Guide de l'importateur pour l'unité de quarantaine d'importation relative à la santé des animaux aquatiques
Annexe C : Lignes directrices pour la procédure normale d'exploitation d'une quarantaine d'importation

Remarque : Les PNE qui ne s'appliquent pas aux carcasses ou aux parties d'animaux aquatiques sont désignées par un astérisque (*).

Le présent tableau ne vise pas à dresser une liste complète des exigences pour une unité de quarantaine en particulier. Des PNE supplémentaires peuvent être requises après que l'ACIA a effectué les inspections physiques et de la documentation.

Procédures normales d'exploitation

Animaux
Procédures de quarantaine d'importation Détails
Introductions involontaires d'animaux dans l'unité de quarantaine* PNE :
  • l'entretien et la réparation du treillis;
  • la taille du treillis appropriée.

Tenue de dossiers :

  • la date de l'entretien et des réparations.
Introductions intentionnelles d'animaux dans l'unité de quarantaine Tenue de dossiers :
  • la date et source de l'introduction des animaux aquatiques dans l'unité de quarantaine – origine précise, nom du fournisseur/pays;
  • si un échantillonnage et des tests sont requis pour évaluer la santé des animaux aquatiques, tous les dossiers liés à l'échantillonnage et aux tests, y compris les résultats diagnostiques, doivent être conservés.
  • la date et la destination ou provenance ayant trait aux déplacements des animaux à l'intérieur et à l'extérieur de l'unité de quarantaine. Tous les dossiers doivent être conservés pendant deux années d'importation;
  • tous les déplacements des populations d'animaux aquatiques à l'intérieur de l'unité de quarantaine;
  • l'inventaire et la liste des espèces dans chaque bassin d'animaux aquatiques;
  • le permis d'importation original.
Traitement des gamètes et/ou du matériel génétique des animaux aquatiques* PNE :
  • la procédure de traitement;
  • le moment auquel mettre en oeuvre le traitement;
  • la raison pour le traitement;
  • la détermination du membre du personnel ou du poste responsable de conduire la procédure;
  • la description adéquate des dilutions requises pour atteindre les concentrations thérapeutiques de solutions de désinfectant ou de traitement, y compris le maintien d'une qualité de l'eau acceptable et le maintien de la concentration des solutions;
  • la description adéquate des dangers liés au traitement (p. ex., un niveau élevé de matière organique ou un pH élevé qui interfère avec l'efficacité des solutions de désinfection);
  • la solution de désinfectant/traitement maintenue conformément aux recommandations du fabricant;
  • l'élimination des effluents (s'il y a lieu);
  • les paramètres de qualité de l'eau particuliers à l'espèce, au stade de vie et au traitement effectué.

Tenue de dossiers :

  • tout renseignement sur les situations dans lesquelles l'application de la PNE varie du protocole accepté;
  • la raison du traitement;
  • le nom exact du produit utilisé;
  • le nom et/ou le nom commercial des produits utilisés, en plus des doses ou des concentrations;
  • les relevés écrits documentant les dates de traitement et les renseignements suivants :
    • le stade de vie des animaux;
    • l'emplacement des groupes d'animaux traités;
    • les paramètres particuliers de qualité de l'eau qui peuvent être pertinents pour le type de traitement.
  • la conservation des dossiers pour un minimum de deux années.
Eau
Procédures de quarantaine d'importation Détails
Introduction d'eau involontaire PNE :
  • s'il y a lieu, les mesures d'atténuation pour prévenir les inondations.
Traitement et élimination de l'eau et/ou de la glace accompagnant les animaux aquatiques importés mis en quarantaine PNE :
  • la méthode, l'emplacement et l'équipement utilisé pour le traitement et l'élimination de l'eau et/ou de la glace et des déchets solides de transport (le cas échéant);

Tenue de dossiers :

