2010-2011 L'oxyde de propylène dans les aliments

Sommaire

Le Plan d'action pour assurer la sécurité des produits alimentaires (PAASPA) vise à moderniser et à renforcer le système réglementaire canadien de salubrité des aliments. Dans le cadre de l'initiative de surveillance accrue du PAASPA, des études ciblées servent à déceler des dangers précis dans divers aliments.

Le principal objectif de l'étude ciblée sur la présence d'oxyde de propylène (OPP) dans certains aliments était de produire des données de surveillance de base sur les niveaux d'OPP dans des aliments non amylacés potentiellement traités avec un fumigant, à savoir le cacao, les noix, les herbes sèches, les fruits secs et les épices.

L'oxyde de propylène est un composé chimique hautement volatil qui ne se retrouve pas de manière naturelle dans l'environnement. Il est produit pour s'en servir comme fumigant pour des aliments ou pour des applications industrielles1. Depuis plus de cinquante ans, l'OPP est utilisé comme fumigant insecticide et antimicrobien sur des fruits secs, des noix et des épices aux États-Unis. Bien qu'il ne soit pas enregistré comme fumigant ou produit antiparasitaire au Canada, des Canadiens peuvent y être exposés en consommant des aliments et des ingrédients alimentaires importés2.

Bien que la principale voie d'exposition des humains à l'oxyde de propylène soit l'inhalation, les aliments traités avec de l'OPP peuvent contenir des résidus de ce fumigant si des mesures adéquates de ventilation/aération du produit traité ne sont pas prises3. Selon les études toxicologiques soumises à l'Agence de réglementation de la lutte antiparasitaire de Santé Canada, la preuve de potentiel de l'oxyde de propylène pour causer le cancer chez les animaux a été identifiée après l'exposition à vie. En tant que tel, une évaluation du risque de cancer a été menée, qui a demontré que la consommation de denrées alimentaires provenant des États-Unis traités à l'OPP ne posera pas une préoccupation pour la santé humaine à n'importe quel segment de la population canadienne, y compris les nourrissons, les enfants et les personnes âgées.

Bien que n'étant pas approuvé pour une utilisation domestique, l'Agence de réglementation de la lutte antiparasitaire (ARLA) de Santé Canada, en vertu de la Loi sur les produits antiparasitaires (LPA), a établi en 2009 une limite maximale de résidus (LMR) de 300 parties par million (ppm) pour l'OPP dans les amandes afin de permettre l'importation et la vente d'amandes susceptibles de contenir ce résidu. L'ARLA est actuellement en train d'établir de nouvelles LMR pour l'OPP dans/sur le groupe de cultures de fruits à coque entier et le groupe de cultures d'herbes et d'épices. Ces valeurs devraient être compatibles avec les niveaux de tolérance de résidus établis aux É.-U. pour les noix, le cacao, les fruits secs, les herbes sèches et les épices4. Les autres aliments traités à l'OPP importés au Canada sont à l'heure actuelle assujettis à la limite maximale de résidus (LMR) générale de 0,1 ppm, en application du titre 15 (B.15.002(1)) du Règlement sur les aliments et drogues de Santé Canada.

En 2009-2010, la teneur en OPP de cent échantillons d'herbes sèches, d'épices, de produits de fruits secs, de poudre de cacao et de noix (provenant du Canada ou de l'étranger) a été mesurée. De plus, en 2010-2011, la teneur en OPP de neuf cent soixante-quatre échantillons d'herbes sèches, d'épices, de produits de fruits secs, de produits/poudres de cacao et chocolat et de noix (provenant du Canada ou de l'étranger) a été mesurée. Aucune trace d'oxyde de propylène n'a pu être détectée dans aucun des échantillons analysés. Globalement, la conformité avec la LMR fixée en vertu de la LPA pour les amandes ou avec la LMR générale (le cas échéant) était de 100 %.


1Environmental Protection Agency des États-Unis. Technology Transfer Network. Propylene oxide hazard summary. [online]. Published January 2000. Accessed April 12, 2011. http://earth1.epa.gov/ttn/atw/hlthef/prop-oxi.html

2Environmental Protection Agency des États-Unis. Pesticides and Toxic Substances. Reregistration Eligibility Decision for Propylene Oxide. [online]. Published August 2006. Accessed April 12, 2011. http://www.epa.gov/oppsrrd1/REDs/propylene_oxide_red.pdf

3Commission européene, Directorate General Health and Consumers. Opinion on the results of the Risk Assessment (for Propylene Oxide). [online]. Published June 2001. Accessed July 8, 2011. http://ec.europa.eu/health/scientific_committees/environmental_risks/opinions/sctee/sct_out102_en.htm

4Code of Federal Regulations (e-CFR) des États-Unis (électronique). Title 40: Protection of Environment. Part 180-Tolerances and Exemptions for Pesticide Chemical Residues in Food. §180.491 Propylene oxide. [online]. Published current to 2011. Accessed July 8, 2011. http://ecfr.gpoaccess.gov/cgi/t/text/text-idx?c=ecfr&sid=784dbba33bab543d82c43f0f9820bfb2&rgn=div8&view=text&node=40:24.0.1.1.28.3.19.233&idno=40

Demande de rapport complet

La version intégrale du présent rapport est disponible sur demande.

Le format dans lequel vous souhaitez recevoir le rapport : (obligatoire)


Vos coordonnées :