Concombres

Cette page fait partie du répertoire des documents d'orientation (RDO).

Vous cherchez des documents connexes?
Recherche de documents connexes dans le répertoire des documents d'orientation.

  1. Exigences générales
    • 1.1 Définition
    • 1.2 Catégorie
    • 1.3 Sains
    • 1.4 Caractéristiques variétales analogues
    • 1.5 Emballage et marquage convenables
  2. Calibre
    • 2.1 Exigences
  3. Maturité et fermeté
    • 3.1 Définition
    • 3.2 Bonne couleur verte caractéristique
    • 3.3 Spécimens trop murs
    • 3.4 Fermeté et fraîcheur
  4. Propreté
  5. Forme
  6. Défauts permanents
    • 6.1 Cœur creux
    • 6.2 Dommages dus aux insectes
    • 6.3 Chair arrachée au pédoncule
    • 6.4 Cicatrices
    • 6.5 Insolation
    • 6.6 Autres défauts permanents
  7. Défauts d'état
    • 7.1 Meurtrissures
    • 7.2 Dommage dus au froid
    • 7.3 Pourriture
    • 7.4 Autre défauts d'état
  8. Tolérances
    • 8.1 Concombres de grande culture
    • 8.2 Concombres de serre

1. Exigences Générales

1.1 Définition

Le Règlement sur les fruits et les légumes frais établit les catégories et les normes relatives aux concombres de serre et de grande culture. Par définition, les concombres de serre sont des concombres qui ont été cultivés dans des conditions artificielles sous verre ou sous un autre type de couvert protecteur. Tous les autres concombres sont considérés comme des produits de grande culture.

1.2 Catégories

On classe les concombres de serre et ceux de grande culture dans les catégories Canada No. 1 et Canada No 2. Quand ils sont emballés et vendus à la douzaine, les concombres de serre peuvent aussi avoir les désignations supplémentaires suivantes : Canada No. 1 petits, Canada No. 1 moyens, Canada No. 1 gros, Canada No. 1 extra gros.

1.3 Sains

Sains signifie qu'au moment de l'emballage, du chargement ou de la dernière inspection au point d'expédition, les concombres sont exempts de pourriture, blettissement, dommages par la gelée, spécimens mous ou ridés, spécimens trop mûrs ou autres défauts susceptibles de nuire à la qualité de conservation. Ces exigences seront expliqués en plus amples détails dans le reste du manuel.

1.4 Caractéristiques variétales analogues

  • Concombres de grande culture

Il n'existe pas d'exigence à cet égard pour les concombres de grande culture.

  • Concombres de serre

Les concombres ayant à peu près la même forme et la même couleur sont considérés comme ayant des caractéristiques variétales analogues. Cela signifie que les concombres sans graines ou concombres anglais ne peuvent être mêlés aux concombres réguliers qui produisent des graines (spermés).

1.5 Emballage et marquage convenables

1.5.1 Emballage convenable

Selon le Règlement, « convenablement emballés », signifie que les concombres logés dans un emballage ne sont de ni trop lâches, ni trop tassés ni dans un autre état susceptible de les endommager pendant la manutention ou le transport.

Dans certains cas, on peut observer une corrélation entre un emballage serré et les dommages causés aux concombres. Si les concombres sont abîmés parce que l'emballage est trop serré ou trop lâche, on se servira des termes suivants pour décrire la situation.

Très serré : Cette expression s'applique aux conditions décrites sous « serré » mais poussées à l'extrême, et signifie que l'emballage enserre trop les concombres et qu'il peut les endommager, et qu'il est trop renflé. Le produit n'est pas en conformité avec la définition de « convenablement emballé ».

Serré ou bien rempli : Ces termes signifient que les emballages sont suffisamment remplis, de sorte que les concombres ne peuvent bouger. Les contenants et les emballages du produit ne sont pas trop renflés.

Assez serré ou assez bien rempli : Ces termes signifient que l'emballage n'est pas idéal, mais qu'il se situe entre « serré » ou « bien rempli » et « un peu lâche ». L'emballage est suffisamment serré pour empêcher les concombres de se déplacer et d'être endommagés dans des conditions normales de manutention. L'emballage peut être renflé de façon normale; cependant, il y a un peu de jeu entre les couches.

Un peu lâche : Cette expression signifie que l'emballage est insuffisamment rempli ou serré, de sorte que les concombres peuvent se déplacer, ce qui pourrait les endommager.