  • tout écart de la PNE doit être documenté;
  • si l'eau est désinfectée à l'intérieur du contenant de transport, la méthode de désinfection de l'eau, y compris les doses administrées (chimique) et le temps d'exposition doivent être documentés;
  • si l'eau et/ou la glace de transport est introduite dans l'unité de quarantaine, le débit du système de traitement et le volume d'eau de transport introduit dans le système de traitement doivent être documentés pour soutenir le fait que le volume d'eau de transport introduit dans le système de traitement de l'unité de quarantaine n'a pas eu d'incidence sur son efficacité. Des calculs pour appuyer l'élément ci dessus doivent être effectués et confirmés avant l'importation et l'introduction de l'eau et/ou de la glace de transport;
  • les preuves d'acceptation de l'élimination de l'eau de transport dans l'unité de quarantaine;
  • la méthode de traitement et volume d'eau traitée.
Évaluation de la source eau d'arrivée* Tenue de dossiers :
  • si la source d'eau pour l'unité de quarantaine est de l'eau souterraine ou de l'eau de source, les renseignements suivants devraient être documentés afin de déterminer si la source est contaminée ou non :
    • l'utilisation d'un puits;
    • la profondeur du puits;
    • l'utilisation des terres des régions avoisinantes et les industries locales qui peuvent avoir une incidence sur les apports en eau;
    • la classification de la source d'eau (aquifère captif ou aquifère libre);
    • l'historique de la qualité de l'eau;
    • les changements annuels dans la température de l'eau et autres paramètres de la qualité de l'eau;
    • le type de sol ou de roche dans lequel le puits est foré à la sondeuse, creusé ou foré à la tarière;
    • toute donnée disponible pour tester l'eau afin de détecter la présence d'agents pathogènes (p. ex., E. coli).
Surveillance de la qualité de l'eau PNE :
  • paramètres qui doivent être mesurés;
  • méthodes et équipement utilisés;
  • la fréquence de la surveillance requise pour l'emplacement;
  • les paramètres normaux attendus de qualité de l'eau, y compris les limites supérieure et inférieure, et les mesures requises en cas de changement inacceptable dans la qualité de l'eau.

Plan d'urgence :

  • la détérioration de paramètres particuliers de qualité de l'eau est déterminée et des mesures particulières doivent être mises en oeuvre afin de corriger les problèmes (p. ex., si la transmittance de l'eau diminue en dessous de 90 % dans un système de stérilisation par lumière ultraviolette, le filtre à tambour peut avoir besoin d'un nettoyage ou le filtre à sable peut avoir besoin d'un lavage à contre courant);
  • l'interruption de l'écoulement de l'eau (trop plein, fuite);
  • les changements dans la qualité de l'eau qui indiquent la contamination d'un approvisionnement en eau souterraine ou un échec de traitement de l'eau exigent que l'unité de quarantaine communique avec l'ACIA.

Tenue de dossiers :

  • le type et la fréquence des mesures de la qualité de l'eau;
  • la calibration de l'équipement de surveillance de la qualité de l'eau, au besoin;
  • les mesures prises pour régler les problèmes de qualité de l'eau.
Traitement de l'eau d'arrivée et des effluents* PNE :
  • les détails sur la préfiltration, dont le type de filtre et la taille des particules enlevées, ainsi que la méthode et la fréquence de nettoyage du filtre;
  • pour le traitement de l'eau, les paramètres particuliers surveillés de façon routinière pour le système, et tout entretien requis. Remarque : Les particularités qui doivent être mesurées et la fréquence des mesures dépendent du système utilisé (p. ex., quand la désinfection par lumière ultraviolette est utilisée, la transmittance doit être surveillée et les lignes directrices du fabricant en ce qui a trait à la fréquence doivent être suivies).

Plan d'urgence :

  • chaque élément du système qui est susceptible d'une défaillance, par exemple, la planification du remplacement des ampoules UV et des pannes d'électricité.
  • envoi d'un rapport à l'ACIA en cas de défaillance du système de traitement de l'eau.

Tenue de dossiers :

  • des dossiers doivent être conservés pour tout ce qui a trait à l'entretien, aux défaillances ou aux réparations du système de traitement de l'eau.
Élimination des déchets solides récoltés dans l'unité de quarantaine PNE :
  • les renseignements sur l'équipement de récolte des déchets et sur les vêtements d'extérieur du personnel, y compris les procédures de nettoyage et de désinfection;
  • la manipulation et la conservation des déchets récoltés, l'emplacement de rejet des déchets, l'équipement utilisé pour la conservation des déchets avant le traitement, et les méthodes de traitement utilisées avant l'élimination des déchets de l'unité de quarantaine;
  • les entreprises de service sont pourvues des lignes directrices sur la biosécurité de l'unité de quarantaine à suivre, telles que les directives sur l'endroit où ramasser les déchets ou déposer les fournitures; et sur la façon de fournir les renseignements ayant trait à l'endroit où le véhicule est allé avant d'arriver au site;
  • les lignes directrices sur la biosécurité pour les entreprises de service, dont les directives sur l'endroit où ramasser les déchets ou déposer les fournitures; et sur la façon de fournir à l'unité de quarantaine les renseignements ayant trait à l'endroit où le véhicule est allé avant d'arriver au site;
  • les coordonnées pour le service de collecte des déchets, s'il y a lieu;
  • l'emplacement du rejet des déchets, l'équipement et les mesures utilisées pour s'assurer que les déchets sont recouverts lorsqu'ils sont rejetés.

