Raisins (Importés - à table et pour le jus)

Cette page fait partie du répertoire des documents d'orientation (RDO).

Vous cherchez des documents connexes?
Recherche de documents connexes dans le répertoire des documents d'orientation.

Procédure d'inspection

Exemption à l'importation

Les raisins Corinthe noir et Corinthe de Zante sont exemptés du règlement s'ils sont étiquetés comme tel.

Grape Must ou Grape Slurry : sont des termes utilisés par l'industrie pour désigner des raisins qui sont partiellement transformés c'est-à-dire partiellement écrasés à l'aide d'une vis sans fin et auquel on ajoute parfois du SO2. Le produit ainsi obtenu est habituellement refroidi avant d'être expédié dans des camions citernes ou dans des contenants. Ces raisins partiellement transformés ne sont pas considérés comme produit et sont exemptés du Règlement sur les fruits et légumes frais.

Températures : Devraient être prises à différents endroits dans le chargement. Autant que possible les températures devraient être prises au haut et au bas de la charge près de la porte, à mi-chemin des bacs à glace et près des extrémités du wagon.

Contenants : Les contenants mouillés, tachés ou endommagés de toute autres façon doivent être décrits aussi exactement que possible en établissant l'étendue des dommages ainsi que leur localisation dans la charge.

Les contenants tachés ou qui coulent sont généralement l'indice de pourriture avancée ou encore d'un produit endommagé de façon quelque part dans le charge. La quantité de contenants tachés et qui coulent doit être rapporté sur le certificat sous l'entête : « État du Véhicule, de la charge et des emballages ».

Exemple :

  • quelques caisses coulent légèrement à cause des raisins écrasés, les autres sont propres et sèches.
  • les caisses très souillées et mouillées par les raisins pourris qui coulent.
  • plusieurs caisses ainsi que le plancher en dessous mouillées par le produit pourri qui coule.

Étiquetage

Les étiquettes sur les cageots doivent satisfaire aux exigences des produits pré-emballés lorsqu'ils sont offerts en vente aux magasins de détail telles que décrites aux parties III et VI du Règlement sur les fruits et légumes frais. Cependant, s'ils sont inspectés à l'entrepôt, l'inspecteur doit utiliser son meilleur jugement afin de déterminer où seront leur destination finale.

Par exemple : les raisins de table dans des sacs sont considérés emballés dans des emballages destinés aux consommateurs, la même règle s'applique aux raisins à jus emballés dans des cageots. Ainsi, ces emballages devront avoir des étiquettes bilingues et porter une catégorie. Cependant, les cageots de raisins de table ne sont pas considérés comme des emballages destinés aux consommateurs, ainsi, aucune étiquette bilingue et ni la mention de la catégorie seront requises.

À la convention de 1991 de l'Association canadienne de la distribution des fruits et légumes, il a été entendu d'exempter les sacs de raisins en grappe lorsque ces sacs sont transparents et non marqués. De plus, il a été entendu que les sacs de raisins ne doivent pas être fermés hermétiquement. Ces deux exemptions finiront lorsque le Règlement sur les fruits et légumes frais sera modifié.

Toutes les exigences d'étiquetage réglementées doivent être présentes lorsque le sac n'est pas transparent (par exemple : sac de papier) ou lorsqu'il y a quelques marques (par exemple : marque le commerce). Lorsqu'une étiquette est attachée à une grappe de raisins sans qu'elle soit emballée dans un sac, alors, l'étiquette n'est pas requise d'avoir toutes les exigences d'étiquetage. Le règlement sur l'étiquetage s'applique qu'à des emballages. Cependant, si la grappe qui est étiquetée et emballée dans un sac, alors, toutes les exigences d'étiquetage réglementées doivent être présentes.

Lorsque les grappes de raisins sont emballées dans des contenants qui sont de poids variable, alors les raisins sont considérés comme un produit préemballé à poids variable. Pour ce genre d'emballage, il n'est pas nécessaire que le poids net soit marqué sur l'emballage au niveau du grossiste, cependant, le détaillant doit marquer le poids net sur chaque emballage.

