Tiamuline - NSM #74

Cette page fait partie du répertoire des documents d'orientation (RDO).

Vous cherchez des documents connexes?
Recherche de documents connexes dans le répertoire des documents d'orientation.

Date de révision : janvier 2017

Marques commerciales approuvées

  1. Denagard Prémélange Medicamenté contenant 17,8 g/kg de base tiamuline (équivalent à 22 g d'hydrogénofumarate de tiamuline par kg) (Elanco Canada Limited)
  2. Prémélange Tiamuline 1,78 % contenant 17,8 g/kg de base tiamuline (équivalent à 22 g d'hydrogénofumarate de tiamuline par kg) (Bio Agri Mix LP)
  3. Prémélange Denagard 10 % GF contenant 80,91 g/kg de base tiamulin (équivalent à 100 g d'hydrogénofumarate de tiamuline par kg) (Elanco Canada Limited)
  4. Prémélange Tiamuline HF 10% contenant 80,91 g/kg de base tiamulin (équivalent à 100 g d'hydrogénofumarate de tiamuline par kg)(Bio Agri Mix LP)

Utilisation approuvée

Dans les aliments sous forme de farine ou de granule servis aux porcs.

Allégations approuvées

Pour les porcs - allégations 1, 2, 3, 4, 5
Allégations 1 et 2 – approuvées avec l'utilisation de tous les Prémélanges.
Allégations 3-4 et 5 – approuvées avec l'utilisation du Prémélange Denagard 10 % GF et du Prémélange Tiamuline HF 10%.

Allégation 1 :Pour la prévention de la dysenterie porcine associée au Brachyspira hyodysenteriae

Posologie :

31,2 mg/kg (0,00312 %) de base tiamuline ou 38,6 mg/kg (0,00386 %) d'hydrogénofumarate de tiamuline dans l'aliment complet.

Mode d'emploi :

Administrer cet aliment sans interruption à l'exclusion de tout autre aliment aux porcs ne présentant pas encore des signes de maladie dans les porcheries où la dysenterie porcine a sévi dans le passé. Administrer cet aliment sans interruption pour prévenir une réinfection après l'usage de tiamuline à raison de 178,1 mg/kg pendant 14 jours ou après l'usage d'eau médicamentée à la tiamuline pour le traitement de la dysenterie porcine associée au Brachyspira hyodysenteriae.

Mise en garde :

  1. Les animaux traités ne doivent pas être abattus à des fins alimentaires dans un délai d'au moins deux (2) jours après le dernier traitement avec ce médicament.
  2. Garder hors de la portée des enfants (requis sur les étiquettes de prémélanges et de suppléments seulement).

Précaution :

  1. Les porcs traités avec de la tiamuline ne doivent pas avoir accès à ou être traités avec des ionophores polyéthers incompatibles avec la tiamuline (p. ex., monensine, salinomycine, narasine, lasalocide et semduramicine).
  2. Utiliser comme la seule source de tiamuline. Si l'on observe des symptômes de toxicité, interrompre le traitement.
  3. Ne pas utiliser dans les aliments du bétail renfermant des agents liants (Requis sur les étiquettes de prémélange et de supplément seulement).
  4. Cet aliment médicamenté ne devrait pas être administré aux truies et jeunes truies au cours des 4 semaines qui suivent la saillie.
  5. Ne pas nourrir cet aliment médicamenté à d'autres espèces d'animaux, autres que les porcs.

Allégation 2: Pour le traitement de la dysenterie porcine causée par Brachyspira hyodysenteriae

Posologie :

178,1 mg/kg (0,01781 %) de base tiamuline ou 220,1 mg/kg (0,02201 %) d'hydrogénofumarate de tiamuline dans l'aliment complet.

Mode d'emploi :

Administrer cet aliment sans interruption à l'exclusion de tout autre aliment pendant 14 jours.

Mise en garde :

  1. Les animaux traités ne doivent pas être abattus à des fins alimentaires dans un délai d'au moins sept (7) jours après le dernier traitement avec ce médicament.
  2. Garder hors de la portée des enfants (requis sur les étiquettes de prémélanges et de suppléments seulement).