Lâche : Ce terme signifie que l'emballage est de toute évidence insuffisamment rempli et que les concombres se déplacent librement à l'intérieur. Les produits peuvent être endommagés dépendant du mode de manutention et de transport.

Quand un poids est déclaré sur l'emballage « un peu lâche » ou  « lâche » , l'inspecteur voudra peut-être vérifier ce poids afin d'en vérifier la véracité.

Si l'emballage est lâche à cause de la pourriture, il faut le préciser. S'il n'est pas conforme aux exigences, il doit être retenu au point d'expédition.

1.5.2 Marquage convenable

Les exigences générales sur le marquage sont précisées dans la Partie III du Règlement et doit apparaître sur l'emballage. Si un concombre est emballé dans une pellicule rétractable transparente et non marquée, le marquage n'est pas nécessaire. Cependant, si la pellicule n'est pas transparente ou si des marques sont présentes, toutes les exigences sur l'étiquetage doivent être respectées.

Pour les concombres de serre, il y a une tolérance concernant la variation à l'égard du nombre de concombres à l'intérieur de l'emballage. Si l'emballage contient des concombres de serre dans un nombre différent de celui qui est indiqué sur l'emballage. Ce dernier sera rapporté comme défectueux.

1.5.3 Pellicule rétractable qui améliore la couleur

Il est interdit d'indiquer la catégorie des concombres canadiens qui sont emballés dans une pellicule rétractable qui améliore la couleur du concombre et qui sont commercialisés sur les marchés interprovinciaux, car on ne peut déterminer de façon décisive la nature et la qualité véritables de ces produits.

Cette interdiction s'applique aussi aux concombres importés ainsi emballés, et ce, pour les mêmes raisons.

2. Taille

2.1 Exigences

2.1.1 Concombres de grande culture

Canada No. 1 :

  • mesurent au moins 152 mm (6 pouces) de longueur;
  • mesurent au plus 70 mm (2 3/4 pouces) de diamètre;
  • qui sont emballés doivent être calibrés de façon à ce que, à l'exception d'un spécimen, l'écart par rapport au diamètre ne dépasse pas 19 mm (3/4 pouce) et celui par rapport à la longueur, ne dépasse pas 51 mm (2 pouces).

Canada No. 2

  • Mesurent au moins 102 mm (4 pouces) de longueur.

2.1.2 Concombres de serre

2.1.2.1 Concombres sans graines

Exigences sur la longueur

Canada No. 1

  • ces concombres doivent mesurer au moins 280 mm (11 pouces) de longueur;
  • quand ils sont emballés et vendus à la douzaine, il faut indiquer la catégorie suivante sur l'emballage.

Canada No. 1 petits
Pour les concombres ayant une longueur minimale de 280 mm (11 pouces) et maximale de 317 mm (12 1/2 pouces).

Canada No. 1 moyens
Pour les concombres ayant une longueur minimale de 317 mm (12 1/2 pouces) et maximale de 368 mm (14 1/2 pouces).

Canada No. 1 gros
Pour les concombres ayant une longueur minimale de 368 mm (14 1/2 pouces) et maximale de 419 mm (16 1/2 pouces).

Canada No. 1 extra gros
Pour les concombres ayant une longueur minimale supérieure à 419 mm (16 1/2 pouces).

Canada No. 2
Ces concombres doivent mesurer au moins 254 mm (10 pouces) de longueur.

Diamètre minimal requis

Canada No. 1
Ces concombres doivent avoir un diamètre minimal de (a) 41 mm (1 5/8 pouces).

Variation du calibre des concombres emballés autrement. Le diamètre des concombres emballés, à l'exception d'un spécimen, ne doit pas varier de plus de 13 mm (1/2 pouce) et la longueur, de plus de 63 mm (2 1/2 pouces).

Nota : Cette exigence s'applique seulement aux concombres de catégorie Canada No. 1 et non aux concombres des catégories Canada No. 1 petit, Canada No. 1 moyen, Canada No. 1 gros, Canada No. 1 extra gros et Canada No. 2.

Canada No. 2
Ces concombres ont un diamètre minimal de 38 mm (1 1/2 pouces).

2.1.2.2 Autres types de concombres de serre

Longueur minimale

Canada No. 1
Ces concombres mesurent au moins 152 mm (6 pouces) de longueur.

Le diamètre des concombres emballés, à l'exception d'un spécimen, ne doit pas varier de plus de 13 mm (1/2 pouce) et la longueur, de plus de 38 mm (1 1/2 pouces).