Tenue de dossiers :

  • la date de ramassage des déchets ou du rejet sur place;
  • les coordonnées pour le conducteur ou le véhicule;
  • la biomasse des déchets récoltés (estimation ou poids si possible).
Aliments
Procédures de quarantaine d'importation Détails
Entreposage des aliments* PNE :
  • les procédures pour la nourriture vivante (s'il y a lieu);
  • la façon dont les aliments sont protégés des charognards et de la vermine, y compris la mise en place d'un programme de contrôle de la vermine, si nécessaire;
  • les méthodes de désinfection des contenants d'aliments;
  • la manipulation, le nettoyage et l' élimination des aliments renversés;
  • les méthodes de prévention de la contamination croisée des sources d'aliments (p. ex., contenants séparés avec des couvercles).

Tenue de dossiers :

  • les relevés indiquent quand des signes de charognards ou de vermine sont observés et quand les méthodes de contrôle sont mises en oeuvre;
  • les factures pour les aliments de l'unité de quarantaine, dont les numéros de lot des aliments, la date de fabrication et la date de livraison.
Vecteurs passifs
Procédures de quarantaine d'importation Détails
Gestion des véhicules PNE :
  • la détermination de l'emplacement des parcs de stationnement pour les véhicules et les procédures de signalisation pour l'entrée et la sortie de l'unité de quarantaine;
  • les procédures de nettoyage et de désinfection pour les véhicules qui entrent et qui sortent de l'unité de quarantaine, y compris l'emplacement et les méthodes de nettoyage et de désinfection, les types de surfaces sur lesquelles la désinfection sera effectuée, et les produits utilisés;
  • le lieu de désinfection des véhicules;
  • l'exigence de maintenir les véhicules/embarcations sur place propres afin de réduire le transfert d'agents pathogènes sur les personnes et l'équipement se déplaçant dans le véhicule/embarcation;
  • l'utilisation de boîtes de transfert imperméables pour l'équipement dans la mesure du possible afin qu'elles puissent être désinfectées de façon efficace;
  • le choix des itinéraires et de la logistique pour réduire transfert de pathogènes;
  • l'indication de l'emplacement pour que les véhicules effectuent les ramassages ou les dépôts, dans la mesure du possible, s'arranger pour que cela soit fait à une certaine distance de l'unité de quarantaine et pour séparer les activités « sales » des activités « propres ».

Tenue de dossiers :

  • un registre des déplacements des véhicules est requis;
  • l'inscription dans le registre des activités de désinfection des véhicules est requise;
  • la présence de véhicules du secteur des services dans l'unité de quarantaine (p. ex., le ramassage des animaux morts ou la livraison d'aliments doit être noté dans le registre d'accès à l'unité de quarantaine).
Gestion de l'équipement PNE :
  • la détermination de l'équipement particulier à l'unité de quarantaine et le maintien de l'inventaire (p. ex., l'équipement de quarantaine est marqué d'un grand « Q » en encre indélébile);
  • le nettoyage et la désinfection de l'équipement de l'unité de quarantaine.

