Manuel des œufs en coquille - Chapitre 6 - Échantillonnage

Cette page fait partie du répertoire des documents d'orientation (RDO).

Vous cherchez des documents connexes?
Recherche de documents connexes dans le répertoire des documents d'orientation.

Tables des Maitres

6.1 Objectif de l'activité

L'échantillonnage des œufs en coquille vise à vérifier le respect des exigences réglementaires relatives à la composition et à la salubrité. Les conditions d'exploitation d'un poste d'œufs agréé sont également contrôlées par l'échantillonnage de l'environnement pour la présence de Salmonella, ainsi que par une vérification de la propreté de l'eau de lavage des œufs.

6.2 Références

Loi sur les produits agricoles au Canada
Règlement sur les œufs
Loi sur l'emballage et l'étiquetage des produits de consommation et Règlement sur l'emballage et l'étiquetage des produits de consommation
Loi sur les aliments et drogues et Règlement sur les aliments et drogues
Normes d'application minimales - (Accès interne seulement)

6.3 Formulaires requis

Formulaire d'échantillonnage de produit alimentaire (CFIA/ACIA 5167)
Formulaire d'échantillonnage de l'environnement de produit alimentaire (CFIA/ACIA 5167)

* Tous les formulaires sur cette page sont réservés à l'usage interne. Le personnel de l'ACIA peut accéder ces formulaires en utilisant le catalogue de formulaires - (Accès interne seulement) internes et en utilisant les formulaires de soumission web du SIESAL.

6.4 Équipements requis

Trousses d'échantillonnage de l'environnement
Cryosacs
Crayon marqueur pour les contenants et sacs d'échantillonnage
Contenants d'échantillonnage en verre ou en plastique -stériles
Sacs à languettes en plastique - stériles
Paire de ciseaux
Boîtes de transport
Ruban inviolable - Sceau officiel de l'ACIA (CFIA/ACIA 4561)
Désinfectant - flacon pulvérisateur

6.5 Programme d'échantillonnage pour le dépistage des résidus chimiques - Plan E8EGG01-E8EGG02

Fréquence: :

Selon les dates figurant dans les plans d'échantillonnage annuels

Registre :

Formulaire Web SIESAL d'échantillonnage de produit alimentaire (CFIA/ACIA 5167)

Distribution :

Original au laboratoire
Copie classée au bureau d'inspection de l'ACIA
Copie envoyée au superviseur d'inspection, ou remplaçant désigné (facultatif)

Le Programme national de surveillance des résidus chimiques est conçu pour fournir une détermination statistique de la présence de résidus chimiques dans les œufs en coquille canadiens et importés. Les plans d'échantillonnage, qui sont distribués annuellement, indiquent la date à laquelle les échantillons doivent être prélevés, et ce pour chaque numéro d'échantillon. Les échantillons peuvent être prélevés aux postes d'œufs agréés ou aux postes agréés d'œufs transformés. De nombreux échantillons sont expédiés à des laboratoires privés.Lors de résultats positifs, le programme des résidus chimiques avise le programme des œufs au bureau chef du résultat. L'information est ensuite transmise au Spécialiste des œufs du Centre opérationnel pour suivi auprès du personnel d'inspection. En raison des calendriers des laboratoires, on peut compter plusieurs mois avant de recevoir les rapports d'analyse.

Le type de produit œuf désigne les œufs dans leur coquille. Pour le transport au laboratoire, l'inspecteur doit briser la coquille et présenter le contenu des œufs au laboratoire dans un contenant scellé. Toutefois, les œufs devaient être en coquille au moment de l'échantillonnage.

  • Échantillonnage des produits canadiens - Pour l'échantillonnage de œufs canadiens, choisir un producteur à un poste d'œufs agréé ou à un poste agréé d'œufs transformés. Prendre 12 œufs et les casser dans 6 contenants d'échantillonnage (2 œufs par contenant de 4 oz). Inscrire le même numéro d'échantillon sur chacun des 6 contenants et les mettre au congélateur. Consigner toute l'information pertinente dans le Formulaire d'échantillonnage de produit alimentaire (CFIA/ACIA 5167), y compris le nom du producteur et le numéro du pondoir. Les inspecteurs devraient tenir une liste des producteurs qui ont fait l'objet d'un échantillonnage afin de s'assurer que des producteurs différents sont échantillonnés à chaque fois.
  • Échantillonnage des produits importés - Pour l'échantillonnage des œufs importés, 12 œufs sont choisis dans un chargement d'œufs en coquille importés. Prendre une boîte à œufs ou 12 œufs du même plateau et les casser dans 6 contenants d'échantillonnage (2 œufs par contenant de 4 oz). Inscrire le même numéro d'échantillon sur tous les contenants et les mettre au congélateur. Consigner toute l'information pertinente dans le Formulaire d'échantillonnage de produit alimentaire (CFIA/ACIA 5167).

Nota: Pour compléter l'échantillonnage lié à une importation, voir aussi la section Note de bas de page * qui traite du numéro de contrôle à l'importation et de l'achèvement du formulaire SIESAL.

Les dates d'échantillonnage prévues devraient être respectées autant que possible, puisqu'elles assurent une répartition aléatoire des échantillons, ce qui est particulièrement important lorsque le nombre d'échantillons à prélever est faible au cours d'une année. S'il est impossible de prélever l'échantillon à la date prévue, il faudrait échantillonner le prochain lot disponible et lui attribuer le numéro d'échantillon prévu. Dans ce cas, l'inspecteur doit informer le laboratoire de la nouvelle date de prélèvement, en remplissant les documents qui accompagnent l'échantillon, afin que le laboratoire corrige les renseignements dans sa base de données.

