Chapitre 4 - Critères d'inspection d'un établissement d'une érablière
4.5 Équipement et ustensiles

Cette page fait partie du répertoire des documents d'orientation (RDO).

Vous cherchez des documents connexes?
Recherche de documents connexes dans le répertoire des documents d'orientation.

4.5.1 Conception, construction et installation

Principe

L'équipement et les ustensiles sont conçus, construits, installés et manipulés de manière à assurer un produit de qualité, conditionné hygiéniquement en évitant la contamination.

Critères d'évaluation

Conception, construction et installation

  • satisfait aux exigences du procédé
  • accessible pour les tâches de nettoyage, d'assainissement, d'entretien et d'inspection
  • empêche la contamination du produit pendant les opérations
  • drainage adéquat et lorsque nécessaire, raccords directs à des drains
  • résistance à des nettoyages et des assainissements répétés
  • élimination efficace des matières étrangères dans le cas des systèmes de nettoyage automatisé des contenants (lorsque utilisés)
  • identification claire pour éviter la contamination croisée lorsqu'ils servent à la manutention de matériaux contaminés, incluant des ingrédients allergènes (lorsque utilisés dans l'établissement)

Surfaces, soudures et joints en contact avec les aliments

  • lisses, exempts de trous, de craquelures, de crevasses et de peinture écaillée
  • non absorbants, non corrosifs et non toxiques
  • exempts de plomb

Nota : les équipements les plus susceptibles de causer une contamination au plomb sont ceux 

  • construits avant 1994 avec de l'acier galvanisé
  • soudés avant 1995
  • dont les raccords sont en bronze et en laiton
  • construits avec du « terne plate », un alliage étain/plomb
  • faits maison

Nota : en présence d'équipement contenant du plomb venant en contact avec les aliments, l'inspecteur devra s'assurer d'un suivi d'échantillonnage et d'un plan d'action adéquat selon la directive en vigueur. Au besoin, les situations particulières seront évaluées en consultation avec le superviseur et le spécialiste de programme.

Cote I - Exemples

  • N/A

Cote II - Exemples

  • Un ou des équipement(s) suivant(s) construit(s) et/ou soudé(s) avec un matériel contenant du plomb dont la surface est en contact avec l'aliment : 
    • chaudières pour la collecte de la sève
    • réservoirs pour l'entreposage de la sève et du sirop d'érable
    • évaporateur et siroptière
  • Équipement mal installé, contaminant constamment le produit, p. ex., démontage difficile avec accumulation de résidus putrides, sales, moisis et dégoûtants.
  • Équipement mal installé, causant un risque de contamination chimique du produit, p. ex., gouttes de lubrifiant s'échappant des roulements, des engrenages, des moteurs et d'équipement en hauteur; monte-charge au propane dans une zone de production.
  • Équipement construit avec un matériau ne convenant pas à un usage alimentaire.
  • Passerelle installée au dessus d'un réservoir alimentaire.

Cote III - Exemples

  • Équipements autres que ceux du premier exemple de la Cote II, construits et/ou soudés avec un matériel contenant du plomb, dont la surface est en contact avec les aliments.
  • Équipement installé trop près d'un mur ou d'un plafond ne permettant pas un nettoyage adéquat.
  • Joints de soudure inégaux, discontinus et rugueux, en contact avec les aliments.
  • Surface poreuse ou présentant des trous, des fissures, en contact avec les aliments.
  • Ustensile inadéquatement identifié et servant à la manutention de matériaux contaminés.
  • Support à ustensiles rouillé.
  • Ustensile de bois craqué, fendu et piqué utilisé dans les zones de transformation.

Références

  • RPÉ, paragraphes 3.2 (1), 7 (5), 10 (7)

4.5.2 Entretien préventif et étalonnage

Principe

L'équipement est entretenu et étalonné pour assurer un produit de qualité, conditionné hygiéniquement en évitant la contamination.

Critères d'évaluation

Entretien préventif et étalonnage de l'équipement

  • Par du personnel formé à cette fin;
  • inspection régulière pour vérifier leur état, selon :
    • les conditions d'utilisation
    • les recommandations du manufacturier ou un manuel équivalent
  • pièces réglées et remplacées
  • étalonnage selon les directives du manufacturier

Nota : pour l'entretien et le réglage de l'équipement de fermeture des contenants, se référer à la tâche 4.11.1 Fermeture des contenants (incluant les barils).

Cote I - Exemples

  • N/A

Cote II - Exemples

  • Équipement entretenu inadéquatement causant un risque de contamination par des matières étrangères dangereuses, p. ex., fragments métalliques coupants, éclats de verre, etc.

Cote III - Exemples

  • Réfractomètre mal étalonné entraînant un classement inadéquat.
  • Équipement entretenu inadéquatement avec risque de contamination par de la rouille, un excès de graisse ou de la peinture écaillée.

Références

  • RPÉ, paragraphes 3.2 (1), 6.1 (1) a) et b), 7 (5)
Date de modification :