Tenue de dossiers :

  • le maintien de dossiers sur l'équipement :
    • l'équipement utilisé;
    • l'emplacement du transfert de l'origine à la destination;
    • le protocole de nettoyage et de désinfection utilisé;
    • la date du transfert et la raison du transfert.
Élimination des déchets inorganiques PNE :
  • l'emplacement du rejet des déchets, l'équipement et les mesures utilisés pour s'assurer que les déchets sont recouverts lorsqu'ils sont rejetés;
  • les renseignements sur l'équipement de récolte des déchets et sur les vêtements d'extérieur du personnel, y compris les procédures de nettoyage et de désinfection;
  • si des entreprises de service ramassent les déchets, la procédure écrite doit présenter les mesures prises pour réduire la contamination sur place (p. ex., ramassage des contenants de déchets dans le périmètre de l'unité de quarantaine et fourniture d'un socle de béton qui peut être nettoyé et désinfecté après le ramassage);
  • les entreprises de service sont pourvues des lignes directrices sur la biosécurité de l'unité de quarantaine à suivre, telles que les directives sur l'endroit où ramasser les déchets ou déposer les fournitures; et sur la façon de fournir les renseignements ayant trait à l'endroit où le véhicule est allé avant d'arriver au site;
  • les coordonnées pour le service de collecte des déchets, s'il y a lieu;

Tenue de dossiers :

  • la date du ramassage des déchets ou du rejet sur place;
  • les coordonnées pour le conducteur ou le véhicule;
  • la biomasse des déchets récoltés (estimation ou poids si possible).
Nettoyage et désinfection PNE :
  • les directives du fabricant pour la manipulation de produits chimiques, l'utilisation de chaque type de désinfectant chimique (y compris la durée et la fréquence du contact), et les procédures particulières de désinfection (p. ex., le nettoyage avant la désinfection, la durée du contact, le rinçage du désinfectant sur l'équipement et le séchage après utilisation) pour tout l'équipement (par exemple : alimentation, mortalité, trieurs et pompes à poisson), les matériaux d'emballage, les véhicules et autres vecteurs passifs qui pourraient introduire des agents pathogènes préoccupants dans les populations d'animaux aquatiques à l'extérieur de l'unité de quarantaine;
  • processus pour informer et former le personnel sur la manipulation des produits chimiques et les procédures de désinfection;
  • les exigences de procédures pour le traitement thermique, ce qui comprend les paramètres de durée et de température à atteindre pour détruire les agents pathogènes préoccupants;
  • les procédures de maintien du désinfectant et fréquence de renouvellement ou d'échange du désinfectant pour assurer son efficacité.

Tenue de dossiers :

  • les désinfectants utilisés;
  • les reçus des achats de désinfectant;
  • les dates de nettoyage et de désinfection de l'équipement.
Entreposage des produits chimiques PNE :
  • les directives du fabricant pour l'entreposage de désinfectants chimiques
Vecteurs
Procédures de quarantaine d'importation Détails
Contrôle d'accès PNE :
  • l'entretien des clôtures, des portes et de la signalisation;
  • les procédures pour vérifier que les points d'accès sont sécuritaires en tout temps (p. ex., les portes sont verrouillées).

Tenue de dossiers :

  • les dates d'entretien des clôtures, des portes et de la signalisation.
Biosécurité de l'unité de quarantaine PNE :
  • les procédures d'accès à l'unité de quarantaine :
    • l'exigence de communiquer avec l'unité de quarantaine avant d'entrer;
    • la fourniture de copies des exigences de biosécurité (y compris les exigences de personnel, de nettoyage et de désinfection) à toute personne planifiant d'entrer dans l'unité de quarantaine;
    • le fait de demander à ceux qui ont l'intention d'entrer dans l'unité de quarantaine s'ils sont entrés en contact des animaux aquatiques ou produits d'animaux aquatiques au cours des 48 dernières heures et la nature du contact, et de limiter l'accès à l'unité de quarantaine;
  • les éléments particuliers ayant trait aux vêtements et aux tenues anti intempéries du personnel :
    • les exigences ayant trait aux vêtements personnels portés sur le site (p. ex., propres et secs);
    • les vêtements de travail fournis pour le personnel (p. ex., les laisser dans l'unité de quarantaine);
    • la désinfection des vêtements anti intempéries personnels à l'entrée ou à la sortie de l'unité de quarantaine, assurant une durée de contact suffisante avec le désinfectant choisi.
  • des éléments particuliers ayant trait aux déplacements du personnel entre les unités de quarantaine ou d'autres sites, et à la logistique des activités quotidiennes :
    • si le personnel est exposé aux animaux aquatiques ou à leurs produits à l'extérieur de leur environnement de travail, des précautions pour prévenir la propagation des agents pathogènes entre les systèmes (p. ex., changement de vêtements, désinfection des vêtements anti intempéries ou restriction temporelle entre les activités);
    • la planification des activités quotidiennes de façon à réduire le risque de déplacement des agents pathogènes depuis l'unité de quarantaine (p. ex., l'ordre des activités quotidiennes dans les procédures ayant trait au personnel et à la biosécurité);
    • la planification des activités à risque élevé (p. ex., la manipulation et l'élimination des animaux morts sont faites par des membres du personnel différents de ceux qui se chargent de l'alimentation, dans la mesure du possible).
  • les procédures ayant trait à l'antichambre;
  • les procédures ayant trait aux stations de désinfection, qui comprennent la présence d'un pédiluve et d'une station de lavage des mains et, dans certains cas, de chaussures ou de vêtements désignés à l'entrée et à la sortie de l'unité de quarantaine;
  • les directives pour l'utilisation des désinfectants approuvés (selon les directives du fabricant), qui comprennent le changement des solutions de désinfectant assez fréquemment pour en assurer l'efficacité;
  • les directives pour la dilution du désinfectant dans le pédiluve (propres au désinfectant utilisé).