Échantillonnage

Un échantillon devrait être fait du contenu en entier d'une caisse puisqu'il serait impossible d'établir avec exactitude les raisins qui se détachent ou sont détachés en regardant seulement une portion de la caisse comme échantillon.

Les échantillons devraient être choisis de toutes les parties du wagon, puisque les raisins qui se détachent le plus facilement et la pourriture, peuvent être trouvés dans les couches supérieures et particulièrement au dessus des roues.

On doit lever soigneusement les grappes des contenants pour l'examen. Un manque de soin ou des manipulations brusques de la part de l'inspecteur peuvent fausser la détermination de la quantité de fruits détachés.

Détermination des pourcentages

Tous les pourcentages des défauts sur les raisins sont calculés au poids. Le poids de chaque échantillon doit être inscrit sur la feuille de détails en livre ou en dixième de livre. Comme il n'est pas pratique de peser tous les échantillons ou les défauts, l'inspecteur doit apprendre à évaluer les poids en utilisant le nombre de fruits requis pour un dixième de livre pour la variété à examiner.

Les défauts doivent être inscrits au compte sur la feuille de détails et la conversion des totaux faite en livres ou dixième de livre.

Exemple :

Poids inspectés = 28 livres
Poids inspectés = 28 livres
Poids inspectés = 28 livres
Poids inspectés = 28 livres
Poids inspectés = 28 livres
Total Poids inspectés = 140 livres

Nombre de fruits pourri = 14
Nombre de fruits pourri = 17
Nombre de fruits pourri = 10
Nombre de fruits pourri = 3
Nombre de fruits pourri = 4
Total Nombre de fruits pourri = 48

Facteur de conversion 16 fruits = 1/10 livre
48 fruits = 3/10 livres
Pourcentage de pourriture = 3/10 divisé par 140
3/10 x 1/140 x 100 = 30/140 = ,2 %

Ceci doit être reporté sur le certificat comme « Moins de ½ de 1 % de pourriture ».

Les pourcentages des autres défauts seront inscrits et reportés de la même façon.

Décrire la pourriture dans le raisin de table

Voici quelques exemples qui vous permettront de décrire la pourriture sur vos certificats dans le raisin de table :

Si le pourcentage de pourriture dans tous les cageots échantillonnés est inférieur à 1 %, inscrivez comme suit :

  • Dans peu de cageots, aucun signe de pourriture; dans quelques-uns, de 1 à 4 fruits pourris; en moyenne, la pourriture est inférieure à ½ %.

Si le pourcentage de pourriture dans un ou plusieurs cageots échantillonnés est supérieur à 1 %, inscrivez comme suit :

  • Dans la plupart des cageots, de 1 % à 3 % de pourriture, dans quelques uns, de 1 à 4 fruits et dans peu de cageots, aucun signe de pourriture; en moyenne, 1 % de pourriture.

Si le pourcentage de pourriture dans tous les cageots échantillonnés est supérieur à 1 %, inscrivez alors comme suit :

  • Pourriture : moyenne de 3 % variant de 1 % à 5 %.

Échantillonnage pour les raisins à jus

L'unité de 5 livres (2,23 kg) sera employée pour l'échantillonnage du raison à jus.

Pour que l'échantillonnage soit le plus objectif possible, l'inspecteur devra, avant d'ouvrir les cageots choisis pour représenter le lot, les diviser en quatre parties, décider de quelle partie il prélèvera l'échantillon de 5 livres (2,23 kg) et tirer de la même partie les autres échantillons.

Si, après examen du cageot, il apparaît que la proportion de raisins atteints de pourriture dépasse 5 %, l'inspecteur pourra évaluer la quantité de raisins ainsi avariés à l'aide du multiple de 5 qu'il juge le plus juste (par exemple 10 %, 15 %, 20 %, etc.). L'estimation doit porter sur l'ensemble du contenu de la caisse.

S'il semble que la proportion de raisins pourris d'une caisse ne dépasse pas 5 %, l'inspecteur conservera l'échantillon de 5 livres (2,23 kg) tiré de la partie choisie préalablement et précisera les pourcentages exacts de raisins endommagés.

