Gestion des risques liés à la présence de la bactérie Vibrio parahaemolyticus chez les mollusques bivalves

25 avril 2014

À mesure que l'eau se réchauffe au printemps et à l'été, les risques pour la salubrité des mollusques augmentent. L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) rappelle à tous les établissements de transformation et les importateurs de mollusques de contrôler efficacement Vibrio parahaemolyticus (Vp) chez les mollusques bivalves destinés à la consommation à l'état crû, par l'intermédiaire d'un plan d'analyse des dangers et de maîtrise des points critiques (HACCP) et/ou de mesures de contrôle relatives à l'importation, le cas échéant.

Vp est une bactérie qui peut causer des troubles gastro-intestinaux chez les êtres humains. Elle est naturellement présente dans les eaux côtières partout dans le monde et peut être présente en grande concentration durant les mois chauds. Le Programme canadien de contrôle de la salubrité des mollusques (PCCSM) surveille la bactérie Vp et d'autres agents pathogènes en plus de classer les secteurs coquilliers en fonction du risque. Des mesures de contrôle doivent être mises en œuvre indépendamment de la classification du PCCSM.

Mesures de contrôle des établissements de transformation

Les établissements de transformation des mollusques doivent élaborer et mettre en œuvre des mesures de contrôle validées appropriées pour assurer que les mollusques sont conformes aux exigences des Lignes directrices bactériologiques pour le poisson et les produits de la pêche de l'ACIA. Ils doivent notamment valider l'efficacité des contrôles temps/température et de toute autre mesure de contrôle de Vp. Des renseignements sur la validation des mesures de contrôle de la salubrité des aliments sont disponibles sur le site Web du Codex Alimentarius de l'OMS et de la FAO (référence CAC/GL 69-2008) et dans à l'annexe K de la norme de référence du Programme de gestion de la qualité et les lignes directrices sur la conformité de l'ACIA.

Mesures de contrôle des importateurs

Les importateurs doivent veiller à ce que les produits qu'ils importent respectent toutes les exigences réglementaires canadiennes et vérifier que leurs fournisseurs ont en place des mesures de contrôle de Vpchez les mollusques bivalves vivants. Les titulaires de permis d'importation obtenus dans le cadre du Programme de gestion de la qualité des importateurs (PGQI) doivent veiller à ce que leur plan PGQI soit à jour et permette de contrôler Vp chez les mollusques bivalves vivants. Les importateurs du PGQI doivent également prévoir un échantillonnage et une analyse courants des produits par un laboratoire agréé.

Dans le cadre de ses activités en matière de salubrité des aliments, l'ACIA évaluera les mesures de contrôle de Vp chez les mollusques bivalves vivants mises en œuvre par les établissements de transformation de mollusques agréés par le gouvernement fédéral et les importateurs. Cela peut comprendre un échantillonnage et une analyse de produits.

Les exigences mentionnées ci-dessus visent tous les établissements de transformation de mollusques et les importateurs (elles remplacent l'avis annuel à l'industrie sur les exigences liées au contrôle de Vp dans les huîtres en Colombie-Britannique) et, comme il a déjà été annoncé, l'ACIA a cessé d'effectuer des analyses de Vp chez les huîtres des stations de surveillance environnementale en Colombie-Britannique.

Si vous avez des questions ou des commentaires au sujet du présent avis, veuillez communiquer avec votre bureau local de l'ACIA.

Date de modification :