Durée de conservation sur l'étiquette des aliments préemballés

Les dates indiquées sur les aliments préemballés sont une source d'information utile pour les consommateurs.

Des notions de base sur les termes des étiquettes facilitent la compréhension de l'information qui s'y trouve.

Durée de conservation des aliments

  • La « durée de conservation » c'est le temps pendant lequel les aliments non ouverts et conservés dans des conditions adéquates conservent :
    • leur fraîcheur
    • leur goût
    • leur valeur nutritionnelle
    • ou tout autre caractéristique déclarée par le fabricant
  • La date suivant la mention « Meilleur avant » (date de péremption) indique quand la période de conservation se termine.
  • Cette date suit habituellement les mentions « Meilleur avant » et « Best before ».
  • La date de péremption n'est pas une garantie de la salubrité de l'aliment. Elle constitue plutôt une indication pour les consommateurs de la fraîcheur et de la durée de conservation potentielle des aliments non ouverts.

Date de péremption

  • Une date de péremption suivant la mention « Meilleur avant » doit être inscrite sur les aliments préemballés ayant une durée de conservation de 90 jours ou moins.
  • Les renseignements suivants doivent apparaître sur l'étiquette des aliments emballés pour la vente au détail :
    • La date de péremption suivant la mention (« Meilleur avant ») ainsi que des instructions de conservation (p. ex. « garder au réfrigérateur ») si les aliments ne peuvent être conservés à la température de la pièce, OU
    • La date d'emballage ainsi que la durée de conservation de l'aliment (p. ex. nombre de jours que le produit conservera sa fraîcheur).

Date limite d'utilisation

  • Une date limite d'utilisation doit être inscrite sur les produits suivants :
    • préparation pour régimes liquides (régime alimentaire complet pris par voie orale ou administré par sonde stomacale);
    • aliment destiné aux régimes à très faible teneur en énergie (aliment vendu par un pharmacien seulement et sur ordonnance écrite d'un médecin);
    • substitut de repas (formule qui peut remplacer un ou plusieurs repas quotidiens);
    • supplément nutritif (aliment vendu ou présenté comme un supplément à un régime alimentaire dont l'apport en énergie et en éléments nutritifs essentiels peut ne pas être suffisant);
    • succédané de lait humain (préparation pour nourrissons).
  • Après la date d'expiration, l'aliment peut ne plus avoir la teneur nutritive déclarées sur l'étiquette.
  • Les aliments dont la date d'expiration est dépassée ne devraient pas être consommés et devraient être jetés.

« Use by » Date

  • Le Règlement sur les aliments et drogues indique que les mentions « Employez avant » et « Use by » peuvent remplacer la mention « Meilleur avant » uniquement pour indiquer la date de péremption de la levure fraîche préemballée.
  • Cette date doit être présentée de la même façon que la date de durée de conservation des autres aliments.

Dates de péremption indiquées sur les produits dont la durée de conservation est de plus de 90 jours

  • Dans le cas des aliments d’une durée de conservation de plus de 90 jours, il n'est pas nécessaire d'indiquer une date de péremption (« Meilleur avant ») ou des renseignements sur la conservation. Cependant, les fabricants et détaillants qui choisissent de fournir ces renseignements aux consommateurs doivent le faire de la façon décrite ci-après.

Façon dont doit paraître la date de péremption sur une étiquette

  • La date de péremption doit être précédée des mentions « Meilleur avant » et « Best before » (ensemble et avec la date) à moins qu'une explication claire sur la durée de conservation soit indiquée à un autre endroit sur l'étiquette.
  • La date de péremption peut apparaître n'importe où sur l'emballage.
  • Cependant, si elle est placée en dessous, son emplacement doit être précisé sur l'étiquette.
  • Le mois doit être inscrit dans les deux langues officielles ou être représenté par les symboles spécifiés dans les deux langues.
  • Il n’est pas obligatoire de mentionner l’année, sauf si cette information est requise pour préciser, par exemple, que la durée de conservation s'étend jusqu'à l'année suivante.
  • Si l'année apparaît, elle doit être inscrite en premier, suivie du mois, puis du jour.

    Meilleur avant
    08 JA 30
    Best before

    Janvier : JA
    Février : FE
    Mars : MR
    Avril : AL

    Mai : MA
    Juin : JN
    Juillet : JL
    Août : AU

    Septembre : SE
    Octobre : OC
    Novembre : NO
    Décembre : DE

Consommer des aliments dont la date de péremption est échue

  • Les aliments peuvent être achetés et consommés après la date de péremption. Toutefois, lorsque la date de péremption ou la durée de conservation est dépassée, l'aliment peut perdre un peu de sa fraîcheur ou de son goût ou sa texture peut être différente. L'aliment peut également perdre un peu de sa valeur nutritive, par exemple, sa teneur en vitamine C.
  • Il ne faut pas oublier que la date de péremption ne garantie pas la salubrité de l'aliment, qu'il s'agisse de la période avant ou après la date. La date de péremption ne s'applique qu'aux aliments qui n'ont pas été ouverts. Une fois qu’ils le sont, leur durée de conservation peut changer.
  • Il ne faut JAMAIS se fier à l'odorat, la vue ou le goût pour juger de la salubrité d'un aliment. Il est impossible de déterminer si un aliment causera une maladie d'origine alimentaire selon ces critères. Dans le doute, mieux vaut s'abstenir!
  • Les aliments susceptibles de se détériorer devraient être rangés selon les indications et consommés le plus rapidement possible. En effet, des micro-organismes nuisibles pouvant entraîner des maladies d'origine alimentaire peuvent se développer dans les aliments, même s'ils ne semblent pas gâtés.

Rôle du gouvernement du Canada concernant la salubrité des aliments

Le gouvernement du Canada a à cœur la salubrité des aliments.

Santé Canada met en vigueur des règlements et des normes sur la salubrité et la qualité nutritionnelle des aliments vendus au Canada. Grâce à des inspections et des mécanismes d'application, l'Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) a la responsabilité de vérifier que les aliments vendus au pays répondent aux exigences de Santé Canada.

Pour plus de renseignements sur la salubrité des aliments :