte pas une quantité appréciable de saleté ou autres matières étrangères qui pourraient nuire légèrement à son apparence.

Calibre

Il n'y a pas de calibre minimum pour les cantaloups. Cependant, la variation en diamètre ne doit pas excéder 1 1/2 pouce lorsqu'ils sont logés dans un emballage.

Couleur de fond

Pour le cantaloup, la couleur de fond peut être utilisé avec les termes vert foncé, vert pâle, couleur changeante et jaune. (Couleur changeante signifie le changement du vert pâle au jaune.) Pour les melons du type Honey Dew, utiliser les termes vert, blanc verdâtre, blanc ou crème.

Maturité

On détermine le degré de fermeté des melons en les pressant entre le pouce et les doigts au centre du diamètre du melon.

Les termes suivants doivent être utilisés :

Dur : Ne cède pas sous la pression.

Ferme : Cède légèrement sous la pression, il peut aussi être légèrement mou à l'extrémité apicale.

Mûr et passablement ferme : Cède modérément sous la pression, et cède nettement à l'extrémité apicale, mais il n'est pas mou au point que la chair soit décolorée. La couleur de fond est généralement jaune à ce stade de maturité.

Mou : Signifie qu'une partie de la chair est en décomposition où le melon présente des régions molles, en général celles qui étaient en contact avec le sol. Il faut prendre soin de ne pas confondre meurtrissures molles et melons mous. Un melon mou subit généralement une décomposition de sa chair, qui devient très aqueuse et se décolore. Le terme trop mûr ne doit pas être employé.

Flétri : Signifie que le melon est mou et déformable, et sa chair est caoutchouteuse et a une saveur atypique, résultat d'un manque de maturité.

Nota : Il faut indiquer sur le certificat le pourcentage de spécimens mous ou flétris.

Cicatrice pédonculaire humide : Ce terme ne doit pas être employé pour l'inspection à destination. Si la cicatrice du pédoncule est humide ou mouillée, c'est généralement le résultat d'un changement de température au cours du déchargement. Toutefois, si de la pourriture a commencé à se développer dans la cicatrice du pédoncule, indiquer la présence de pourriture à l'extrémité pédonculaire (voir la définition de la pourriture).

Lésions affaissées : Les affaissements doivent être très nets pour que l'inspecteur en tienne compte. Ils sont généralement décolorés et accompagnés de moisissure foncée ou noire. Tenir compte des affaissements lorsqu'ils excèdent 5 % de la surface du melon. En règle générale, 5 % de la surface équivaut à une surface dont le diamètre est d'environ la moitié du diamètre du melon.

Écorce translucide et aqueuse : L'écorce du melon a un aspect translucide et aqueux, qui résulte généralement d'un transport à basse température. En tenir compte dans l'appréciation et décrire la profondeur de pénétration dans la chair ; indiquer la partie du chargement lorsqu'elle est connue.

Cavité des graines aqueuse : La cavité des graines du melon renferme beaucoup de liquide, la plupart des graines et des tissus y flottent. Lorsque ce défaut est assez grave pour être noté, on peut le déceler en agitant le melon ; ce défaut doit être décrit en termes généraux. Si la chair entourant la cavité des graines est aussi décolorée, indiquer une décoloration interne de la chair plutôt qu'une cavité des graines aqueuse, et donner le pourcentage du melon atteint.

Moisissure noire superficielle :  En tenir compte lorsque la moisissure couvre plus de 5 % de la surface du melon.

Moisissure blanche superficielle : Elle n'est pas un défaut grave ; ordinairement, elle disparaît lorsque le melon est exposé à l'air sec. Si elle nuit à l'apparence, elle peut être indiquée dans des termes généraux.

Crevasses de croissance : Il faut tenir compte de ce défaut partir de l'apparence. Ne pas tenir compte des crevasses superficielles et sèches le long des lignes de suture ou autour de l'extrémité du pédoncule. L'indiquer seulement si la chair est exposée ou si elles nuisent gravement à l'apparence. Dans ce dernier cas, l'inspecteur devrait contacter son surveillant avant de procéder au comptage de ce défaut.

Marques de séjour au sol : En tenir compte lorsque la surface atteinte est molle et que la chair est décolorée, ou si la marque présente une coloration foncée, et est affaissée et excède 10 % de la surface, ou encore si la marque présente une coloration pâle et excède 20 % de la surface. En règle générale, 20 % de la surface équivaut à une surface d'un diamètre égal au diamètre du melon.

Cicatrices : En tenir compte si elles ne sont pas bien cicatrisées ou ont une surface rugueuse et ont une coloration foncée et excèdent 5 % de la surface.

Lignes de suture vertes : Elles sont caractéristiques de certaines variétés ; ce n'est pas un défaut, mais peut être indiqué en termes généraux à la demande spécifique de l'appliquant.

Meurtrissures : N'en tenir compte que si la chair est décolorée.

Brodé : Il est inhabituel de décrire ce défaut à destination. Cependant, lorsqu'on vous demande spécifiquement de le faire, les termes suivants doivent être employés :

  • Bien brodé : le melon est recouvert d'un filet bien défini.
  • Passablement : le filet est moins bien défini et peut bien brodé présenter de petites surfaces non brodées.
  • Mal brodé : le filet n'est pas bien défini et présente de grandes surfaces lisses.

Pourriture : Signifie une décomposition molle, spongieuse ou aqueuse de la chair, quelle qu'en soit la cause.

Tolérances au point d'expédition

Au compte :

  1. 3 % de pourriture ;
  2. 5 % du même défaut de catégorie ;
  3. 10 % des emballages peuvent contenir des cantaloups qui ne sont pas de la variation de calibre prescrit en vertu de l'alinéa (a) de l'article 24 du règlement des fruits et légumes frais ;
  4. 10 % peuvent avoir des défauts de catégorie autre qu'en (c) mais incluant ceux aux alinéas (a) et (b).

Melons de type Honey Dew : Ce type de melon n'est pas compris sous les normes de catégorie des cantaloups et de ce fait, ne requiert pas d'inspection obligatoire pour leur entrée au Canada.

Taches ou surfaces brunes (type Honey Dew)

  • Si brun pâle et affecte une superficie globale de plus de 20 % de la surface ;
  • Si brun foncé et affecte une superficie globale de plus de 10 % de la surface.

Roussissement en forme de filet (type Honey Dew)

  • Tenir compte lorsqu'une superficie globale de plus de 20 % de la surface est affectée.
Date de modification :