ARCHIVÉE - Évaluation épidémiologique des activités de surveillance des saumons d'élevage de la Colombie-Britannique

Cette page Web a été archivée

L'information archivée sur le Web sert à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes du gouvernement du Canada relatives aux sites Web et n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis sa date d'archivage. Pour obtenir l'information dans un format autre que ceux offerts, communiquez avec nous.

La version intégrale du présent rapport est disponible sur demande.

Compléter 2014

Résumé

Le présent rapport décrit en détail l'évaluation épidémiologique quantitative des programmes de surveillance qui ont cours en Colombie-Britannique et qui visent les virus des saumons d'élevage suivants : le virus de l'anémie infectieuse du saumon (VAIS) (tant la souche pathogène RHPΔ que la souche non pathogène RHP0); le virus de la nécrose pancréatique infectieuse (VNPI); le virus de la nécrose hématopoïétique infectieuse (VNHI). Une modélisation stochastique a été utilisée pour cette évaluation. La confirmation du statut sanitaire des poissons sauvages et d'élevage de la Colombie-Britannique à l'égard de ces agents est considérée comme une priorité du Programme national sur la santé des animaux aquatiques (PNSAA) aux fins de lutte contre les maladies à l'échelle du pays et de commerce international. Les constats issus de cette évaluation fournissent le contexte scientifique des exigences en matière de surveillance au sein de l'industrie salmonicole. L'évaluation se limite au secteur salmonicole britanno-colombien qui élève des saumons atlantiques et des saumons du Pacifique en milieu tant marin que dulcicole.

L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) a mené l'évaluation en collaboration avec plusieurs groupes, dont la British Columbia Salmon Farmers Association (BCSFA), Mainstream Canada, Creative Salmon, Grieg Seafood, Marine Harvest Canada, le ministère de l'Agriculture de la Colombie-Britannique (BCMA), la Division de la gestion de l'aquaculture en Colombie-Britannique du ministère des Pêches et des Océans (MPO) du Canada, le British Columbia Centre for Aquatic Health Sciences (BC CAHS) et le Système de laboratoire national pour la santé des animaux aquatiques (SLNSAA) du MPO. Les données utilisées pour cette évaluation ont été fournies à l'ACIA par ces groupes; des ententes de confidentialité ont été conclues entre l'ACIA, la BCSFA et ses membres, le BCMA et le MPO.

À titre d'autorité compétente en matière de santé des animaux aquatiques au Canada, l'ACIA est responsable de confirmer le statut sanitaire du Canada quant aux maladies déclarables et à notification obligatoire, conformément à la Loi sur la santé des animaux et à son règlement d'application. Dans le cadre de cette responsabilité, les programmes de surveillance existants des gouvernementsNote de bas de page 1 et de l'industrie ont été évalués pour la période de 2006 à 2011 inclusivement. Au cours de cette période, le gouvernement a effectué plus de 550 vérifications de fermes salmonicoles; plus de 9 500 tests de diagnostic moléculaireNote de bas de page 2 des maladies visées par l'étude ont ainsi été réalisés (3 183 tests visant les souches RHP∆ et RHP0 du VAIS, 3 183 tests visant le VNHI et 3 183 tests visant le VNPI). Au cours de la même période, l'industrie aquacole a mené 5 132 tests de diagnostic visant la souche RHPΔ du VAIS, 2 395 tests visant la souche RHP0 du VAIS, 31 086 tests visant le VNHI et 2 737 tests visant le VNPI au moyen d'une combinaison de méthodes moléculaires, d'isolation virale et d'analyses histopathologiques.

L'évaluation a révélé que les programmes tant des gouvernements que de l'industrie apportent une contribution efficace à la confirmation du statut sanitaire des saumons d'élevage de la Colombie-Britannique à l'égard de la souche RHP∆ du VAIS, du VNPI et du VNHI. Comme l'atteinte d'absence de maladie dans le cas de la souche RHP0 du VAIS nécessite une surveillance active accrue, des prélèvements d'échantillons sont prévus au printemps 2014.

L'ensemble des activités de surveillance en Colombie-Britannique forme une composante importante du système national de surveillance du Canada. L'échantillonnage de surveillance visant le VAIS, le VNHI et le VNPI dans les stocks de saumons sauvages a déjà été lancé dans le cadre de cette approche régionale. En effet, en 2012 et 2013, plus de 8 000 échantillons ont été prélevés chez des saumons sauvages, et tous de ces échantillons ont fait l'objet de tests de diagnostic moléculaire. Les résultats étaient négatifs. Une évaluation exhaustive du statut sanitaire des poissons de tous les secteurs de l'industrie de la Colombie-Britannique, laquelle est primordiale, sera lancée en 2014.

