2011-2012 Pesticides et métaux dans les fruits frais vendus sur le marché intraprovincial

Sommaire

Le Plan d'action pour assurer la sécurité des produits alimentaires (PAASPA) vise à moderniser et à améliorer le système de salubrité des aliments du Canada. Dans le cadre de l'initiative de surveillance accrue du PAASPA, des études ciblées servent à déceler des dangers chimiques et microbiologiques précis dans divers aliments.

Les principaux objectifs de l'étude ciblée sur les pesticides et les métaux dans les fruits frais vendus sur le marché intraprovincial sont les suivants :

  • produire des données de surveillance sur les résidus et les métaux dans les cerises, les poires, les baies et les raisins cultivés et vendus dans une même province,
  • comparer les concentrations de résidus de pesticides dans les baies avec les résultats de l'étude sur les résidus de pesticides dans les fruits et légumes frais du PAASPA de 2009-2010,
  • comparer les résidus de pesticides et les concentrations de métal avec ce qui a été observé dans les produits qui proviennent du Canada, importés et vendus sur le marché interprovincial pendant une même saison de culture, comme le rapporte le Programme national de surveillance des résidus chimiques (PNSRC) de 2010-2012.

La présente étude cible les cerises, les raisins, les poires et les baies vendus sur le marché intraprovincial (c'est-à-dire dans la province dans laquelle ils ont été cultivés). Au total, 435 échantillons de fruits frais (84 pour les cerises, 37 pour les raisins, 56 pour les poires et 258 pour les baies) ont été prélevés dans huit des dix provinces canadiennes et ont été analysés à l'égard de plus de 400 résidus de pesticides différents.

Le taux de conformité générale pour les pesticides dans cette étude était de 96,6 %. Tous les échantillons de poires, de raisins et de cerises étaient conformes (100%) aux limites maximales de résidus (LMR) établies pour les pesticides au Canada. La plupart (94,2 %) des baies étaient conformes aux LMR pour les pesticides. Les résultats de l'étude pour chaque denrée ont été comparés aux données du PNSRC de 2010-2012 (Agence canadienne d'inspection des aliments [ACIA]). La même saison de culture pour le PAASPA et le PNSRC signifie des conditions climatiques, des pressions exercées par les ravageurs et des utilisations de pesticides semblables). Le taux de conformité des cerises (100 %), des raisins (100 %), des poires (100 %) et des baies (94,2 %) étaient légèrement supérieurs dans cette étude aux taux mesurés pour ces denrées dans le cadre du PNSRC (95,7 % pour les cerises, 97,0 % pour les raisins, 98,5 % pour les poires et 93,6 % pour les baies).

Un total de 434 échantillons de fruits ont été analysés pour repérer des résidus d'arsenic, de cadmium, de mercure et de plomb. En général, les résultats concernant les quatre métaux préoccupants sont semblables aux valeurs présentées dans le PNSRC de 2010-2012.

Dans le cadre de cette étude, 15 échantillons se sont révélés non conformes, tous des échantillons de mûres contenant du captane. Trois de ces échantillons contenaient également de la cyperméthrine. Toutes ces infractions ont été évaluées et les mesures de suivi nécessaires ont été prises en fonction de l'ampleur des risques pour la santé.

Demande de rapport complet

La version intégrale du présent rapport est disponible sur demande.

Le format dans lequel vous souhaitez recevoir le rapport (obligatoire)
Vos coordonnées
Date de modification :