Il est primordial que chaque échantillon soit acheminé au laboratoire indiqué au plan d'échantillonnage. Les analyses sont effectuées en vertu d'un contrat, et seul le laboratoire indiqué au plan d'échantillonnage est autorisé à effectuer les analyses sur cet échantillon. Les autres laboratoires ne seraient pas en mesure d'effectuer les analyses requises.

6.5.1 Évaluation et suivi

Lorsque des résidus chimiques sont décelés dans un échantillon, un suivi devrait être effectuer afin de déterminer l'origine de la contamination. Il est fréquent que l'agent régional du Programme des aliments du bétail soit informé des résultats et qu'on lui demande de participer à l'enquête. L'enquête peut inclure la meunerie qui a fourni les aliments au producteur. Il est ainsi possible que des échantillons d'aliments soient envoyés au laboratoire pour déterminer si la contamination est attribuable à des aliments médicamentés. Le rapport d'enquête et les constatations doivent être joints à l'analyse de laboratoire et transmis au Spécialiste des œufs du Centre opérationnel.

6.6 Programme d'échantillonnage de l'environnement - Plan E203

Fréquence: :

2 /année/poste

Registre :

Formulaire Web SIESAL d'échantillonnage de l'environnement de produit alimentaire (CFIA/ACIA 5167)

Distribution :

Original au laboratoire
Copie classée au bureau d'inspection de l'ACIA
Copie envoyée au superviseur d'inspection, ou remplaçant désigné (facultatif)

En raison de leur nature et de leur composition, les œufs en coquille sont considérés comme des porteurs potentiels de Salmonella, particulièrement s'ils n'ont pas été correctement manutentionnés.

De nombreuses études ont révélé que les œufs fraîchement pondus contiennent relativement peu de bactéries. La prolifération de la charge bactérienne résulte des variations environnementales observées après la ponte, lors de la cueillette, du traitement et de la manutention.

L'ACIA s'intéresse à la fréquence de détection de Salmonella, ainsi qu'aux types de Salmonella trouvés sur ou dans les œufs en coquille, parce qu'elle est préoccupée par deux questions différentes mais connexes : l'identification et le contrôle de Salmonella, particulièrement de Salmonella enteritidis (S. enteritidis) chez les producteurs d'œufs au Canada. La deuxième question touche la santé publique et le contrôle de Salmonella afin de prévenir la contamination des contenants de vente au détail par des pathogènes.

Une coquille d'œuf intacte constitue une barrière extrêmement efficace contre l'invasion bactérienne. Toutefois, des microorganismes tels que Salmonella peuvent se loger dans ou sur la coquille, ou à l'intérieur de l'œuf, à la suite d'une manutention incorrecte ou d'une possible contamination transovarienne.

Le concept d'échantillonnage de l'environnement, tel qu'il est appliqué aux postes d'œufs comme aux autres environnements de manutention et de conditionnement des aliments, vise à déterminer les sites les plus susceptibles d'héberger des salmonelles. Le dépistage de ces sites permet d'identifier les endroits du poste d'œufs qui requiert une attention particulière, ou des ajustements du programme de salubrité.

6.6.1 Objectifs du plan environnemental

  • Vérifier le programme de salubrité du poste d'œufs et la capacité de ce dernier à contrôler la présence de Salmonella.
  • Prélever des échantillons de suivi si les résultats d'analyse sont positifs, afin de démontrer que le programme de salubrité, une fois rectifié, est efficace.
  • Déterminer l'étendue de la contamination par Salmonella dans les installations de classement des œufs.
  • Déterminer les sites possibles de contamination croisée (points de contrôle critique) à des fins de contrôle.
  • Repérer les troupeaux non contingentés infectés par Salmonella enteritidis.

6.6.2 Procédure d'échantillonnage

Les échantillons devraient être prélevés avant le début des opérations, ou suivant le nettoyage effectué après le quart de travail.

L'échantillonnage de l'environnement dure environ deux heures, selon la taille du poste d'œufs. Il faut d'abord établir un plan de travail, c'est-à-dire planifier l'échantillonnage, vérifier la trousse d'échantillonnage et choisir les sites à échantillonner dans le poste, ce qui prend environ une heure.

La planification et la commande des trousses d'échantillonnage est faite en collaboration avec le laboratoire, plusieurs mois à l'avance. Dès la réception des trousses, on doit en vérifier le contenu pour s'assurer qu'elles sont complètes. De plus, avant de se rendre au poste d'œufs, l'inspecteur doit s'assurer qu'il dispose de tout l'équipement nécessaire. (Les trousses d'échantillonnage doivent être utilisées avant leur date de péremption. Par conséquent, les inspecteurs devraient utiliser les trousses les plus vieilles en premier)

La trousse d'échantillonnage d'environnement comprend les articles suivants :

  • Éponges humides
  • Sacs à languettes
  • Gants stériles
  • Glacière et cryosacs

L'inspecteur doit avoir l'équipement suivant avant d'entamer la procédure d'échantillonnage :

  • combinaison ou sarrau propre
  • chaussures propres
  • crayon marqueur permanent pour identifier les échantillons
  • Formulaire d'échantillonnage de l'environnement de produit alimentaire (CFIA/ACIA 5167), du SIESAL

Au moyen des lignes directrices, l'inspecteur doit déterminer les sites et les surfaces précises où les échantillons seront prélevés.