Introduction

L'évaluation épidémiologique quantitative avait pour objectif d'évaluer l'efficacité des activités de surveillance actuelles des souches RHP∆ et RHP0 du VAIS, du VNPI et du VNHI. L'évaluation a estimé la probabilité que les saumons d'élevage de la Colombie-Britannique soient exempts de chacun de ces agents, qui sont censés être exotiques dans la province, à la fin de la période d'étude. Le rapport résultant a ensuite servi à définir les exigences supplémentaires en matière de surveillance des agents à l'étude au sein de ce secteur de l'industrie.

Programmes évalués

Les programmes suivants ont été évalués :

  • Le programme de vérification et de surveillance de la santé des poissons du gouvernement, qui comprend les tests effectués en continu visant à détecter le VNHI, le VNPI et le VAIS ainsi que de nombreux autres agents pathogènes. Le programme englobe la vérification de la conformité de l'industrie aux conditions des permis, notamment aux mesures de biosécurité et aux exigences en matière de tenue de registres, pour confirmer que la collecte et la classification des animaux morts sont effectuées comme il se doit. La vérification confirme aussi que les épisodes récents de mortalité ont fait l'objet d'une enquête par le personnel de la santé des poissons de l'industrie. L'exécution du programme a d'abord été assurée par le BCMA avant d'être transférée au MPONote de bas de page 3.
  • Les programmes de surveillance de la santé des poissons menés par l'industrie existent pour diverses raisons, notamment pour suivre continuellement la santé des poissons d'élevage, prévenir l'introduction de maladies due aux déplacements de poissons, et assurer la conformité aux exigences des gouvernements. La surveillance syndromique est continue dans les fermes salmonicoles de la Colombie-Britannique pour assurer la détection précoce des maladies. Il s'agit d'une forme de surveillance qui observe les changements dans les signes et les syndromes manifestés par les animaux et les populations. Elle est suivie par une enquête et des tests si des changements sont repérés.

Approche et méthode

Aux fins de l'évaluation, nous avons utilisé un modèle d'arbre de scénarios pour évaluer la sensibilité des activités de surveillance. Cette méthode permet l'analyse quantitative d'activités de surveillance complexes ainsi que la combinaison des données de sources multiples. Trois composantes de surveillance ont été examinées : i) les données d'analyse issues de la vérification par les gouvernements; ii) les données d'analyse tirées de l'échantillonnage préalable aux déplacements et de l'échantillonnage régulier des animaux morts réalisés par l'industrie; iii) l'estimation de l'efficacité de la surveillance syndromique qui modélisela probabilité qu'une population infectée présente des signes cliniques, et que des activités d'observation, d'enquête, de détection et de communication soient menées.
Les résultats du modèle ont ensuite servi à calculer la probabilité d'absence de maladie dans le cas du VAIS (RHPΔ et RHP0) et du VNPI. Quel que soit l'agent, pour estimer la probabilité d'absence de maladie, il faut connaître la probabilité d'introduction de l'agent et la sensibilité de l'ensemble des activités de surveillance. Le degré de confiance entourant l'absence de maladie augmente au fil du temps, avec l'accumulation de résultats négatifs, à condition que les activités de surveillance continue menées soient suffisantes pour détecter l'introduction d'agents à partir de toutes les sources potentielles.

Résultats et recommandations

Souche pathogène du virus de l'anémie infectieuse du saumon et virus de la nécrose pancréatique infectieuse

La surveillance syndromique est considérée comme une mesure fiable de détection précoce de la souche RHP∆ du VAIS et du VNPI chez les saumons d'élevage, principalement grâce à l'efficacité de la surveillance continue des anomalies dans les fermes salmonicoles par l'intermédiaire de la collecte et de la classification régulières des animaux morts. Des signes cliniques de maladie devraient se manifester chez les saumons atlantiques si l'un de ces agents pathogènes est présent en Colombie-Britannique.

Grâce à la surveillance continue de la souche pathogène RHP∆ du VAIS et du VNPI, la probabilité moyenne d'absence de maladie en date de décembre 2011 était supérieure à 99 % dans le cas des deux agents. Les activités de surveillance continue des saumons d'élevage en cours en Colombie-Britannique suffisent pour étayer une déclaration d'absence de VAIS et de VNPI, dans la mesure où le degré de ces activités est maintenu. Il n'est pas nécessaire de mener d'autres activités de surveillance que celles en cours pour démontrer l'absence de la souche pathogène RHPΔ du VAIS et du VNPI chez les saumons d'élevage de la Colombie-Britannique. Ce constat dépend du maintien des mesures de contrôle des déplacements des produits importés et canadiens visant à prévenir l'introduction des agents pathogènes.