Nota : Cette exigence s'applique seulement aux concombres de la catégorie Canada No. 1 et non à ceux de la catégorie Canada No. 2.

Canada No. 2
Ces concombres mesurent au moins 114 mm (4 1/2 pouces) de longueur.

2.2 Mesure du calibre

2.2.1 Mesure de la longueur

On mesure la longueur d'un concombre sans graines d'une extrémité à l'autre, en passant par l'axe longitudinal médian du concombre.

2.2.2 Mesure du diamètre

Concombres de serre sans graines

Canada No. 1
On mesure le diamètre en un point situé à 127 mm (5 pouces) de l'extrémité pédonculaire.

Canada No. 2
On mesure le diamètre en un point situé à mi-longueur du concombre à partir de l'extrémité pédonculaire. Concombres de grande culture et autres types de concombres de serre. Par définition, le diamètre correspond à la plus grande largeur à angle droit par rapport à l'axe longitudinal.

3. Maturité

3.1 Définition

On récolte les concombres quand ils sont parvenus à maturité horticole, c'est-à-dire quand ils sont fermes, d'une bonne couleur verte caractéristique et d'un calibre conforme aux exigences réglementaires. À ce stade, les concombres ont atteint leur meilleure qualité gustative, même s'ils sont physiologiquement immatures. Par conséquent, la fermeté, la couleur et le calibre sont les facteurs qualitatifs qui influent le plus sur la valeur marchande des concombres.

3.2 Bonne couleur verte caractéristique

Une bonne couleur verte caractéristique pour les concombres doit être évaluée en fonction de la variété. Par exemple, certaines variétés de concombres de grande culture se caractérisent par la présence d'épines blanches, en particulier à l'extrémité apicale. Les concombres de serre Burpee sont vert moyen et parfois, pendant la saison, on observe l'apparition de taches latérales blanches ou grises.

Par contre, les concombres de serre Mark II sont vert foncé. Ces Caractéristiques variétales ne doivent pas être rapportés comme des défauts ni pris en considération pour déterminer si la couleur verte est bonne. Les concombres peuvent afficher une couleur non caractéristique en raison de facteurs permanents, telles que les taches de sol ou taches causées par l'ombre des feuilles, ou en raison de facteurs d'état comme le maintien des concombres à des températures supérieures à 15 ° C ou l'entreposage ou le transport des concombres avec des fruits qui produisent beaucoup d'éthylène gazeux. Ces deux derniers facteurs provoquent un jaunissement considérable des concombres.

Pour la couleur, on rapportera les concombres de grande culture et ceux de serre comme suit :

Canada No. 1
Lorsque les concombres ne possèdent pas une bonne couleur verte caractéristique sur au moins 85 % de leur superficie globale.

Canada No. 2
Lorsque les concombres ne possèdent pas une bonne couleur verte caractéristique sur au moins 75 % de leur superficie globale.

Les inspecteurs rapporteront les concombres qui présentent des parties jaunes, blanches ou jaune verdâtre, mais pas pour ceux qui sont vert jaunâtre, s'il est clair que le vert prédomine.

Au point d'expédition, toute couleur non caractéristique sera rapportée comme un défaut permanent par rapport à la tolérance particulière de la catégorie.

À destination, un concombre peut avoir ensemble des défauts permanents et des défauts d'état relatif à la couleur.

À moins qu'il ne soit certain que l'altération de la couleur est attribuable à des facteurs permanents seulement, l'inspecteur rapportera cette altération comme un défaut d'état.

Par exemple, un concombre Canada No. 1 ayant 10 % de tache de sol (défaut permanent) et étant jaune verdâtre (défaut d'état) sur 6 % de sa surface sera considéré comme non conforme aux exigences sur la couleur pour le défaut d'état.

3.3 Spécimens trop mûrs

Le jaunissement peut aussi être dû à la maturité trop avancée. Quand ils sont trop mûrs, les concombres de grande culture et ceux de serre spermés contiennent des grosses graines, dures et fibreuses. La pulpe de la cavité où se trouvent les graines est habituellement gélatineuse et aqueuse. À l'état plus avancé, on peut trouver des stries creuses dans la chair. Les concombres atteints de jaunisse, cèdent sous une légère pression du pouce et sont désagréables au goût.

Les concombres trop mûrs seront rapportés comme un défaut pour toutes les catégories de concombres de grande culture ou de serre.