Pour chaque numéro d'échantillon, 2 amalgames de 5 écouvillons chacun sont envoyés au laboratoire. Les inspecteurs devraient toujours prélever, à chaque échantillonnage, un amalgame dans le secteur Surfaces contacts - Œufs classés (voir le tableau de la page 4). Le second amalgame est prélevé, en alternance, dans l'un des trois autres secteurs (Surfaces sans contact - Œufs classés; Surfaces contacts - Œufs non classés; Surfaces sans contact - Œufs non classés). Veuillez prendre note que les sites mentionnés au tableau ci-dessous ne sont que des exemples.Des sites non inclus à cette liste pourraient être échantillonnés.

Les postes d'œufs qui sont producteurs d'œufs non-détenteurs de quotas, qui ne sont pas soumis à des analyses dans le cadre du programme d'échantillonnage des troupeaux des Producteurs d'œufs du Canada : des échantillons devraient être prélevés sur des surfaces en contact avec des œufs non classés qui sont susceptibles de révéler la présence de Salmonella dans le pondoir (p.ex. antichambre, emballage des œufs non classés).

Suggestions de sites d'échantillonnages de l'environnement

Surfaces contacts - Œufs classés

  • Brosse des laveuses
  • Rouleaux des laveuses
  • Séchoir à œufs
  • Détecteur de fêlures
  • Balances
  • Courroie blanche des balances
  • Serviette ou courroie
  • Tête d'emballage (point de transfert)
  • Table d'emballage
  • Coupelles
  • Convoyeur de cartons
  • Ventouses à œufs (emballage)
  • Plateaux en plastique

Surfaces contacts - Œufs non classés

  • Chariots de ferme
  • Ventouses à œufs - préchargeur
  • Rouleaux et courroies du convoyeur
  • Plateaux en plastique
  • Palettes ou séparateurs en bois ou plastique

Surfaces sans contact - Œufs classés

  • Plancher/porte/murs de la salle de conservation des œufs classés
  • Groupe compresseur-condenseur de la salle de conservation des œufs classés
  • Chariots quittant le poste
  • Porte de l'entrepôt à sec

Surfaces sans contact - Œufs non classés

  • Plancher/porte/murs de la salle de conservation des œufs non classés
  • Plancher/porte/murs de l'antichambre
  • Châssis du préchargeur
  • Évier pour le lavage des mains

6.6.4 Technique d'échantillonnage

Les inspecteurs doivent porter une combinaison ou un sarrau propre. Ils doivent se laver et se désinfecter les mains avant de commencer les activités d'échantillonnage. Ils devraient aussi retirer leurs bagues et leur montre.

Dans le cadre de ce programme, 10 écouvillons sont prélevés au poste d'œufs. Cinq (5) écouvillons devraient être prélevés dans le secteur Surfaces contacts - Œufs classés, et 5 autres sont prélevés, en alternance, dans l'un des trois autres secteurs (voir Note de bas de page *). Utiliser le marqueur permanent pour inscrire, sur chaque sac, le numéro d'échantillon, la description du site où l'écouvillon a été prélevé, ainsi que la mention Œufs non classés ou Œufs classés, tel qu'applicable.Le numéro d'échantillon doit se terminer par 01 (classé) ou 02 (non classés), pour indiquer clairement à quel composite il appartient.

L'inspecteur ne doit pas toucher à l'éponge s'il ne porte pas de gants stériles. Avec l'éponge humide, essuyer la zone à échantillonner.La surface écouvillonnée est habituellement de 900 centimètres carrés (30 cm x 30 cm). Il doit placer l'éponge dans un sac à languettes étiqueté avant de le fermer hermétiquement, et ce afin de s'assurer qu'il ne risque pas de fuir et que son contenu ne puisse pas être contaminé pendant l'expédition.

Les échantillons doivent être réfrigérés le plus rapidement possible, à des températures comprises entre 0 °C et 10 °C, et maintenus à cette température pendant leur transport jusqu'au laboratoire. L'inspecteur doit placer tous les échantillons dans une glacière à parois épaisses, les recouvrir de cryosacs de sorte que la glacière soit complètement remplie, et les envoyer au laboratoire. Les échantillons gelés ne seront pas acceptés aux fins d'analyse en laboratoire. Les échantillons doivent parvenir au laboratoire dans les 48 heures suivant leur prélèvement. Le rapport d'échantillonnage dûment rempli devrait être placé dans la glacière.

Nota : Afin d'éviter devoir prélever des échantillons une deuxième fois, il faut ajouter des cryosacs supplémentaires (les cryosacs en plastique massif sont plus efficaces que ceux en mousse) par temps chaud, afin de faire en sorte que les échantillons soient encore à bonne température à leur arrivée au laboratoire.

Un formulaire d'échantillonnage de l'environnement de produit alimentaire (CFIA/ACIA 5167) doit être rempli dans le SIESAL :

  • Dans le champ Numéro d'échantillon, inscrire la liste des numéros d'échantillon, y compris les chiffres 01 ou 02 pour indiquer à quel composite ils appartiennent. Les cinq premiers écouvillons prélevés se terminent par 01, tandis que les cinq autres se terminent par 02.
  • Décrire le site échantillonné, en précisant s'il s'agissait d'un secteur des œufs classés ou non-classés.

L'inspecteur doit remplir un Rapport d'inspection et d'évaluation d'un poste d'œufs (CFIA/ACIA 3761) pendant qu'il se trouve sur les lieux. Ce rapport fournira de l'information générale utile en cas de détection de Salmonella.