Voici un exemple de description de l'état d'un échantillon lorsque le lot d'origine présente des proportions à la fois faible et élevée de raisins atteints de pourriture :

  • En moyenne approximativement 16 % de pourriture, variant de 3 % à approximativement 25 %.

Les défauts doivent être inscrits sur la feuille de détails au compte et la conversion des totaux faite en livres ou dixième de livre.

Exemple :

Poids inspectés = 5 livres
Poids inspectés = 5 livres
Poids inspectés = 5 livres
Poids inspectés = 5 livres
Poids inspectés = 5 livres
Total Poids inspectés = 25 livres

Nombre de fruits pourri = 14
Nombre de fruits pourri = 17
Nombre de fruits pourri = 10
Nombre de fruits pourri = 3
Nombre de fruits pourri = 4
Total Nombre de fruits pourri = 48

Facteur de conversion
16 fruits = 1/10 livre

48 fruits = 3/10 de livre
Le pourcentage de pourriture est de 3/10 divisé par 25
3/10 x 1/25 x 100
30/25 = 1,2 %

Ceci devrait être rapporté sur le certificat comme 1 % de pourriture. Il est nécessaire de faire de fréquentes vérifications sur une balance postale ou par quelqu'autre moyen pour s'assurer de l'exactitude de l'estimation. On doit prendre soin de ne pas surestimer le poids des raisins secs, petits, desséchés qui exigent d'être en plus grand nombre pour faire un pourcentage appréciable. Dans un livre de raisins, il y a deux fois plus de raisins qui se dessèchent que de raisins turgescents. Il y a quatre fois plus de raisins desséchés (secs) que de raisins turgescents. Il ne faut pas considérer les raisins fanés comme se desséchant.

Le tableau suivant est donné seulement comme guide pour montrer le nombre moyen de raisins nécessaires pour un dixième de livre. L'inspecteur devrait vérifier pour savoir si c'est applicable dans chaque cas.

Indiquer sur la feuille de détails la Clef utilisée.
Exemple : Clef 180 fruits = 1 livre

Variété Grosseur des fruits Nombre par 1/10 de livre
Emperor Petits
Moyens
Gros
Sous-développés
15 ou plus
10 à 14
9 ou moins
39
Tokay Petits
Moyens
Gros
12 ou plus
9 à 11
8 ou moins
Ribier, Cardinal Petits
Moyens
Gros
11 ou plus
8 ou 10
7 ou moins
Thompsons Petits
Moyens
Gros
Très gros
20 ou plus
10 à 20
5 à 10
5 ou moins
Muscat Raisins frais 8 à 10
Alicante, Zinfandels, Carignane, Grenache Raisins frais moyens 16 à 18
16 à 20
16 à 20
25 à 32

Défauts d'état

Les facteurs suivants doivent être inscrits sous l'entête état :

  • État des tiges
  • État des fruits
  • Raisins détachés
  • Raisins se desséchant et raisins secs
  • Dommage par le gel
  • Moisissure
  • Raisins écrasés
  • Ratatinement
  • Raisins mouillés
  • Pourriture

Condition des tiges : On devrait donner une description de la condition des tiges pour les raisins de table. Elles peuvent être décrites comme jaunes, vertes jaunâtre, vertes, tournant au brun, brunes, brun foncé, ou noires, sèches et flexible, sèches et cassantes, couvertes de moisissure, selon le cas.

L'État des fruits : L'État des fruits devrait être décrit en utilisant les termes suivants :

Ferme : Décrit les raisins qui n'ont pratiquement rien perdu de leur turgidité à cause d'une perte minime d'humidité. Les catégories de raisons à table exigent que les raisins soient fermes.

Légèrement mous et caoutchoutés : Les raisins ont perdu un peu de leur turgidité et au toucher laissent une impression de caoutchouc.

Mous : Dans les catégories de raisins à table, le terme mous s'applique aux raisins qui ne répondent pas aux exigences du terme fermes.