Souche non pathogène du virus de l'anémie infectieuse du saumon

La surveillance syndromique ne convient pas à la détection de la souche non pathogène RHP0 du VAIS puisque cet agent n'est pas réputé produire de signes cliniques chez les hôtes infectés. Pour la souche RHP0 du VAIS, on se concentre donc sur la prévention de son introduction grâce à des mesures de contrôle rigoureuses des importations au Canada et des déplacements à l'intérieur du pays; seuls les animaux déclarés exempts de cette souche peuvent être relâchés en Colombie-Britannique.

Bien que la surveillance de cet agent soit continue au sein de l'industrie salmonicole et que les gouvernements dirigent des vérifications dans les fermes salmonicoles, d'autres analyses doivent être réalisées pour atteindre un degré de confiance de 95 % quant à l'absence de la maladie causée par cet agent. La probabilité moyenne d'absence de maladie en date de décembre 2011 était de 84 %. La mise en œuvre de la surveillance active visant à confirmer le statut sanitaire de la Colombie-Britannique à l'égard de la souche RHP0 du VAIS commencera au printemps 2014.

Virus de la nécrose hématopoïétique infectieuse

Au cours de la période d'étude, aucune éclosion de VNHI n'a été signalée au sein de l'industrie salmonicole. Des incursions du VNHI ont par contre eu lieu en 2012, mais les activités de surveillance se sont révélées efficaces pour détecter rapidement la maladie avant qu'elle ne se propage d'une ferme à l'autre. Il n'est pas nécessaire de mener d'autres activités de surveillance que celles en cours pour répondre à l'exigence relative à la détection précoce des cas cliniques de la maladie. Ces conclusions ne tiennent pas compte de l'impact de la vaccination sur la surveillance syndromique et sur la surveillance active. Les populations vaccinées devraient être moins susceptibles de présenter des signes de maladie et être résistantes à l'infection.

Autres maladies prioritaires dans le cadre du Programme national sur la santé des animaux aquatiques

Il est proposé de réaliser une enquête concertée dans le cadre du PNSAA pour valider le statut sanitaire des saumons d'élevage de la Colombie-Britannique à l'égard de l'alphavirus des salmonidés. L'Assemblée générale de l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE) a accepté l'inscription de la maladie causée par l'alphavirus en 2013, et il est nécessaire de mener des activités de surveillance de cet agent au sein des populations sensibles pour confirmer le statut sanitaire des populations de saumons d'élevage, et ce, afin d'assurer des échanges commerciaux sûrs et de lutter contre la maladie au pays. La surveillance syndromique réalisée par l'industrie devrait détecter les cas cliniques de la maladie causée par l'alphavirus si ce dernier est présent en Colombie-Britannique. La vérification des populations de saumons sauvages afin d'y trouver l'agent pathogène a été lancée dans le cadre du programme de vérification du MPO et, en 2013, l'analyse de 604 saumons atlantiques et de 89 saumons du Pacifique a donné des résultats négatifs. Un programme de surveillance à court terme sera mené en vue de valider le statut sanitaire des saumons d'élevage de la Colombie-Britannique à l'égard de l'alphavirus.

Prochaines étapes

L'échantillonnage de surveillance, qui vise à combler les lacunes dans les données existantes et à valider les résultats de l'évaluation, devrait commencer au printemps 2014. L'ACIA a préparé l'ébauche d'un plan de mise en œuvre de la surveillance pour la période de 2014 à 2016, lequel décrit le régime d'échantillonnage et définit les rôles, les responsabilités et les options de prestation des activités de surveillance.

La détermination du statut sanitaire des poissons de la Colombie-Britannique à l'égard de tous les agents responsables de maladies déclarables, à notification obligatoire et répertoriées par l'OIE nécessite une évaluation exhaustive de la région (province de la Colombie-Britannique et mer territoriale), de même qu'une évaluation d'autres secteurs de l'industrie (p. ex. industrie truiticole et pêche de poissons marins sauvages). Cette évaluation sera lancée en 2014 et devrait prendre fin en 2016; elle servira à déterminer les exigences en matière de surveillance accrue des maladies déclarables et émergentes en Colombie-Britannique.

Demande de rapport complet

La version intégrale du présent rapport est disponible sur demande.

Le format dans lequel vous souhaitez recevoir le rapport : (obligatoire)


Vos coordonnées :
Date de modification :