6.6.5 Évaluation et suivi - Plan E203D

  • Si des Salmonella sont décelées dans un poste d'œufs, il faut prendre des mesures pour éliminer ou maîtriser le danger. L'exploitant du poste doit être immédiatement avisé qu'un ou les deux composites ont présenté une réaction positive à l'égard de Salmonella. On demande à l'exploitant de nettoyer à fond le poste d'œufs avant l'échantillonnage de suivi, et de prendre les mesures correctives visant à prévenir la récurrence.
  • Lors de l'échantillonnage de suivi, il ne faut pas utiliser un numéro d'échantillon figurant dans la liste de numéros du plan d'échantillonnage annuel. Un numéro spécial pour l'échantillonnage de suivi doit être obtenu auprès de l'agent régional ou du Spécialiste des œufs du Centre opérationnel.
  • L'inspecteur retourne au poste d'œufs dès que possible suivant la mise en œuvre des mesures correctives, et effectue l'échantillonnage de suivi qui consiste à prélever environ 5 à 10 échantillons, selon qu'un ou les deux composites ont présenté une réaction positive. Le laboratoire analysera séparément les échantillons de suivi afin de déterminer le site de contamination.
  • Dès que l'un des échantillons de suivis est positif, le résultat d'analyse sera évalué insatisfaisant.L'exploitant du poste d'œufs doit en être immédiatement avisés et il doit présenter à l'inspecteur un Plan d'action - Programmes de la volaille et des œufs (CFIA/ACIA 2280) indiquant les étapes qui seront mises en œuvre pour corriger la situation. L'échantillonnage de suivi insatisfaisant indique que les mesures correctives initiales mises en œuvre par l'exploitant ne furent pas efficaces. Par conséquent, dans le cadre de son plan d'action, l'exploitant devrait au minimum considérer la révision des éléments suivants: le programme de salubrité, le schéma de circulation des employés et le programme de lutte antiparasitaire.Le poste doit également être nettoyés à fond avant le secondéchantillonnage de suivi.
  • L'inspecteur retourne au poste d'œufs dès que possible suivant la mise en œuvre des mesures correctives, et effectue l'échantillonnage de suivi. Si un seul site a présenté une réaction positive : il faut écouvillonner le site en question, ainsi que quatre autres sites, pour obtenir un total de cinq écouvillons. Si plus d'un site étaient positifs : des écouvillons sont prélevés à tous ces sites, ainsi qu'à d'autres sites pour obtenir un total de dix écouvillons.
  • Le statut de l'agrément du poste d'œufs sera examiné si le plan d'action n'est pas respecté et que d'autres résultats positifs sont obtenus.
  • Les échantillonnages de suivi sont assujettis au recouvrement des coûts. Voir le Chapitre 12 - Œufs en coquille - Recouvrement des coûtspour de plus amples renseignements.

6.7 Programme d'échantillonnage de l'eau de lavage - Plan E202

Fréquence: :

Postes munis de laveuses à recirculation d'eau : 4/année/poste
Postes munis de laveuses par immersion : 2/année/poste

Registre :

Formulaire Web SIESAL d'échantillonnage de l'environnement de produit alimentaire (CFIA/ACIA 5167)

Distribution :

Original au laboratoire
Copie classée au bureau d'inspection de l'ACIA
Copie envoyée au superviseur d'inspection, ou remplaçant désigné (facultatif)

Le programme d'échantillonnage de l'eau de lavage sert à déterminer si un poste d'œufs applique une méthode acceptable pour contrôler la qualité de l'eau de lavage des œufs. Une méthode est acceptable lorsque la laveuse est propre, et que l'eau utilisée pour laver les œufs permet d'enlever toutes les saletés adhérant aux coquilles sans entraîner la contamination des œufs.

Ce résultat est habituellement obtenu en maintenant le compte des colonies aérobies (ACC) dans l'eau de lavage à moins de 100 000/g, en maintenant la laveuse propre, ainsi qu'en maintenant la température de l'eau à 40 °C (104 °F) ou plus et le pH à 10 ou plus.

6.7.1 Laveuses à recirculation d'eau

Fréquence

Pendant la première semaine d'exploitation d'un nouveau poste, prélever 3 échantillons par bassin. Lorsqu'une nouvelle laveuse à recirculation d'eau est installée, il faut prélever, si possible, 3 échantillons par bassin au cours de la première semaine d'utilisation du nouvel équipement.

Pour la surveillance régulière des postes, prélever 3 échantillons par bassin, à chaque trimestre.

Méthode d'échantillonnage

  • En utilisant un contenant stérile de 8 oz, prélevez l'eau de lavage des œufs en plongeant le contenant dans le bassin de recirculation et en remplissant jusqu'à la marque de 6 oz. Si le bassin est muni d'une valve pour la prise d'échantillon, l'ouvrir et faire couler un peu d'eau avant le prélèvement.
  • Prendre les 3 échantillons à intervalles bien espacés pendant les opérations. Les mesures de température de l'eau et de pH devraient être notées dans le formulaire d'échantillonnage. Lors du prélèvement des échantillons, l'inspecteur devrait vérifier si des œufs très sales sont nettoyés, ou si des œufs sont cassés durant le lavage. Dans l'affirmative, on doit consigner l'information dans la section des commentaires du Formulaire d'échantillonnage de l'environnement de produit alimentaire (CFIA/ACIA 5167).
  • Les échantillons doivent être refroidis le plus rapidement possible à une température comprise entre 0 °C et 10 °C et maintenus à cette température jusqu'à leur arrivée au laboratoire. On doit envoyer les échantillons au laboratoire dans des glacières de styromousse à parois épaisses remplies de cryosacs. Les échantillons doivent parvenir au laboratoire dans les 48 heures qui suivent leur prélèvement.

