ARCHIVÉE - Déclaration concernant les épreuves de détection de l'anémie infectieuse du saumon

Cette page Web a été archivée

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

De récentes allégations doivent être rectifiées concernant le rôle de l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) dans la décision de retirer le Collège de médecine vétérinaire de l'Atlantique (CMVA) de la liste des laboratoires de référence de l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE).

L'anémie infectieuse du saumon (AIS) est une maladie à déclaration obligatoire au Canada. Autrement dit, l'ACIA doit être informée immédiatement de tous les cas soupçonnés afin qu'elle puisse effectuer une enquête de suivi et les analyses connexes. À la fin de 2011, l'ancien laboratoire de référence de l'OIE du CMVA aurait détecté la présence de l'AIS.

Parce que les cas d'AIS présumés doivent être confirmés à un laboratoire fédéral désigné, le laboratoire national pour la santé des animaux aquatiques, sous la supervision du ministère des Pêches et des Océans (MPO), a effectué une analyse des échantillons de poisson. Les résultats positifs obtenus par le CMVA n'ont pas été corroborés par le laboratoire du MPO.

Compte tenu des divergences entre les résultats des analyses, l'ACIA a procédé à une évaluation des deux laboratoires pour déterminer leur capacité à détecter de façon fiable le virus de l'AIS conformément aux normes scientifiques actuellement reconnues. Dans le cadre de l'évaluation menée au laboratoire du CMVA, certaines lacunes ont été relevées, lesquelles pourraient expliquer les résultats d'analyse suspects à l'égard de l'AIS. Cette information a été communiquée à l'OIE.

L'OIE attribue le statut de laboratoire de référence en fonction de la capacité d'un laboratoire de maintenir les normes élevées établies du point de vue technique et opérationnel. L'OIE a procédé à une évaluation indépendante du laboratoire du CMVA après qu'un autre pays membre de l'OIE ait aussi signalé des problèmes concernant des résultats d'analyse à l'égard de l'AIS soumis par ce laboratoire. La vérification de l'OIE, réalisée par un comité international d'experts scientifiques, a permis de déceler une série de lacunes pouvant influer sur la qualité des diagnostics effectués au laboratoire du CMVA. La décision de retirer ce laboratoire de la liste des laboratoires de référence de l'OIE a été approuvée à l'unanimité par l'Assemblée mondiale des délégués de l'OIE en mai 2013.

L'ACIA est déterminée à protéger la santé des poissons sauvages et d'élevage, et prend au sérieux les cas d'AIS signalés. Sur la côte est du Canada, l'ACIA a confirmé et rendu publics les résultats à l'égard de l'AIS, et est intervenue en conséquence. L'ACIA publie mensuellement des rapports sur toutes les maladies à déclaration obligatoire au Canada, y compris l'AIS.

Dans le cadre de l'initiative pluriannuelle de surveillance des maladies touchant le saumon mise en oeuvre par l'ACIA en Colombie-Britannique (C.-B.), 4 175 échantillons de saumon sauvage ont été recueillis directement des eaux de la province, des usines de transformation et des écloseries de mise en valeur en mars 2012. Les résultats ont été négatifs à l'égard de l'AIS pour tous les échantillons. Les échantillons ont également été soumis à des épreuves de détection de la nécrose hématopoïétique infectieuse (NHI) et de la nécrose pancréatique infectieuse (NPI); dans les deux cas, les résultats se sont également avérés négatifs.

Cette initiative de surveillance est dirigée par l'ACIA en partenariat avec de nombreuses organisations, notamment Pêches et Océans Canada, la province de la Colombie-Britannique, des groupes des Premières nations, l'industrie de l'aquaculture ainsi que l'industrie de la pêche et de la transformation.

Toutes les activités d'échantillonnage, d'analyse et d'intervention associées à l'initiative de surveillance sont fondées sur des principes scientifiques reconnus à l'échelle internationale. Elles sont également conformes aux lignes directrices internationales et aux exigences nationales en matière de santé des animaux aquatiques. Un rapport complet sur l'initiative de surveillance est disponible sur le site Web de l'ACIA.

D'ici la fin de 2013, on prévoit recueillir dans le cadre de ce programme de surveillance 5 000 échantillons supplémentaires aux fins d'analyse. L'ACIA met également la touche finale à son approche d'évaluation continue des analyses visant les saumons d'élevage en C.-B. L'ACIA prévoit commencer la collecte et l'analyse d'échantillons de saumons d'élevage du Pacifique et de l'Atlantique cet automne.

Dans le cadre de l'initiative de transparence de l'ACIA, des renseignements supplémentaires concernant cette initiative de surveillance et le Programme national sur la santé des animaux aquatiques de l'ACIA sont disponibles sur le site Web de l'Agence à l'adresse www.inspection.gc.ca/aquatique.

Date de modification :