Par ailleurs, il ne faut pas rapporter un concombre n'ayant pas une bonne couleur verte caractéristique comme un concombre trop mûr.

3.4 Fermeté et fraîcheur

On associe la fermeté et la fraîcheur à la perte d'eau. Si les concombres sont encore verts, la perte d'eau peut survenir pendant une conservation prolongée à des températures égales ou inférieures à celles qui sont recommandées. Cependant, pour empêcher les pertes d'eau, les concombres de serre sans graines, qui ont une peau mince, doivent être emballés dans une pellicule rétractable. Les concombres de grande culture expédiés sur de longue distance peuvent parfois être cirés. Si les concombres jaunissent ou perdent leur eau pendant une brève période, c'est qu'il y a des lacunes sur le plan de la manutention, de l'entreposage ou du roulement des stocks. Les concombres de grande culture ou de serre qui cèdent sous une pression modérée à une des extrémités ou aux deux et sont de toute évidence ratatinés devront être rapportés pour toutes les catégories.

4. Propreté

La majorité des concombres que l'on trouve aujourd'hui sur le marché ont été lavés, cirés ou emballés dans une pellicule rétractable et sont propres, c'est-à-dire qu'ils sont pratiquement indemnes de saleté ou de taches.

En décrivant les exigences sur la propreté concernant les concombres de grande culture et de serre, il faut employer les expressions « assez propres » et « raisonnablement propres ».

Canada No. 1
Les concombres de grande culture doivent être assez propres. Cela signifie que l'apparence du concombre n'est pas sensiblement affectée par la saleté, de résidus de produits pulvérisés ou de toute autre matière étrangère qui :

  • Forment une couche épaisse sur une superficie globale supérieure à 12 mm (1/2 pouce).
  • Forment une couche légère sur une superficie totale supérieure à 5 % de la superficie du concombre.
  • Les concombres de serre doivent être propres. Cela signifie que le concombre paraît libre de saleté, de résidus de pulvérisation ou d'autres matières étrangères qui ressortent nettement sur la couleur de fond.

Canada No. 2

  • Les concombres de grande culture doivent être raisonnablement propres. Cela signifie que l'apparence du concombre n'est pas gravement altéré par la présence de saleté, de résidus de produits pulvérisés ou de toute autre matière étrangère qui :
  1. Forment une couche épaisse sur une superficie globale supérieure à 19 mm (3/4 pouce).
  2. Forment une couche mince sur une superficie totale supérieure à 10 % de la superficie du concombre.
  • Les concombres de serre doivent être assez propres. Cela signifie que l'apparence du concombre ne doit pas être gravement altérée par la présence de saleté, de résidus de produits pulvérisés ou de toute autre matière étrangère qui :
  1. Forment une couche épaisse sur une surface globale supérieure à 12 mm (1/2 pouce) pour les concombres réguliers ou à 25 mm (1 pouce) pour les concombres sans graine longs.
  2. Forment une couche légère sur une surface totale supérieure à 5 % de la superficie du concombre.

5. Forme

Canada No. 1

  • Concombres de grande culture et concombres de serre avec graines.
  • Ces concombres doivent être presque ou passablement droits.

Concombres de serre sans graines

La hauteur de l'arc intérieur de la courbe ne doit pas excéder le diamètre du concombre quand on la mesure sur une surface plane. Voir la partie 2.2.2 concernant la façon de mesurer le diamètre.

Tous les concombres

Les concombres doivent être tout au plus très légèrement étranglés ou tout au plus modérément ou légèrement effilés ou pointus à l'une ou l'autre des extrémités.

Canada No. 2

  • Concombres de grande culture ou concombres de serre avec graines.
  • Ces concombres ne sont pas modérément ou sensiblement courbés.

Concombres de serre sans graines

La hauteur de l'arc intérieur de la courbe ne doit pas dépasser 76 mm (3 pouces) quand on la mesure sur une surface plane. Voir la partie 2.2.2 concernant la façon de mesurer le diamètre.

Les concombres ne doivent pas être gravement ou sensiblement étranglés, ni gravement ou sensiblement effilés à l'une ou l'autre des extrémités, ni malformés autrement.

6. Défauts permanents

6.1 Cœur creux

À cause de pratiques culturales comme une forte fertilisation ou en raison d'une maturité trop avancée, les concombres peuvent avoir des stries creuses.