Précaution :

  1. Les porcs traités avec de la tiamuline ne doivent pas avoir accès à ou être traités avec des ionophores polyéthers incompatibles avec la tiamuline (p. ex. monensine, salinomycine, narasine, lasalocide et semduramicine).
  2. Utiliser comme la seule source de tiamuline. Si l'on observe des symptômes de toxicité, interrompre le traitement.
  3. Ne pas utiliser dans les aliments du bétail renfermant des agents liants (Requis sur les étiquettes de prémélange et de supplément seulement).
  4. Cet aliment médicamenté ne devrait pas être administré aux truies et jeunes truies au cours des 4 semaines qui suivent la saillie.
  5. Ne pas nourrir cet aliment médicamenté à d'autres espèces d'animaux, autres que les porcs.

Réactions indésirables : (Non requis sur les étiquettes d'aliments du bétail)

  1. Un surdosage à la tiamuline a quelque fois provoqué une salivation transitoire, des vomissements et un effet calmant apparent chez les porcs. Dans des cas très rares, la mort a été signalée.
  2. Dans de rares occasions, des rougeurs de la peau, surtout au niveau des cuisses et du ventre, ont été observées durant la médication.
  3. Si des signes de toxicité ou de rougissement de la peau se produisent, arrêter immédiatement l'utilisation de la moulée médicamentée.

Nota : (Requis sur les étiquettes d'aliments du bétail)

Durant le traitement, les porcs doivent être logés dans des conditions d'espace et d'hygiène adéquates.

Allégation 3 : Pour le traitement de la spirochétose (colite) porcine causée par Brachyspira pilosicoli.

Posologie :

178,1 mg/kg (0,01781 %) de base tiamuline ou 220,1 mg/kg (0,02201 %) d'hydrogénofumarate de tiamuline dans l'aliment complet.

Mode d'emploi :

Administrer cet aliment sans interruption à l'exclusion de tout autre aliment pendant 14 jours.

Mise en garde :

  1. Les animaux traités ne doivent pas être abattus à des fins alimentaires dans un délai d'au moins sept (7) jours après le dernier traitement avec ce médicament.
  2. Garder hors de la portée des enfants. (Requis sur les étiquettes de prémélanges et des suppléments seulement.)

Précaution :

  1. Les porcs traités avec de la tiamuline ne doivent pas avoir accès à ou être traités avec des ionophores polyéthers incompatibles avec la tiamuline (p. ex. monensine, salinomycine, narasine, lasalocide et semduramicine).
  2. Utiliser comme la seule source de tiamuline. Si l'on observe des symptômes de toxicité, interrompre le traitement.
  3. Ne pas utiliser dans les aliments du bétail renfermant des agents liants (Requis sur les étiquettes de prémélange et de supplément seulement).
  4. Cet aliment médicamenté ne devrait pas être administré aux truies et jeunes truies au cours des 4 semaines qui suivent la saillie.
  5. Ne pas nourrir cet aliment médicamenté à d'autres espèces d'animaux, autres que les porcs.

Réactions indésirables : (Non requis sur les étiquettes d'aliments du bétail)

  1. Un surdosage à la tiamuline a quelque fois provoqué une salivation transitoire, des vomissements et un effet calmant apparent chez les porcs. Dans des cas très rares, la mort a été signalée.
  2. Dans de rares occasions, des rougeurs de la peau, surtout au niveau des cuisses et du ventre, ont été observées durant la médication.
  3. Si des signes de toxicité ou de rougissement de la peau se produisent, arrêter immédiatement l'utilisation de la moulée médicamentée.

Nota : (Requis sur les étiquettes d'aliments du bétail)

Durant le traitement, les porcs doivent être logés dans des conditions d'espace et d'hygiène adéquates.

Allégation 4 : Pour le traitement de l'entéropathie proliférative porcine (iléite) causée par Lawsoni intracellularis .

Posologie :

121,4 mg/kg (0,01214 %) de base tiamuline ou 150 mg/kg (0,0150 %) d'hydrogénofumarate de tiamuline dans l'aliment complet

Mode d'emploi :

Administrer cet aliment sans interruption à l'exclusion de tout autre aliment pendant 14 jours.