Fanés : On trouve cette condition généralement dans les raisins à jus. Les raisins ont perdu de leur gonflement et de leur turgidité sans perte appréciable de jus. La peau est souple et laisse voir un plissement fin. C'est le stage qui précède le dessèchement. On ne considère pas comme défaut les raisins fanés ou caoutchoutés dans les raisins pour le jus.

Couleur de certains fruits : Les couleurs tournant vers l'ambre ou ambrée sur les raisins de variété verte ne sont pas considérées comme un défaut. Le changement de couleur verte à tournant vers l'ambrée et ambrée fait partie du processus de maturité des raisins verts. Par exemple, les raisins ambrés sont considérés étant des raisins verts mature. La couleur sur les raisins verts doit être rapportée en termes généraux sur le certificat comme faisant partie de l'énonce de la maturité. Il sera de la responsabilité du receveur ou de l'expéditeur de déterminer si la couleur fait partie de la réclamation ou non. Rappelez-vous que les raisins bruns sont considérés comme un défaut.

Raisins détachés : Ce sont les raisins qui sont détachés de la grappe et demeurent au fond de la caisse après que les grappes ont été enlevées avec soin.

Facilement détachables : Les raisins qui ne sont pas attachés solidement se détacheront de la tige lorsqu'on la secouera.

  • Décrire comme les raisins sont attachés fermement, les raisins se détachent facilement ou peu de raisins se détachent suivant le cas.

Raisins qui se dessèchent et Raisins Secs : Les deux sont considérés comme défaut dans les raisins de table, puisque cette catégorie exige que les raisins soient fermes. Il y a une tolérance spéciale pour la quantité de raisins se desséchant ou de raisins secs allouée dans la catégorie No. 1 pour le jus.

Raisins se dessèchent : Décrit le processus normal de dessèchement pour finalement produire le raisin sec. Le contenu en sucre est en général comparativement élevé à ce stade et le raisin développe l'apparence plissé du raisin sec. Il y a encore suffisamment de jus qui s'échappe du fruit lorsqu'il est pressé entre le pouce et un doigt. Il faut éviter de considérer comme desséchant, les raisins qui sont simplement fanés. Les raisins fanés sont ridés très finement comparativement au plissement caractéristique du raisin se desséchant.

Raisins secs : Décrit les fruits qui ont complété le processus de dessèchement. Il n'y a pas de jus qui en sort lorsque le fruit est pressé entre le pouce et le doigt et il possède les caractéristiques du raisin sec commercial. La catégorie É.-U. No. 1 pour le jus permet une tolérance et les raisins secs, mais pas plus de 5 % de raisins secs. Si le total des raisins se desséchant et raisins secs ne dépasse pas 5 %, ils peuvent être mis ensemble et donnés comme un seul pourcentage sur le certificat.

  • Exemple : moyenne de 4 % de raisins se desséchant et raisins secs.

Cependant si le total dépasse 5 %, alors les raisins secs et les raisins se desséchant doivent être rapportés séparément.

  • Exemple : moyenne 7 % de raisins se desséchant, variant de 4 % à 12 %. Moyenne de 3 % raisins secs.

Dommages par le gel : Les raisins qui ont été endommagés par le gel perdent habituellement leur fermeté et ont une apparence terne, flétrie et flasque. La pulpe (chair) est aqueuse et lorsque le fruit est enlevé de la tige, cette dernière, à son extrémité, retient moins de chair que normalement.

Moisissure : La présence de moisissure sur le raisin est généralement un indice de pourriture - peut être un début seulement. Il est souhaitable de montrer sur le certificat la sévérité ainsi que le type ou sorte de moisissure. Quelquefois, il peut y avoir pourriture sans moisissure, et aussi la moisissure peut être limitée aux tiges. Si on fait mention de la moisissure, il faut dire où elle est présente.

Raisins écrasés : Les raisins dont la peau est déchirée seront rapportés comme raisins écrasés. On mentionnera aussi s'ils sont mouillés.

  • Exemple : 2 % de raisins écrasés et coulants, généralement près du couvercle.

Les raisins qui sont aplatis à cause d'un emballage bien rempli et dont la peau n'est pas déchirée ne doivent pas être rapportés comme raisins écrasés.