Tenue de dossiers :

  • les dates de nettoyage et de désinfection de l'antichambre;
  • un registre de pédiluve est présent afin de documenter les dates de changement du pédiluve, et le type de désinfectant et les concentrations utilisées;
  • un registre d'accès à l'unité de quarantaine est requis afin de détailler tous les accès à l'unité de quarantaine, y compris le nom des personnes qui entrent, la date, la raison de la visite, l'endroit d'où ils viennent et le temps écoulé depuis la dernière visite d'un lieu où se trouvent des animaux aquatiques.
Contrôle des prédateurs, des charognards et des organismes nuisibles PNE :
  • s'il y a lieu, les mesures préventives utilisées pour éliminer l'accès des prédateurs à l'extérieur de l'unité de quarantaine (p. ex., filets anti oiseaux, bassins munis de couvercles, clôtures électriques);
  • mesures préventives utilisées pour empêcher les charognards et les organismes nuisibles d'accéder à l'unité de quarantaine;
  • la fréquence de l'inspection et les méthodes d'évaluation des bassins des animaux et de l'unité de quarantaine dans son ensemble, et de réparation des endommagements (afin d'empêcher l'accès par des prédateurs ou des charognards);
  • les directives pour effectuer un suivi de la PNE de gestion des animaux morts (p. ex., enlever les animaux morts quotidiennement, au minimum, pour diminuer l'instinct de charognards et de prédateurs au site);
  • l'entreposage des déchets;
  • les directives pour suivre le protocole de nettoyage des aliments renversés.

Tenue de dossiers :

  • la documentation de l'accès par des prédateurs et des charognards dans les aires d'entreposage des aliments et autres parties de l'unité de quarantaine;
  • la documentation des mesures préventives entreprises pour bloquer l'accès;
  • la documentation des dégâts de l'unité de quarantaine et de toute mortalité connexe.
Gestion des animaux morts – Récolte et entreposage* PNE :
  • les directives sur les précautions hygiéniques, y compris le port de gants lors de la manipulation d'animaux aquatiques morts et le lavage et la désinfection des mains après le ramassage des morts;
  • la procédure et la fréquence d'enlèvement des animaux aquatiques morts dans les bassins;
  • le protocole d'utilisation de l'équipement;
  • le nettoyage et la désinfection des vêtements anti intempéries et de l'équipement utilisé pour enlever les animaux morts dans l'unité de quarantaine (voir la PNE sur le nettoyage et la désinfection);
  • la récolte des animaux morts, y compris le dénombrement et l'examen visuel des morts à mesure qu'ils sont ramassés;
  • l'entreposage des animaux morts;
  • les procédures de manipulation des morts.
Gestion des animaux morts et/ou des carcasses – Élimination PNE :
  • lorsqu'approuvées par l'ACIA, les procédures pour l'enfouissement ou le compostage des morts, y compris l'emplacement, l'équipement utilisé et les mesures prises pour assurer que les animaux morts sont recouverts lorsqu'ils sont rejetés;
  • le nettoyage et la désinfection de l'équipement et des vêtements d'extérieur du personnel ayant servi au ramassage des morts;
  • si des entreprises de service ramassent les animaux morts, il doit y avoir une procédure qui présente les mesures prises pour réduire la contamination sur place (p. ex., ramassage des contenants d'animaux morts dans le périmètre de l'unité de quarantaine, et fourniture d'un socle de béton qui peut être nettoyé et désinfecté après le ramassage);
  • les lignes directrices de l'unité de quarantaine sur la biosécurité pour les entreprises de service (p. ex., les directives sur l'endroit où ramasser les animaux morts ou déposer les fournitures; et sur la façon de fournir à l'unité de quarantaine les renseignements ayant trait à l'endroit où le véhicule est allé avant d'arriver au site);
  • les coordonnées pour le service de collecte des animaux morts, s'il y a lieu;

Plan d'urgence :

  • l'élimination en masse d'animaux morts.