6.7.2 Laveuses par immersion

Fréquence

Pour effectuer un contrôle préliminaire de l'eau de lavage utilisée dans les laveuses par immersion, prélever 3 échantillons au cours de la première journée d'exploitation du poste.

Pour la surveillance régulière des postes munis de laveuses par immersion, prélever 1 échantillon, tous les six mois.

Méthode d'échantillonnage

  • Il faut prélever les échantillons en versant prudemment de l'eau de la laveuse par immersion dans un contenant d'échantillonnage stérile de 8 oz. Le rebord du contenant d'échantillonnage ne doit pas entrer en contact avec la laveuse pendant cette manœuvre. Si le contenant touche accidentellement la laveuse, l'échantillon doit être éliminé. Les mesures de température de l'eau et de pH devraient être notées sur le formulaire d'échantillonnage.
  • Les échantillons doivent être refroidis le plus rapidement possible à une température comprise entre 0 °C et 10 °C et maintenus à cette température jusqu'à leur arrivée au laboratoire. Il faut envoyer les échantillons au laboratoire dans des glacières de styromousse à parois épaisses remplies de cryosacs. Les échantillons doivent parvenir au laboratoire dans les 48 heures qui suivent leur prélèvement.

6.7.3 Laveuses Aquamagic

Il n'est pas nécessaire de prélever des échantillons d'eau de lavage des laveuses Aquamagic, car elles ne recirculent pas l'eau.

6.7.4 Évaluation et suivi

Résultats d'analyse de l'eau de lavage dépassant 100 000 colonies /g

  • Les résultats d'analyse qui indiquent que le compte des colonies aérobies (ACC) de l'eau de lavage, provenant du bassin de prélavage ou de tout bassin, dépasse100 000 /g seront évalués comme insatisfaisants.
  • L'inspecteur communique les résultats insatisfaisants à l'exploitant du poste d'œufs et lui demande de mettre en œuvre des mesures correctives visant à prévenir la récurrence.
  • L'inspecteur doit obtenir un numéro d'échantillonnage de suivi auprès de l'agent régional ou du Spécialiste des œufs du Centre opérationnel.
  • Dès que les mesures correctives sont mises en œuvre, l'inspecteur retourne au poste d'œufs. L'inspecteur complète un Rapport d'inspection et d'évaluation d'un poste d'œufs (CFIA/ACIA 3761) et soustrait 20 points pour le résultat d'analyse de l'eau de lavage insatisfaisant (ACC > 100 000 /g).
  • Au cours de cette visite au poste d'œufs, l'inspecteur doit prélever 3 échantillons de suivi de l'eau de lavage et les présenter au laboratoire dans le cadre du plan d'échantillonnage E202 D. Chacun des 3 échantillons de suivi sera analysé individuellement et les 3 résultats seront indiqués au rapport d'analyse.
  • Dès que l'un des 3 échantillons de suivi est insatisfaisant, le résultat d'analyse sera évalué insatisfaisant.
    • Si l'échantillonnage de suivi est insatisfaisant pour un ACC > 100 000/g :
      • L'exploitant du poste d'œufs doit en être avisés et il doit présenter à l'inspecteur un Plan d'action Programmes de la volaille et des œufs (CFIA/ACIA 2280). L'échantillonnage de suivi insatisfaisant indique que les mesures correctives initiales mises en œuvre par l'exploitant ne furent pas efficaces. Par conséquent, dans le cadre de son plan d'action, l'exploitant devrait au minimum considérer prendre les mesures suivantes: Un nettoyage et un traitement à l'acide de la laveuse, l'évaluation du pH et de la température de l'eau, ainsi que l'évaluation de la fréquence de changement de l'eau de lavage.
      • Dès que les mesures correctives sont mises en œuvre, l'inspecteur retourne au poste d'œufs. L'inspecteur complète un Rapport d'inspection et d'évaluation d'un poste d'œufs (CFIA/ACIA 3761) et soustrait 20 points pourl'échantillonnage de suivi insatisfaisant (ACC > 100 000 /g). Au cours de cette visite au poste d'œufs, l'inspecteur doit prélever 3 échantillons de suivi d'eau de lavage et les présenter au laboratoire dans le cadre du plan d'échantillonnage E202 D. Chacun des 3 échantillons de suivi sera analysé individuellement et les 3 résultats seront indiqués au rapport d'analyse.
    • Si l'échantillonnage de suivi est insatisfaisant pour un ACC > 1 000 000/g:
      • L'exploitant du poste d'œufs doit être avisés du résultats. L'échantillonnage de suivi insatisfaisant indique que les mesures correctives initiales mises en œuvre par le poste d'œufs ne furent pas efficaces. L'exploitant du poste d'œufs doit soumettre à l'inspecteur un Plan d'action - Programmes de la volaille et des œufs (CFIA/ACIA 2280) décrivant les mesures qui seront prises pour corriger la situation.L'inspecteur retourne au poste d'œufs et complète un Rapport d'inspection et d'évaluation d'un poste d'œufs (CFIA/ACIA 3761), soustrait 20 points pour le résultat d'analyse de l'eau de lavage insatisfaisant (ACC > 1 000 000 /g),l'évaluation de l'hygiène est notée Sérieux, et 5 points de démérite sont attribués.
  • Le statut de l'agrément du poste d'œufs sera examiné si le plan d'action n'est pas respecté et/ou que les résultats d'analyse de l'eau de lavage continuent d'être insatisfaisants.
  • Les échantillonnages de suivi d'eau de lavage sont assujettis au recouvrement des coûts. Voir le Chapitre 12 - Œufs en coquille - Recouvrement des coûtspour de plus amples renseignements.