Mise en garde :

  1. Les animaux traités ne doivent pas être abattus à des fins alimentaires dans un délai d'au moins sept (7) jours après le dernier traitement avec ce médicament.
  2. Garder hors de la portée des enfants. (Requis sur les étiquettes de prémélanges et des suppléments seulement.)

Précaution :

  1. Les porcs traités avec de la tiamuline ne doivent pas avoir accès à ou être traités avec des ionophores polyéthers incompatibles avec la tiamuline (p. ex. monensine, salinomycine, narasine, lasalocide et semduramicine).
  2. Utiliser comme la seule source de tiamuline. Si l'on observe des symptômes de toxicité, interrompre le traitement.
  3. Ne pas utiliser dans les aliments du bétail renfermant des agents liants (Requis sur les étiquettes de prémélange et de supplément seulement).
  4. Cet aliment médicamenté ne devrait pas être administré aux truies et jeunes truies au cours des 4 semaines qui suivent la saillie.
  5. Ne pas nourrir cet aliment médicamenté à d'autres espèces d'animaux, autres que les porcs.

Réactions indésirables : (Non requis sur les étiquettes d'aliments du bétail)

  1. Un surdosage à la tiamuline a quelque fois provoqué une salivation transitoire, des vomissements et un effet calmant apparent chez les porcs. Dans des cas très rares, la mort a été signalée.
  2. Dans de rares occasions, des rougeurs de la peau, surtout au niveau des cuisses et du ventre, ont été observées durant la médication.
  3. Si des signes de toxicité ou de rougissement de la peau se produisent, arrêter immédiatement l'utilisation de la moulée médicamentée.

Nota :  (Requis sur les étiquettes d'aliments du bétail)

Durant le traitement, les porcs doivent être logés dans des conditions d'espace et d'hygiène adéquates.

Allégation 5 : Pour le traitement de la pneumonie enzootique causée par Mycoplasma hyopneumoniae.

Posologie :

133,5 mg/kg (0,01335 %) de base tiamuline ou 165 mg/kg (0,0165 %) d'hydrogénofumarate de tiamuline dans l'aliment complet.

Mode d'emploi :

Administrer cet aliment sans interruption à l'exclusion de tout autre aliment pendant 14 jours.

Mise en garde :

  1. Les animaux traités ne doivent pas être abattus à des fins alimentaires dans un délai d'au moins sept (7) jours après le dernier traitement avec ce médicament.
  2. Garder hors de la portée des enfants. (Requis sur les étiquettes de prémélanges et des suppléments seulement.)

Précaution :

  1. Les porcs traités avec de la tiamuline ne doivent pas avoir accès à ou être traités avec des ionophores polyéthers incompatibles avec la tiamuline (p. ex. monensine, salinomycine, narasine, lasalocide et semduramicine).
  2. Utiliser comme la seule source de tiamuline. Si l'on observe des symptômes de toxicité, interrompre le traitement.
  3. Ne pas utiliser dans les aliments du bétail renfermant des agents liants (Requis sur les étiquettes de prémélange et de supplément seulement).
  4. Cet aliment médicamenté ne devrait pas être administré aux truies et jeunes truies au cours des 4 semaines qui suivent la saillie.
  5. Ne pas nourrir cet aliment médicamenté à d'autres espèces d'animaux, autres que les porcs.

Réactions indésirables : (Non requis sur les étiquettes d'aliments du bétail)

  1. Un surdosage à la tiamuline a quelque fois provoqué une salivation transitoire, des vomissements et un effet calmant apparent chez les porcs. Dans des cas très rares, la mort a été signalée.
  2. Dans de rares occasions, des rougeurs de la peau, surtout au niveau des cuisses et du ventre, ont été observées durant la médication.
  3. Si des signes de toxicité ou de rougissement de la peau se produisent, arrêter immédiatement l'utilisation de la moulée médicamentée.

Nota : (Requis sur les étiquettes d'aliments du bétail)

Durant le traitement, les porcs doivent être logés dans des conditions d'espace et d'hygiène adéquates.

Compatibilités acceptées

La tiamuline est compatible avec les substances médicatrices suivantes. Pour d'autres informations, se référer au numéro de notice indiqué.

NSM
#
Substances médicatrices À incorporer aux aliments servis aux
34 Chlorhydrate de chlortétracycline porcs
Date de modification :