Avis à l'industrie – Exigence temporaire pour les contrôles du Programme de gestion de la qualité (PGQ) liés au norovirus dans les huîtres de la Colombie-Britannique

Cette page fait partie du répertoire des documents d'orientation (RDO).

Vous cherchez des documents connexes?
Recherche de documents connexes dans le répertoire des documents d'orientation.

Le 7 mars 2017

Le présent avis fournit des renseignements pour les établissements de transformation des mollusques agréés par le gouvernement fédéral en Colombie-Britannique concernant de nouvelles exigences du PGQ. À partir de maintenant, l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) exige que les transformateurs agréés par le gouvernement fédéral de la Colombie-Britannique mettent en œuvre des mesures de contrôle supplémentaires afin de traiter une éclosion de norovirus au Canada en lien avec la consommation d'huîtres de la Colombie-Britannique.

Que sont les norovirus

Les norovirus sont un groupe de virus qui provoquent la gastro-entérite, une maladie généralement accompagnée d'une diarrhée et de vomissements, chez les personnes. Les norovirus sont présents dans les selles ou les vomissures des personnes infectées. Comme ils sont très contagieux, ils peuvent se propager facilement d'une personne à l'autre. Certains aliments peuvent être contaminés à la source. Par exemple, des mollusques, comme des huîtres, peuvent avoir été contaminés par la présence d'eaux usées avant leur récolteNote de bas de page 1.

Responsabilités de l'industrie

Il incombe aux transformateurs et aux exportateurs canadiens d'assurer que le poisson et les produits de la pêche répondent à toutes les exigences réglementaires applicables, y compris le règlement pris en vertu de la Loi sur l'inspection du poisson.

En vertu de la réglementation du PGQ, les établissements agréés par le gouvernement fédéral de la Colombie-Britannique doivent revoir leur plan d'analyse des risques et maîtrise des points critiques (HACCP) régulièrement. Le plan HACCP doit être fondé sur des renseignements actuels, comme de nouvelles découvertes dans le domaine de la science de l'alimentation, des résultats d'essais des produits, des constatations des inspections de l'ACIA et autres renseignements pertinents. La vérification et la tenue à jour du plan PGQ assurent que les processus adéquats sont en place pour la fabrication de produits sans danger et sains.

Nouvelles exigences temporaires pour les mesures de contrôle des risques de norovirus

Les établissements de transformation de mollusques doivent faire preuve d'une vigilance accrue et doivent maintenant considérer le norovirus comme un danger important à la production des huîtres vivantes. Des mesures de contrôle supplémentaires doivent être établies et suivies pour aider à atténuer les risques associés aux produits contaminés disponibles sur le marché. Ceci inclut des mesures supplémentaires pour vérifier que les sites de récolte et les zones n'ont pas été touchés par une contamination par des eaux usées et vérifier que les mollusques sont conformes avec la norme de E. coli pour les mollusques bivalves vivants comme l'indique l'annexe 2 du Manuel des normes et méthodes des produits du poisson. L'essai de E. coli pour la vérification doit être effectué lorsqu'une décharge est premièrement récoltée et toutes les deux semaines pendant la période de récolte visée.

D'autres mesures de contrôle peuvent être acceptables, à condition qu'ils aient été validés pour atténuer le risque.

Ces mesures de contrôle supplémentaires pour le norovirus demeurent en vigueur jusqu'à ce que l'éclosion soit considérée comme terminée. Les établissements de transformation des mollusques seront avisés en conséquence.

Rôle de l'ACIA

L'ACIA vérifiera que l'industrie met en œuvre des mesures appropriées pour contrôler le risque dans le cadre de nos activités de surveillance régulières. Il peut y avoir des inspections aux établissements de transformation des mollusques, ainsi que de l'échantillonnage et des analyses. Il est également possible que l'ACIA recommande la fermeture ou la réouverture des sites ou des zones contaminés selon les renseignements épidémiologiques, les résultats des échantillonnages et les renseignements pertinents du lieu de récolte.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec l'ACIA par le portail Web Demandez à l'ACIA ou avec le bureau de l'ACIA dans votre localité.

Date de modification :