Résultats d'analyse de l'eau de lavage dépassant 1 000 000 colonies /g

  • Les résultats d'analyse qui indiquent que le compte des colonies aérobies (ACC) de l'eau de lavage,provenant du bassin de prélavage ou de tout bassin, dépasse 1 000 000 /g seront évalués comme insatisfaisants.
  • L'inspecteur communique les résultats insatisfaisants à l'exploitant du poste d'œufs. L'exploitant du poste d'œufs doit présenter à l'inspecteur un Plan d'action - Programmes de la volaille et des œufs (CFIA/ACIA 2280) indiquant les mesures qui seront prises pour corriger le problème.
  • Le plan d'action devrait inclure, au minimum, les éléments suivants : un nettoyage et un traitement à l'acide de la laveuse, l'évaluation du pH et de la température de l'eau, ainsi que l'évaluation de la fréquence de changement de l'eau de lavage.
  • L'inspecteur doit obtenir un numéro d'échantillonnage de suivi auprès de l'agent régional ou du Spécialiste des œufs du Centre opérationnel.
  • Dès que les mesures correctives sont mises en œuvre, l'inspecteur retourne au poste d'œufs. L'inspecteur complète un Rapport d'inspection et d'évaluation d'un poste d'œufs (CFIA/ACIA 3761), soustrait 20 points pour le résultat d'analyse de l'eau de lavage insatisfaisant (ACC > 1 000 000 /g),l'évaluation de l'hygiène est notée Sérieux, et 5 points de démérite sont attribués.
  • Au cours de cette visite au poste d'œufs, l'inspecteur doit prélever 3 échantillons de suivi d'eau de lavage et les présenter au laboratoire dans le cadre du plan d'échantillonnage E202 D. Chacun des 3 échantillons de suivi sera analysé individuellement et les 3 résultats seront indiqués au rapport d'analyse.
  • Dès que l'un des 3 échantillons de suivi est insatisfaisant, le résultat d'analyse sera évalué insatisfaisant.
    • Si l'échantillonnage de suivi est insatisfaisant pour un ACC > 100 000/g :
      • L'exploitant du poste d'œufs doit en être avisés et il doit présenter à l'inspecteur un Plan d'action - Programmes de la volaille et des œufs (CFIA/ACIA 2280). L'échantillonnage de suivi insatisfaisant indique que les mesures correctives initiales mises en œuvre par l'exploitant ne furent pas efficaces. Par conséquent, dans le cadre de son plan d'action, l'exploitant devrait au minimum considérer prendre les mesures suivantes: un nettoyage et un traitement à l'acide de la laveuse, l'évaluation du pH et de la température de l'eau, ainsi que l'évaluation de la fréquence de changement de l'eau de lavage.
      • Dès que les mesures correctives sont mises en œuvre, l'inspecteur retourne au poste d'œufs. L'inspecteur complète un Rapport d'inspection et d'évaluation d'un poste d'œufs (CFIA/ACIA 3761) et soustrait 20 points pourl'échantillonnage de suivi insatisfaisant (ACC > 100 000 /g). Au cours de cette visite au poste d'œufs, l'inspecteur doit prélever 3 échantillons de suivi d'eau de lavage et les soumettre au laboratoire dans le cadre du plan d'échantillonnage E202 D. Chacun des 3 échantillons de suivi sera analysé individuellement et les 3 résultats seront indiqués au rapport d'analyse.
    • Si l'échantillonnage de suivi est insatisfaisant pour un ACC > 1 000 000/g:
      • L'exploitant du poste d'œufs doit être avisé du résultat insatisfaisant. L'échantillonnage de suivi insatisfaisant indique que le plan d'action mis en œuvre par le poste d'œufs ne fut pas efficace. L'exploitant du poste d'œufs doit soumettre à l'inspecteur un Plan d'action - Programmes de la volaille et des œufs (CFIA/ACIA 2280) décrivant les mesures qui seront prises pour corriger les problèmes d'eau de lavage.L'inspecteur retourne au poste d'œufs et complète un Rapport d'inspection et d'évaluation d'un poste d'œufs (CFIA/ACIA 3761), soustrait 20 points pour le résultat d'analyse de l'eau de lavage insatisfaisant (ACC > 1 000 000 /g),l'évaluation de l'hygiène est notée Sérieux, et 5 points de démérite sont attribués. L'inspecteur devrait également informer l'exploitant qu'il est probable que des mesures d'application de la loi soient prises si les résultats d'analyses d'eau de lavage continuent d'être insatisfaisants.
  • Le statut de l'agrément du poste d'œufs sera examiné si les plans d'action ne sont pas respectés et/ou que les résultats d'analyse de l'eau de lavage continuent d'être insatisfaisant.
  • Les échantillonnages de suivi d'eau de lavage sont assujettis au recouvrement des coûts. Voir le Chapitre 12 - Œufs en coquille - Recouvrement des coûtspour de plus amples renseignements.

6.8 Programme d'échantillonnage de la composition (cholestérol, acides gras et vitamine E des œufs) - Plan E104

Fréquence: :

Selon les dates figurant dans le plan d'échantillonnage annuel

Registre :

Formulaire Web SIESAL d'échantillonnage de produit alimentaire (CFIA/ACIA 5167)

Distribution :

Original au laboratoire
Copie classée au bureau d'inspection de l'ACIA
Copie envoyée au superviseur d'inspection, ou remplaçant désigné (facultatif)

Instructions d'échantillonnage pour les œufs en coquille - Surveillance - E104

Les œufs en coquille comportant des allégations relatives aux acides gras oméga-3, à l'ADH (acide docosahexanoïque; l'ADH est un acide gras essentiel oméga-3), au cholestérol ou à la vitamine E devraient être échantillonnés aux termes du présent plan d'échantillonnage.

