Manuel d'inspection des établissements laitiers – Chapitre 17 - Traitement très haute température très courte durée (HHST) et produits laitiers à durée de conservation prolongée (ESL)
1.17.12 Régulateurs enregistruers de différentiel de pression

Cette page fait partie du répertoire des documents d'orientation (RDO).

Vous cherchez des documents connexes?
Recherche de documents connexes dans le répertoire des documents d'orientation.

Il doit y avoir une différence de pression appropriée entre tous les fluides afin d'éviter la contamination du produit pasteurisé par le produit cru et les fluides d'échange thermique (chauffage et refroidissement). Il faut tenir compte des différentiels de pression dans les conditions suivantes :

  1. écoulement direct;
  2. écoulement dévié;
  3. arrêt du cycle de traitement.

Dans les systèmes de traitement HHST, si on n'a pas un différentiel de pression de 14 kPa (2 lb/po2) entre le côté cru de l'échangeur-récupérateur et le côté pasteurisé, le dispositif de déviation de l'écoulement passera en position d'écoulement dévié. Cela s'explique du fait que le côté pasteurisé de l'échangeur-récupérateur et celui de la section de refroidissement sont toujours pleins étant donné que le dispositif de déviation de l'écoulement est installé en aval de la section de refroidissement. Les systèmes HHST doivent être équipés d'un enregistreur de différentiel de pression afin de vérifier que le différentiel de pression approprié a été maintenu dans l'échangeur-récupérateur.

Cette tâche permet d'évaluer les dispositifs de pression utilisés. La différence de pression appropriée est évaluée sous les rubriques Récupération (1.17.05.02) et Section de refroidissement (1.17.14.02).

On doit effectuer des essais au moment de l'installation et au moins une fois tous les six mois par la suite. Des registres attestant que les essais appropriés ont été réalisés doivent être tenus.

1.17.12.01 Conditions générales

Les capteurs des régulateurs de différentiel de pression doivent être propres et en bon état mécanique. Ils doivent être faciles à démonter aux fins de l'inspection. L'appareil indicateur/enregistreur doit être logé dans un boîtier approprié, à l'épreuve de l'humidité.

Le dispositif de déviation de l'écoulement doit être asservi au régulateur de différentiel de pression, de sorte qu'il passe en position d'écoulement dévié lorsque la pression du produit pasteurisé dans l'échangeur-récupérateur ne dépasse pas de 14 kPa (2 lb/po2) ou plus la pression régnant dans le côté cru de l'échangeur-récupérateur. Il est acceptable d'utiliser l'automate légal pour contrôler le différentiel de pression au lieu d'un régulateur de différentiel de pression en autant que les mêmes conditions de contrôle soient respectées tel que l'interconnexion avec le dispositif de déviation de l'écoulement, capacité d'enregistrement et d'indication de la pression et indication du point de consigne.

Dans les échangeurs-récupérateurs lait-fluide de transfert thermique-lait, dans la section du lait pasteurisé, la pression du fluide de transfert thermique doit être en tout temps inférieure d'au moins 14 kPa (2 lb/po2) à celle du côté du produit pasteurisé.

Des manomètres peuvent être utilisés pour contrôler la pression au régulateur de différentiel de pression. Ils doivent être propres et en bon état.

1.17.12.02 Emplacement

Deux types d'échange-récupération sont mis en œuvre dans les systèmes HHST, au moyen d'échangeurs-récupérateurs produit-produit et d'échangeurs-récupérateurs produit-fluide de transfert thermique-produit. Le deuxième système est plus souvent utilisé pour certains produits parce qu'il permet un transfert thermique plus uniforme et empêche la surchauffe du produit.

Le capteur de produit cru des échangeurs-récupérateurs produit-produit doit être placé entre la pompe d'alimentation et l'entrée du produit cru vers l'échangeur-récupérateur. Le capteur de produit pasteurisé doit être installé à la sortie du produit pasteurisé de l'échangeur-récupérateur ou en aval.

Le capteur de pression côté cru des échangeurs-récupérateurs produit-fluide de transfert thermique-produit doit être installé dans le circuit d'eau en boucle en aval de la pompe à eau (endroit de la boucle correspondant à la pression maximale du fluide de chauffage). Le capteur de pression du côté pasteurisé doit être installé dans la canalisation du produit, à la sortie produit pasteurisé de l'échangeur-récupérateur (cet endroit correspond à la pression minimale du produit pasteurisé).

1.17.12.03 Spécifications

Les graphes circulaires doivent accomplir une révolution en au plus 12 heures; ils doivent être gradués pour un enregistrement couvrant une période maximale de 12 heures. Deux graphes doivent être utilisés si le cycle de traitement dépasse 12 heures.

Le mécanisme d'entraînement direct du graphe doit être équipé d'un système conçu pour empêcher le glissement ou la rotation par des moyens manuels (p. ex. à l'aide d'une aiguille passant à travers le papier). Le graphe utilisé doit correspondre au numéro de graphe indiqué sur la plaque signalétique du régulateur de différentiel de pression.

L'échelle de mesure sur les graphes de l'enregistreur de pression doit avoir des incréments correspondant au plus à 14 kPa (2 lb/po2); ces incréments ne doivent pas représenter plus de 140 kPa (20 lb/po2) par 25 mm (1 po). Des plumes peuvent servir à enregistrer la pression côté cru et la pression côté pasteurisé ou le différentiel de pression.

l'acquisition, l'enregistrement, et le stockage de données électroniques de différentiel de pression, avec ou sans copie papier, peuvent être acceptable à condition que ces dossiers électroniques soient facilement accessibles dans l'établissement aux fins d'examen par l'autorité responsable et répondent aux critères minimums exigés pour les graphes de l'ESTS.

1.17.12.04 Étalonnage et registres

La précision de l'affichage de pression et de l'enregistreur de même que la précision de la valeur de différentiel de pression à laquelle le régulateur commande la fonction déviation doivent être validées au moins tous les six mois et chaque fois que le régulateur est réglé ou réparé. La précision des manomètres, le cas échéant, doit être vérifiée au moins une fois par année.

Les registres doivent être facilement accessibles; on doit pouvoir y trouver les résultats des essais et une indication que des mesures correctives satisfaisantes ont été prises, le cas échant. Les essais doivent être effectués selon les méthodes approuvées.

1.17.12.05 Scellage

Les réglages du régulateur de différentiel de pression/automate légal doivent être scellés.

Date de modification :