Il faut rapporter les concombres ayant un cœur creux ou des stries creuses, et ce, pour les deux catégories et types de concombres.

6.2 Dommages dûs aux insectes

Même si un certain nombre d'insectes peuvent nuire aux plants de concombres, peu semblent endommager les fruits mêmes. Les plus communs sont la chrysomèle rayée du concombre, la chenille du melon et la pyrale du concombre. La chrysomèle rayée adulte se nourrit parfois du concombre et si les dommages sont étendus, le fruit se couvre de cicatrices, se déforme et prend une apparence bosselée ou verruqueuse. La chenille du melon et la pyrale du concombre creusent dans le fruit. Ces dommages sont graves parce qu'ils ouvrent la voie à des champignons qui provoquent la pourriture.

Il faut rapporter les concombres :

Canada No. 1

  • quand la chair du concombre est infestée; ou
  • quand les dommages couvrent une superficie globale dépassant 12 mm (1/2 pouce) pour les concombres réguliers ou 19 mm (3/4 pouce) pour les concombres sans graines.

Canada No. 2

  • quand la chair du concombre est infestée; ou
  • quand les dommages couvrent plus de 5 % de la superficie globale.

6.3 Chair arrachée au pédoncule

Les extrémités peuvent être arrachées quand les concombres se détachent mal de la tige rampante au moment de la récolte, de sorte que la chair est exposée au point d'attache à la tige. Même si ce dommage est habituellement guéri et sec, il faut le rapporter comme suit :

Canada No. 1

  • quand la chair exposée au point d'attache à la tige dépasse 9 mm (3/8 pouce) au total; ou
  • quand la cassure expose la chair sur une profondeur supérieure à 3 mm (1/8 pouce);

Canada No. 2

  • quand la chair exposée au point d'attache à la tige dépasse 12 mm (1/2 pouce) au total; ou
  • quand la cassure expose la chair sur une profondeur supérieure à 6 mm (1/4 pouce).

6.4 Cicatrices

On rapportera les concombres :

Canada No. 1

  • Quand les cicatrices couvrent plus de 5 % de la surface du concombre.

Canada No. 2

  • Quand les cicatrices couvrent plus de 10 % de la surface du concombre.

6.5 Insolation

Il faut rapporter toute quantité d'insolation pour les deux types et catégories de concombres.

6.6 Autres défauts permanents

Tous les concombres doivent être indemnes de tout dommage ou défaut ou d'une combinaison des deux, autres que ceux qui sont décrits dans les parties 6.1 à 6.5 et qui :

Canada No. 1

  • ont la pelure brisée; ou
  • ont altéré sensiblement l'apparence, la comestibilité ou l'aptitude au transport.

Canada No. 2

  • ont la pelure brisée; ou
  • ont altéré gravement l'apparence, la comestibilité ou l'aptitude au transport.

7. Défauts d'état

7.1 Meurtrissures

Il faut rapporter pour les deux types et catégories de concombres, quand les meurtrissures sont clairement molles.

7.2 Dommages dûs au froid

Les concombres sont sensibles aux températures basses et élevées. Le froid endommage les concombres entreposés à 10 ° C. Il faut donc conserver ces derniers à des températures variant de 10 ° C à 15 ° C, les températures optimales étant 12 ° C et 13 ° C.

Les dommages dûs au froid se caractérisent par des dépressions superficielles de diverses grandeurs. Cependant, si les concombres sont maintenus à des températures inférieures à 10 ° C pendant une période prolongée, de petites gouttelettes apparaîtront à la surface et le concombre pourrira. Les symptômes se développeront rapidement dès que les concombres seront exposés à une température subséquente plus élevée et à une faible humidité relative.

Quelquefois, quand un grossiste reçoit un chargement de concombres transportés à une température inférieure au point des dommages dûs au froid, les concombres ne montrent aucun symptôme apparent. Cependant, un jour plus tard, on observera l'apparition de trous, de gouttelettes et de pourriture. Dans ce cas, l'inspecteur doit faire l'inspection sur la température et sur les dommages tels qu'il les voit. Il doit ensuite informer le destinataire que le chargement de concombres a probablement été exposé à de basses températures et que l'état de ces produits pourrait évoluer sous peu.

On rapportera les dommages causés par le froid pour les deux catégories et types de concombres.

7.3 Pourriture

Selon les exigences concernant le classement des concombres de grande culture, et de serre, ceux-ci doivent être exempts de pourriture. Par pourriture, on entend toute consistance molle ou aspect détrempé des tissus, peu en importe la cause. La pourriture peut s'attaquer à tout le concombre.