1. Pour assurer un échantillonnage aléatoire, suivre la procédure suivante :

  • À l'aide de la table des nombres aléatoires, choisir au hasard douze (12) unités d'œufs dans le lot à échantillonner. (En règle générale, une unité correspond à une boîte.)
  • Choisir un (1) carton d'œufs dans chacune des douze unités. Choisir des cartons se trouvant à différents endroits dans chaque unité.
  • Choisir au hasard un (1) œuf dans chacun des douze cartons. Ces douze œufs constituent un échantillon.

2. Casser les douze (12) œufs dans un contenant approprié (des contenants d'échantillonnage en plastique ou des bocaux Masson à couvercle vissé sont acceptables). Ne perdre aucune partie du jaune ou de l'albumen. S'assurer que l'échantillon est bien homogénéisé. Sceller l'échantillon avec un ruban inviolable. Congeler immédiatement et expédier à l'état congelé.

3. S'assurer que le formulaire de soumission d'échantillon du SIESAL a été bien rempli. Pour les échantillons prélevés aux fins de surveillance, le numéro du plan d'échantillonnage est E104. Inclure le code de l'exploitation du producteur, la date meilleur avant le, le nom exact de la marque de commerce et toute allégation quantitative figurant à l'extérieur du tableau de la valeur nutritive (p. ex. 0,085 g d'ADH par œuf).

Important : Envoyer une copie de l'étiquette au laboratoire avec l'échantillon.

4. Expédier les échantillons avec des cryosacs par service de messagerie pour qu'ils soient livrés le lendemain à l'adresse suivante :
Agence canadienne d'inspection des aliments
Laboratoire de Longueuil - Chimie (produits alimentaires)
1001, rue Saint-Laurent Ouest
Longueuil (Québec) J4K 1C7

5. Au laboratoire, l'échantillon sera analysé pour déterminer la teneur des composés suivants : matières grasses totales (triglycérides), acides gras cis-monoinsaturés, acides gras cis-polyinsaturés, acides gras saturés, acides gras oméga-3, acides gras oméga-6 et acides gras trans, selon la méthode de référence AOAC 996.06. La teneur en cholestérol sera déterminée à l'aide de la méthode AOAC 994.10. Quant à la teneur en vitamine E, elle sera évaluée au moyen de la méthode LCAQ-094, inspirée du « Journal of Food Composition and Analysis. »

Instructions d'échantillonnage pour les œufs en coquille - Dirigé (suivi) - E104D

Lorsque les résultats des analyses de laboratoire sont insatisfaisants à l'égard du cholestérol, des acides gras oméga-3, de la vitamine E ou de l'ADH, un échantillon de suivi devrait être prélevé. L'inspecteur communique les résultats insatisfaisants à l'exploitant du poste d'œufs et lui demande de mettre en œuvre des mesures correctives.

Lorsque les résultats des autres analyses de laboratoire se révèlent insatisfaisants (c.-à-d. un résultat insatisfaisant à l'égard des matières grasses totales, des acides gras cis-monoinsaturés, etc.), il n'est pas nécessaire de prélever un échantillon de suivi. Toutefois, l'établissement devrait être avisé de nos résultats, et les résultats des analyses de composition de l'établissement devraient être examinés. L'établissement est responsable de l'étiquetage exact de ses produits.

Lorsqu'un échantillonnage de suivi doit être fait, les étapes suivantes doivent être respectées :

1. Communiquer avec l'agent régional ou le Spécialiste des œufs du Centre opérationnel pour obtenir un numéro d'échantillon de suivi.

2. Pour assurer un échantillonnage aléatoire, suivre la procédure suivante :

  • À l'aide de la table des nombres aléatoires, choisir au hasard dans le lot d'œufs approprié, douze (12) unités d'œufs. (En règle générale, une unité correspond à une boîte.)
  • Choisir un (1) carton d'œufs dans chacune des douze unités. Choisir des cartons se trouvant à différents endroits dans chaque unité.
  • Cette fois, choisir trois (3) œufs au hasard dans chacune des douze boîtes à œufs (pour un total de 36 œufs), et les séparer entrois (3) sous-échantillons distincts. Le premier œuf de chaque boîte devient le sous-échantillon A, le deuxième œuf de chaque boîte le sous-échantillon B, et ainsi de suite.
  • Les trois sous-échantillons doivent être marqués du numéro d'échantillon de suivi, ainsi de la lettre A, B et C, respectivement.

3. Casser les œufs de chacun des 3 sous-échantillons d'une douzaine dans des contenants distincts de taille appropriée (des contenants d'échantillonnage en plastique ou des bocaux Masson à couvercle vissé sont acceptables). Ne perdre aucune partie du jaune ou de l'albumen. S'assurer que les échantillons sont bien homogénéisés. Sceller les échantillons avec du ruban inviolable, les congeler et les expédier à l'état congelé. L'inspecteur est responsable de la continuité de traitement des échantillons depuis le choix des échantillons jusqu'au moment où ils sont expédiés.