Raisins plissés : Les raisins entreposés jusqu'à une période avancée de la saison montrent parfois un plissement près et autour de la tige. On considère ceci comme défaut dans le raisin No. 1 pour la table lorsque la peau est définitivement plissée près de la tige et la surface affaissée.

Raisins mouillés : A destination, on considère comme raisins mouillés seulement ceux qui le sont par le jus qui coule, quelqu'en soit la cause. Les raisins qui sont mouillés par la condensation ne doivent pas être rapportés ou considérés comme défaut.

Pourriture : Une faible quantité de pourriture dans les raisins de table affecte considérablement leur valeur marchande. Dans le raisin à jus, cependant, une petite quantité de moisissure ne semble pas affecter la commercialisation.

La pourriture doit être mentionnée sur le certificat, qu'elle soit présente ou non dans les échantillons examinés. Lorsqu'il n'y a pas de pourriture, la mention pas de pourriture apparente doit apparaître sous l'entête État.

Si la pourriture est abondante, si elle forme des nids, ou si les raisins sont liés ensembles et coulent, il est difficile et il devient impraticable d'essayer d'établir le pourcentage exact. Dans ces cas seulement on peut évaluer la pourriture au multiple de 5 % le plus près. Ceci doit être inscrit sur la feuille de détails et la moyenne rapportée toujours au multiple de 5 % le plus près.

Exemple : Pourcentage évalué de pourriture

25 + 30 + 50+ 75 + 25 = 205 / 5 =  moyenne de 41 %

À rapporter comme :

La pourriture atteint en moyenne environ 40 % variant dans les caisses d'à peu près 25 % à peu près 75 % et forme généralement des nids et est accompagnée de moisissure abondante. Ce genre d'évaluation et de rapport ne doit être utilisé que lorsqu'il n'est pas pratique ou qu'il est impossible de faire le compte des raisins.

Avant de faire ce genre d'inspection, l'inspeteur doit au préalable obtenir l'autorisation de son surveillant.

Araignées de la veuve noire : Les araignées de la veuve noire peuvent être trouvées dans des raisins. Même si au Canada aucune mortalité a été reliée aux piqûres des araignées de la veuve noire, leurs piqûres peuvent causer des réactions sévères. Lorsque vous faites une inspection et que des araignées de la veuve noire sont trouvées, vous devez immédiatement retenir le lot sous l'article 3.1(1)d du Règlement sur les fruits et légumes frais parce que le lot contient une peste potentiellement dangereuse. Après, l'inspecteur doit offrir trois options à la partie responsable :

  • fumiger le produit;
  • jeter le chargement au rebut; ou
  • exporter le produit hors du pays.

Cette action fait partie de notre mandat sur la sécurité et de la santé humaine.

Infestation par les larves d'insectes : Si on note la présence de larves dans un lot de raisins, on doit le mentionner sur certificat.

En aviser immédiatement le surveillant qui en fera rapport aux autorités de la santé.

  • Exemple : Présence de larves vivantes dans presque toutes les caisses.

Nota : Les défauts comme la pourriture, les raisins se desséchant, les raisins secs, la moisissure sur les tiges, les raisins détachés et la plupart des défauts qui affectent la catégorie doivent toujours être rapportés en pourcentage.

On peut employer des termes généraux pour décrire certaines choses comme : L'adhérence aux tiges, la condition des tiges, etc., et aussi comme complément à d'autres défauts.

  • Exemple : Les raisins adhèrent fermement à la plupart des grappes, quelques-uns se détachent facilement, moyenne de 4 % de raisins détachés.

Défauts Permanents

On considère comme défauts permanents les défauts suivants et on doit les rapporter sur le certificat sous l'en-tête appropriée, et seulement lorsque le requérant en a fait la demande expresse.

Si la demande est faite spécifiquement pour des facteurs de catégorie, l'inspecteur doit en aviser le surveillant qui vérifiera les normes américaines appropriées et établira la marche à suivre.