Tenue de dossiers :

  • la méthode de gestion et d'élimination des animaux aquatiques morts;
  • la date de ramassage aux fins de rejet ou la date de rejet s'il est effectué sur place;
  • les coordonnées pour le conducteur ou le véhicule;
  • la biomasse des animaux morts récoltés (estimation ou poids si possible).
Surveillance par observation active de l'unité de quarantaine
Procédures de quarantaine d'importation Détails
Surveillance quotidienne des animaux aquatiques* PNE :
  • la surveillance quotidienne du comportement des animaux aquatiques, dont leur apparence et tout signe de morbidité, y compris les suivants :
    • l'alimentation;
    • le rassemblement en bancs;
    • la réaction à la présence humaine;
    • les mouvements brusques;
    • la prise d'air;
    • les signes cliniques primaires et visibles de maladie;
    • tout autre signe particulier que le personnel sur le site observe quotidiennement.
  • les mesures particulières requises de la part du personnel surveillant les animaux aquatiques, y compris le fait d'informer le gestionnaire de la santé aquatique ou le gestionnaire du site.

Tenue de dossiers :

  • la notation des anomalies ayant trait au comportement ou à l'apparence;
  • la date et le bassin d'animaux aquatiques dans lequel les anomalies ont été remarquées.
Examen visuel des bassins d'animaux aquatiques de l'unité de quarantaine afin de détecter des signes de maladies* PNE :
  • le protocole pour le ramassage quotidien, l'examen visuel par un membre du personnel formé, et le dénombrement d'animaux moribonds et morts;
  • les animaux morts sont dénombrés, examinés visuellement afin de trouver des signes cliniques de maladie, et leurs nombres sont documentés quotidiennement;
  • le protocole à suivre lorsque des morts anormales sont observées (p. ex., le personnel de l'unité de quarantaine doit effectuer un rapport au vétérinaire inspecteur chargé de la supervision).

Plan d'urgence :

  • l'avis obligatoire du vétérinaire inspecteur lorsqu'on détecte ou qu'on suspecte une maladie, dans le cas de signes de maladie particuliers ou d'augmentation inexpliquée du taux de morbidité ou de mortalité.

Tenue de dossiers :

  • les registres d'inventaires;
  • les anomalies remarquées par examen visuel des animaux moribonds ou morts;
  • les mesures de suivi pour la détermination de la cause de la morbidité ou de la mortalité anormale.
Inspection visuelle interne routinière d'animaux aquatiques morts* PNE :
  • la procédure à suivre lorsque des anomalies sont observées;
  • lorsque le personnel a reçu une formation particulière en santé des animaux aquatiques, la procédure pour la documentation des signes pathologiques qui sont observés et l'attribution des éléments précis pour l'unité quarantaine qui indiquent la présence d'une maladie grave. Quelques exemples figurent ci après :
    • des signes cliniques de septicémie (hémorragie);
    • une ascite;
    • des traînées des fèces cylindriformes;
    • des ouïes grises chez les poissons vivants;
    • la présence de granulomes ou d'autres lésions tissulaires;
    • tout autre déclencheur particulier pour un site individuel;
    • la procédure d'intervention en cas d'observation de signes cliniques de maladie grave.

Tenue de dossiers :

  • la notation de toute anomalie ou de tout signe clinique possible de maladie dans les relevés quotidiens;
  • les résultats de tests diagnostiques.
Formation du personnel en biosécurité et en maladies des animaux aquatiques* PNE :
  • la formation en cours d'emploi de plan de biosécurité pour tout le personnel;
  • le programme de formation ou d'expérience de reconnaissance de tendances normales dans le comportement (alimentation et rassemblement en bancs), de productivité, et de mortalité afin que le personnel reconnaisse les anomalies.
Date de modification :