Voici des exemples de pourriture :

Anthracnose : Les premiers symptômes sont l'apparition de taches plus ou moins circulaires, déprimées et aqueuses. Quand les lésions s'élargissent, les champignons sporulent abondamment, produisant des masses mucilagineuses rose orangées contenant les spores. Plus tard, les lésions noircissent. Souvent, les tissus sous-jacents sont secs et la peau affaissée se fendille, exposant les tissus à l'invasion par l'agent responsable de la pourriture molle.

Pourriture noire : Des taches aqueuses peu visibles, sur lesquelles se développe ici et là un mycélium blanc duveteux, indiquent le début de la maladie. Plus tard, ces taches foncent de plus en plus et éventuellement noircissent et l'on peut voir les organes de fructification du champignon.

Écoulement duveteux : Les premiers symptômes à apparaître sont des lésions molles, vert foncé et aqueuses. Plus tard, à mesure que le mycélium pénètre dans les tissus, l'eau est libérée en grande quantité. Dans l'atmosphère modérément humide des conteneurs servant au transport, un mycélium très abondant, blanc et duveteux se développe.

Pourriture bactérienne molle : L'agent causal pénètre habituellement dans les tissus par les fissures de la peau. Les zones infectées deviennent aqueuses et molles. Éventuellement, elles deviennent comme des coquilles creuses remplies de tissus liquéfiés nauséabonds.

Pourridié phytophthoréen : Cette maladie se caractérise par des lésions circulaires, légèrement déprimées et ridées. Aux stades avancés, ces lésions peuvent atteindre jusqu'à deux pouces de diamètre et l'on observe l'apparition d'une moisissure légère et blanche analogue au blanc.

Cependant, la chair sous-jacente demeure ferme même si elle a l'air aqueuse.

7.4 Autres Défauts D'état

Tous les concombres doivent être exempts de tout dommage ou défaut ou d'une combinaison des deux, autres que ceux qui ont été décrits dans les parties 7.1 à 7.3. et qui :

Canada No. 1

  • ont la pelure brisée; ou
  • ont altéré sensiblement l'apparence, la comestibilité et l'aptitude au transport.

Canada No. 2

  • ont la pelure brisée; ou
  • ont altéré gravement l'apparence, la comestibilité ou l'aptitude au transport.

8. Tolérances

8.1 Concombres de grande culture

Nonobstant les dispositions réglementaires, pour le classement des concombres de grande culture, au plus :

  1. 5 % des concombres de grande culture, au nombre, peuvent avoir un diamètre supérieur au diamètre maximal ou être plus courts que la longueur minimale;
  2. 10 % des emballages lorsque les concombres de grande culture sont logés dans des emballages peuvent contenir des concombres de grande culture dont le calibre dépasse les écarts autorisés;
  3. 1 % de concombres, au nombre, peuvent être pourris;
  4. 5 % de concombres, au nombre, peuvent présenter le même défaut;
  5. 10 % de concombres, au nombre, peuvent avoir des défauts de catégorie autres que ceux qui sont décrits en (A) et (B), mais incluant ceux qui sont décrits en (C) et (D) ci-dessus.

8.2 Concombres de serre

Nonobstant les dispositions réglementaires, pour le classement des concombres de serre, au plus :

  1. 5 % des concombres de serre, au nombre, peuvent être plus courts que la longueur minimale;
  2. 10 % des emballages, lorsque les concombres de serre sont logés dans des emballages, peuvent contenir un nombre de concombres supérieur ou inférieur au nombre marqué ou peuvent contenir des concombres de serre dont le calibre dépasse les écarts autorisés;
  3. 1 % de concombres, au nombre, peuvent être pourris;
  4. 5 % de concombres, au nombre, peuvent avoir des défauts de catégorie autres que ceux qui sont décrits en (A) et (B), mais incluant ceux qui sont décrits en (C) tout en répondant aux normes de catégorie pour une catégorie.

Nota : L'inspecteur remarquera qu'il n'y a pas de tolérance pour le diamètre minimal ni pour la longueur maximale pour les Canada No. 1 petits, Canada No. 1 moyens et Canada No. 1 gros. Si les concombres ne répondent pas aux exigences de la catégorie, ils devront rapporter ces défauts sous la tolérance générale de 5 %

Date de modification :