  • Développement - grosseur des raisins
  • Maturité
  • Apparence
  • Couleur
  • Compacité sur les grappes
  • Défauts tels que cicatrices, décoloration, insolation, mini-raisins ou autres facteurs permanents

Les certificats et les inspections ne seront jamais restreints aux défauts permanents et d'état. En pratique, tous les certificats seront demandés pour des facteurs d'état, et alors les facteurs permanents ne sont pas inclus sur le certificat. On doit utiliser la mention suivante - En conformité avec la demande, l'inspection se limite aux défauts d'état, sous l'en-tête Certification.

Grosseur minimale des raisins pour les raisins de table

Grosseur des raisins : Les ventes sont souvent basées sur la grosseur des raisins et des grossistes peuvent faire une demande à cet effet. Pour cette raison, les inspecteurs doivent être avertis de façon à être vigilant lorsqu'ils rapporteront ce défaut. Le tableau suivant montre la grosseur des raisins telle que décrite dans les normes du Ministère de l'Agriculture des États-Unis.

Variété Petits (Plus petit que) Médium Gros (au-dessus de)
Emperor, Malaga Red Malaga, Tokay et Almeria 17,5 mm
11,16 pouce
17,5 à 20,6 mm
11/16 à 13/16 pouce
20,6 mm
13/16 pouce
Ribier et Cardinal 19 mm
12/16 pouce
19 à 22,2 mm
12/16 à 14/16 pouce
22,2 mm
14/16 pouce
Thompson Seedless et variétés semblables 15,9 mm
10/16 pouce
15,9 à 19 mm
10/16 à 12/16 pouce
19 mm
12/16 pouce
Alicante Bouschet, Zinfandel et Carignane 14,3 mm
9/16 pouce
14,3 à 17,5 mm
9/16 à 11/16 pouce
17,5 mm
11/16 pouce

Grosseur minimale des raisins

Raisins de table

Chaque catégorie américaine de raisin de table et chaque catégorie américaine à l'exportation exigent que chaque grappe doit posséder un pourcentage minimum de raisins ayant un diamètre spécifique minimum et ils sont les suivants :

É.-U. Extra de fantaisie de table et É.-U. Extra de fantaisie à l'exportation

Au moins 90 % des raisins sur chaque grappe doivent avoir un diamètre minimum de 17,5 mm (11/16 pouce) excepter : Ribier, Exotic, Queen, Italia Muscat, Cardinal, Robin et autres variétés semblables, doivent avoir un diamètre minimum de 20,6 mm (13/16 pouce).

É.-U. de fantaisie de table et É.-U. de fantaisie à l'exportation

Au moins 90 % des raisins sur chaque grappe doivent avoir un diamètre minimum de 15,9 mm (10/16 pouce) excepter : Ribier, Exotic, Queen, Italia Muscat, Cardinal, Robin et autres variétés semblables, doivent avoir un diamètre minimum de 19 mm (12/16 pouce), et Thompson Seedless, Delight, Perlette et Beauty Seedless et autres variétés sans pépin doivent avoir au moins 75 % des raisins sur chaque grappe ayant un diamètre minimum de 15,9 mm (10/16 pouce).

É.-U. No. 1 de table

Au moins 75 % des raisins sur chaque grappe doivent avoir un diamètre minimum de 15,9 mm (10/16 pouce) excepter : Thompson Seedless, Beauty Seedless, Delight,  et Perlette et autres variétés sans pépin doivent avoir un diamètre minimum de 14,3 mm (9/16 pouce).

Ce qui suit est un exemple sur comment rapporter la grosseur des raisins pour le raisin de table.

Fondamentalement, ce genre d'inspection est faite en deux étapes. Pour les fins de cet exemple, un chargement de raisins Flame Seedless de catégorie É.-U. No. 1 sera utilisé.

Première étape

L'exigence dit qu'au moins 75 % des raisins sur chaque grappe doivent avoir un diamètre minimum de 14,3 mm (9/16 pouce).

