11.7.3 Suisse

Cette page fait partie du répertoire des documents d'orientation (RDO).

Vous cherchez des documents connexes?
Recherche de documents connexes dans le répertoire des documents d'orientation.

11.7.3.1 Généralités

La Suisse a harmonisé la plupart de ses exigences à l'importation avec celles de l'UE. Consulter la section sur l'UE pour connaître les exigences de base applicables. Les informations qui suivent concernent les exigences spécifiques qui continuent de s'appliquer aux exportations vers la Suisse.

Pour la viande dérivée de l'espèce bovine, si l'utilisation de substances hormonales pour des fins d'engraissement ne peut être exclue, en plus de la certification incluse dans l'annexe A de cette section, de l'information additionnelle pour les importateurs/exportateurs se trouve sur le site Internet des autorités suisses.

De plus, voir les détails sur les exigences d'étiquetage spécifiques qui s'appliquent. Les articles 3 et 5 sont d'intérêt car ils indiquent qu'une mention spécifique est requise lorsque les animaux dont la viande est issue peuvent avoir reçu des stimulants de croissance à effet hormonal. Les importateurs/exportateurs sont responsables de remplir les conditions d'étiquetage qui s'appliquent.

11.7.3.2 Interdictions ou restrictions d'importation

Produits de viande comestibles : les établissements doivent être approuvés. Voir la section sur l'UE pour la liste des établissements approuvés.

11.7.3.3 Modalités particulières ou supplémentaires d'inspection

Voir la section sur l'UE.

11.7.3.4 Exigences supplémentaires de certification

Voir la section sur l'UE.

Dans le cas de la viande fraîche bovine, l'annexe A s'applique toujours et ne peut être émise que dans les cas où les animaux dont provient la viande ne satisfont pas les exigences de l'annexe R de la section UE.

Dans le cas de viande de bœuf de haute qualité, l'annexe G doit être utilisée.

11.7.3.5 Exigences spéciales de marquage et d'emballage

Les exigences de l'UE s'appliquent.

11.7.3.6 Autres exigences

Voir la section sur l'UE.

Viande bovine : contrairement à l'UE, la Suisse n'interdit pas l'utilisation de substances anabolisantes mais met en vigueur des normes en matière de présence résidus dans les produits de viande en matière d'étiquetage. L'exportateur est entièrement responsable de prendre les mesures nécessaires pour rencontrer les exigences en vigueur. Aussi, la Suisse n'interdit pas l'utilisation d'eau (p. ex. eau chaude ou vapeur) pour traiter les carcasses en vue d'en améliorer la qualité microbiologique.

Voir un inspecteur de l'ACIA pour obtenir annexe A

Date de modification :