ARCHIVÉE - Mise à jour du programme canadien de contrôle de la salubrité des mollusques (PCCSM)

Cette page Web a été archivée

L'information archivée sur le Web sert à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes du gouvernement du Canada relatives aux sites Web et n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis sa date d'archivage. Pour obtenir l'information dans un format autre que ceux offerts, communiquez avec nous.

Cette page fait partie du répertoire des documents d'orientation (RDO).

Vous cherchez des documents connexes?
Recherche de documents connexes dans le répertoire des documents d'orientation.

Le 21 février 2012

Destinataires : Tous les transformateurs de mollusques agrées par le gouvernement fédéral

Objet : Mise à jour du programme canadien de contrôle de la salubrité des mollusques (PCCSM)

Le présent avis est une mise à jour sur les récentes activités du PCCSM visant à renforcer les mesures de salubrité des aliments dans les secteurs coquilliers adjacents à des usines d'épuration des eaux usées (UEEU).

Une évaluation à jour des mesures de gestion des risques révèle la nécessité d'améliorer la salubrité des produits des mollusques bivalves en procédant à une dilution supplémentaire des effluents des UEEU dans certaines eaux coquillières réceptrices. En réponse à ce constat, les partenaires du PCCSM ajustent actuellement les limites des zones interdites dans certains secteurs coquillier. Nous réduirons ainsi l'exposition des mollusques bivalves à la contamination virale à proximité des UEEU et protégerons mieux la santé publique.

Ces changements aux limites des zones interdites de certains secteurs sont en cours et seront achevés dans les prochains mois. L'impact sera faible dans nombre de secteurs en raison des interdictions de récolte déjà imposées par le PCCSM, mais d'autres secteurs coquilliers actifs seront plus touchés, et les partenaires du PCCSM ont déjà informé les cueilleurs concernés.

Les modifications reposent sur les activités passées (voir les avis à l'industrie diffusés en 2008 et 2009) liées à la gestion des risques posés par les virus associés aux défaillances d'UEEU.

Il est important que les transformateurs de mollusques agréés par le gouvernement fédéral soient au courant des changements apportés aux zones interdites. D'autres renseignements sur le PCCSM et des conseils sur les contrôles HACCP acceptables pour les établissements de transformation des mollusques vivants (bulletin 25) se trouvent sur le site Web de l'ACIA.

Si vous avez des questions au sujet des mises à jour au PCCSM, veuillez communiquer avec le bureau d'inspection du poisson de l'ACIA de votre région.

Veuillez agréer mes salutations distinguées.

Terence McRae
Directeur
Division du poisson, des produits de la mer et de la production
Agence canadienne d'inspection des aliments

Date de modification :