Signaler un incident lié à la salubrité ou l'étiquetage d'un aliment

Au Canada, le gouvernement fédéral et les unités de santé provinciales ou les ministères provinciaux se partagent la responsabilité de la salubrité des aliments.

L'information suivante vous aidera à déterminer le ministère à qui vous devez adresser votre plainte ou votre préoccupation.

Quelle est votre plainte ou votre préoccupation en matière de salubrité des aliments?

1. Conditions observées dans des restaurants et des services alimentaires

Il peut s'agir de préoccupations ou de plaintes concernant la malpropreté d'un restaurant, les mauvaises pratiques de manipulation des aliments ou les gestes posés par les cuisiniers et les serveurs, des effets indésirables ou une maladie liés à la consommation d'un aliment.

Coordonnées des personnes-ressources pour l'inspection des restaurants et des services alimentaires

2. Conditions observées dans des épiceries ou des établissements de vente d'aliments au détail

Il peut s'agir de préoccupations ou les plaintes concernant questions comme la malpropreté d'un magasin, l'observation de souris ou d'insectes, les mauvaises pratiques de manipulation des aliments ou les gestes posés par le personnel des magasins.

Remarque : L'Agence canadienne d'inspection des aliments ne donne pas suite aux préoccupations concernant la qualité des aliments vendus en magasin. Les préoccupations relatives à la qualité des aliments devraient normalement être adressées au magasin où le produit a été acheté. Voici quelques exemples de préoccupations concernant la qualité :

  • Fruits et légumes pourris
  • Aliments éventés ou moisis
  • Aliments vendus après la date de péremption

Coordonnées des personnes-ressources pour l'inspection des établissements de vente d'aliments au détail

3. Salubrité ou qualité d'un produit alimentaire

Matière étrangère, comme du mIl peut s'agir de préoccupations concernant la salubrité de tous les produits alimentaires, par exemple :

  • Cas soupçonné de toxi-infection alimentaire lié à l'achat d'un aliment acheté chez un détaillant
  • Réactions allergiquétal, du verre ou des cheveux, trouvée dans un aliment
  • Matière étrangère, comme du métal, du verre ou des cheveux, trouvée dans un aliment
  • Aliments contaminés par des bactéries, des virus ou des parasites
  • Rappel de produits alimentaires vendus

Ces préoccupations devraient être signalées à l'Agence canadienne d'inspection des aliments, sauf au Québec, où le Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec est l'organisme chargé d'examiner toutes les préoccupations des consommateurs.

4. Étiquetage d'aliments

Il peut s'agir de préoccupations concernant des produits alimentaires préemballés indiquant des renseignements trompeurs sur l'étiquette ou dont certains ingrédients sont manquants de l'étiquette.

Les fiches de renseignements suivantes expliquent les normes d'étiquetage auxquelles les entreprises doivent se conformer :

  • Les allégations Produit du Canada et Fabriqué au Canada
  • Dates de péremption et aliments vendus après des dates précises
  • Étiquetage des aliments qui pourraient contenir des ingrédients génétiquement modifiés
  • Étiquetage des allergènes alimentaires
  • Mention du pays d'origine sur l'étiquette

Les préoccupations relatives à l'étiquetage devraient être signalées à l'Agence canadienne d'inspection des aliments, sauf au Québec, où le Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec est l'organisme chargé d'examiner toutes les préoccupations des consommateurs.

Date de modification :