Emballages et entreposage des champignons frais

Cette page fait partie du répertoire des documents d'orientation (RDO).

Vous cherchez des documents connexes?
Recherche de documents connexes dans le répertoire des documents d'orientation.

L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) a précédemment rappelé des champignons shiitakes frais scellés sous vide et des enokis et pleurotes emballés dans des sacs en plastique sans perforations, importés de la république de Chine. Des alertes de danger à la santé informant le public de ne pas consommer ces produits étant donné la présence possible de Clostridium botulinum ont été publiées.

Les champignons frais peuvent contenir des spores de la bactérie Clostridium botulinum. En l'absence d'oxygène, par exemple lorsque les champignons sont sous emballage hermétique ou recouverts d'un film qui ne laisse pas pénétrer l'oxygène, Clostridium botulinum peut croître et produire des toxines avant que des signes visibles de détérioration n'apparaissent. Le Clostridium botulinum est la bactérie responsable du botulisme, une maladie grave pouvant causer la mort.

L'ACIA rappelle aux importateurs, aux producteurs et aux distributeurs nationaux de champignons frais emballés qu'il leur incombe de s'assurer que leurs produits sont conformes au paragraphe 3.1(1) du Règlement sur les fruits et légumes frais et répondent aux exigences de la Loi sur les aliments et drogues et de son règlement, plus précisément l'article B.27, tel qu'approprié.

Les champignons frais emballés dans un récipient hermétique doivent être réfrigérés à 4°C ou moins dès le moment où ils sont emballés. L'étiquette du récipient destiné au consommateur doit afficher « Keep Refrigerated » et «  Garder au froid », ainsi que sur le contenant original d'envoi. Santé Canada exige également que la date « Meilleur avant » soit clairement affichée sur l'emballage, indiquant la limite de conservation.

Toutefois, ces exigences ne s'appliquent pas aux champignons frais qui sont emballés dans un contenant perforé de façon visible et permettent le passage de l'air.

Les importateurs, les producteurs et les distributeurs nationaux qui souhaitent utiliser un emballage ne laissant pas pénétrer l'air, scellé hermétiquement, doivent tenir compte de ce qui suit : avant que la limite de conservation du produit ne soit acceptée et que le produit ne soit mis sur le marché, les importateurs ainsi que les producteurs et les distributeurs nationaux doivent effectuer ou obtenir une évaluation complète du produit, notamment les paramètres de production, d'emballage, de distribution et d'entreposage (p. ex. la température après la récolte, pendant le transport; la limite de conservation prévue; le type d'emballage; l'emploi d'agents de conservation ou de conditions atmosphériques particulières (haut niveau d'oxygène, utilisation du dioxyde de carbone, etc.). Ces données doivent être soumise à Santé Canada, aux fins d'évaluation, à l'adresse suivante :

Bureau des dangers microbiens
Direction des aliments
Direction générale des produits de santé et des aliments
Santé Canada
Centre de recherche Sir F.G. Banting
Repère postal 2203G3
Pré Tunney, Ottawa (Ontario)
K1A 0L2
Téléphone: (613) 957-0880
Télécopieur: (613) 954-1198

Pour de plus amples renseignements sur la position de Santé Canada et pour recevoir des conseils sur l'emballage des champignons frais.

Publié initialement le 1 novembre 2006 (Lettre d'information destinée à l'industrie)

Date de modification :