Pour vérifier si cette grappe rencontre cette exigence, l'inspecteur doit :

  • Compter le nombre total de raisins trouvés sur la grappe indifféremment de la grosseur des raisins, en suite
  • Il ou elle doit compter le nombre de raisin qui ne rencontre pas l'exigence de grosseur. Si le pourcentage de raisins ne rencontrant pas l'exigence de grosseur est supérieur à l'exigence de pourcentage requis, alors la grappe sera rapportée.

Exemple : Raisins Flame Seedless É.-U. No. 1 de table

  • L'inspecteur a compté 100 raisins sur la grappe indifféremment de la grosseur des raisins.
  • Il ou elle a ensuite compté le nombre de raisin ne rencontrant pas l'exigence de grosseur de 14,3 mm (9/16 pouce).

S'il y a plus de 25 raisins ne rencontrant pas la grosseur de 14,3 mm (9/16 pouce) alors la grappe est rapportée.

Deuxième étape

L'inspecteur doit calculer le pourcentage en poids de grappes ne rencontrant pas la norme sur le poids total des grappes trouvés dans le cageot. Par exemple, si deux grappes ne rencontraient pas la norme et leurs poids est de 454 g (un livre) et que le poids total du cageot est de 10,44 kg (23 livres), alors le pourcentage sera de (1/23 x 100 %) 4,35 % ou 4 % (0,454 - 10,44 x 100 % = 4,35 %).

Comment rapporter les grappes ne rencontrant par la norme sur le certificat

L'inspecteur doit rapporter le pourcentage de grappes ne rencontrant pas l'exigence de grosseur. Ainsi, pour rapporter l'exemple sur le certificat, il sera rapporté comme en moyenne 4 % des grappes ne rencontrant pas l'exigence de la grosseur des raisins.

Modèles d'énoncés de condition (état) pour les raisins de table.

Exemple 1 : La plupart des tiges tournent au brun, sont sèches et flexibles, 6 % des grappes en moyenne ont les tiges fine noires. Les raisins sont généralement fermes et adhèrent bien aux tiges, moyenne de 2 % de raisins détachés. Moyenne de 2 % de pourriture, variant de 0 à 5 %.

Exemple 2 : La plupart des tiges sont vert pâle, quelques-unes tournent au brun et sont flexibles. Les raisins sont généralement fermes, quelques-uns passablement fermes et occasionnellement quelques raisins mous. Les raisins se détachent légèrement moyenne de 8 % de raisins détachés variant de 0 à 15 %. Une moyenne de 8 % de pourriture variant de 5 % à 12 %. 15 % des raisins en moyenne sont mouillés et collants à cause du jus des raisins détachés ou pourris.

Exemple 3 : Les tiges, en général, sont vert pâle et flexibles. Les raisins adhèrent fermement et sont en général fermes, quelques-uns légèrement mous. On trouve très peu de raisins détachés dans la plupart des caisses. Moyenne de 3 % de pourriture.

Exemple 4 : La plupart des tiges tournent au brun, quelques-unes sont sèches et flexibles. Les raisins sont généralement fermes et adhèrent bien aux tiges. Aucune pourriture apparente dans la plupart des caisses, dans quelques-unes, de 1 à 3 raisins pourris.

Modèles d'énoncés de condition pour les raisins à jus

Exemple 1 : La plupart des tiges sont flétries, quelques-unes sont fraîches. La plupart des raisins sont fermes et adhèrent bien aux tiges. En moyenne 15 % des raisins se dessèchent, variant de 10 % à 20 %. Moyenne de 3 % de raisins secs. Moyenne 1 % de pourriture, variant de moins de ½ de 1 % à 6 %.

Exemple 2 : La plupart des tiges tournent au brun ou sont brunes, quelques-unes sont brun foncé, plusieurs sont sèches et cassantes. Les raisins exempt de pourriture sont généralement fermes, 3 % sont légèrement mous, caoutchouteux et plissés. La plupart des raisins sont bien attachés, quelques-uns se détachent aisément, et 5 % sont détachés, variant de 3 % à 10 %. Moyenne de 5 % des grappes montrent de la moisissure sur les tiges. Moyenne de 10 % de pourriture variant de 3 % à 20 % formant en général des nids et accompagnée de moisissure.

Date de modification :