4. S'assurer que le formulaire de soumission d'échantillon du SIESAL a été bien rempli. Pour les échantillonnages prélevés aux fins de suivi, le numéro du plan d'échantillonnage est E104D. Inclure le code de l'exploitation du producteur, la date «meilleur avant », le nom exact de la marque de commerce et toute allégation quantitative figurant à l'extérieur du tableau de la valeur nutritive (p. ex. 0,085 g d'ADH par œuf). Le numéro de l'échantillon original qui a donné lieu au prélèvement d'un échantillon de suivi doit être indiqué dans la section des commentaires du formulaire de soumission d'échantillon. Envoyer une copie de l'étiquette au laboratoire avec l'échantillon.

5. Aviser le laboratoire qu'un échantillon de suivi lui sera expédié aux termes du plan d'échantillonnage E104D. Expédier les échantillons avec des cryosacs par service de messagerie pour qu'ils soient livrés le lendemain à l'adresse suivante :

Agence canadienne d'inspection des aliments
Laboratoire de Longueuil - Chimie (produits alimentaires)
1001, rue Saint-Laurent Ouest
Longueuil (Québec) J4K 1C7

6. Le Rapport d'analyse du laboratoire pour les échantillons de suivi E104D indiquera les résultats individuels pour chacun des trois sous-échantillons de même que la moyenne. L'évaluation sera fondée sur le Test de conformité de l'étiquetage nutritionnel.

Lorsque les résultats d'analyse de l'échantillon de suivi se révèlent insatisfaisants à l'égard du cholestérol, des acides gras oméga-3, de la vitamine E ou de l'ADH, des mesures appropriées doivent être prises, conformément aux Normes d'application minimales - (Accès interne seulement) présente dans Merlin.

Les échantillonnages de suivi relatifs aux oméga-3, à l'ADH, à la vitamine E et au cholestérol sont assujettis au recouvrement des coûts. Voir le Chapitre 12 - Œufs en coquille - Recouvrement des coûtspour de plus amples renseignements.

6.9 Programme d'échantillonnages des œufs en coquille importés - Plan E207

Fréquence: :

Chaque chargement d'œufs de table importé est échantillonné selon le plan d'échantillonnage

Registre :

Formulaire Web SIESAL d'échantillonnage de produit alimentaire (CFIA/ACIA 5167)

Distribution :

Original au laboratoire
Copie classée au bureau d'inspection de l'ACIA
Copie envoyée au superviseur d'inspection, ou remplaçant désigné (facultatif)

Pour chaque importation d'œufs de table, choisir au hasard 24 œufs dans tout le chargement. Emballer les œufs dans des cartons et les envoyer au laboratoire. Les œufs doivent être acheminés au laboratoire intact et non gelés. Des analyses seront effectuées pour détecter la présence de Salmonella enteritidis. Si un chargement contient des œufs de différents postes de classement, il faut prélever un échantillon pour chacun des postes, et utiliser un numéro d'échantillon distinct pour chacun.

6.9.1 Évaluation et suivi

Si les résultats d'analyse d'un échantillon se révèlent positifs, le spécialise des œufs du Centre opérationnel doit être avisé immédiatement afin de déterminer si des mesures de suivis doivent être prises. L'inspecteur doit déterminer les endroits au Canada où les œufs ont été expédiés. Le chef, Programmes des œufs, à Ottawa, doit immédiatement prévenir le département de l'Agriculture des États-Unis (USDA) du résultat positif et de la provenance des œufs américains. Aucun œuf de ce poste de classement américain ne devraient être autorisés au Canada tant que le USDA n'aura pas pris de mesures correctives à la ferme et que les résultats d'analyse d'un échantillonnage de l'environnement ne se révéleront pas négatifs à l'égard de Salmonella enteritidis.

Fréquence: :

Chaque chargement d'œufs de table importé doit être échantillonné

Plan d'échantillonnage :

Résidus chimiques (E8EGG02) et plan d'échantillonnage microbiologique pour les œufs en coquille importés (E-207)

Registres :

SCSI et SIESAL

Lorsqu'un produit est échantillonné avec le plan d'échantillonnage pour les résidus chimiques desœufs en coquille importés (E8EGG02) ou selon le plan d'échantillonnage microbiologique des œufs en coquille importés (E207), toutes les informations concernant l'échantillon prélevé (y compris le numéro de contrôle lié à l'importation) doivent être entrées dans le formulaire SIESAL.Seulement après avoir complété tous les champs obligatoires du formulaire et avoir soumis le rapport au laboratoire, le statut de l'importation peut passer du statut sous inspection à processus complété.

Annexe 1 - Plans d'échantillonnage pour les œufs en coquille

Description du tableau

Ce tableau indique le nom et la description des divers plans d'échantillonnage des œufs en coquille.

No du plan d'échantillonnage Description proposée pour le SIESAL
E104 Teneur en cholestérol et Vitamine E, composition en acides gras des œufs en coquille
E104D Teneur en cholestérol et Vitamine E, composition en acides gras des œufs en coquille - Échantillonnage dirigé
E202 Eau de lavage des œufs en coquille
E202D Eau de lavage des œufs en coquille - Échantillonnage dirigé
E203 Échantillonnage de l'environnement des postes d'œufs en coquille
E203D Échantillonnage de l'environnement des postes d'œufs en coquille - Échantillonnage dirigé
E207 Analyses microbiologiques des œufs en coquille - Importations
E8EGG01 Teneur en résidus chimiques des œufs en coquille - Produits canadiens
E8EGG01D Teneur en résidus chimiques des œufs en coquille - Produits canadiens - Échantillonnage dirigé
E8EGG02 Teneur en résidus chimiques des œufs en coquille - Importations
Date de modification :