ARCHIVÉE - Rapport d'étape sur l'initiative de surveillance des salmonidés anadromes sauvages en Colombie-Britannique

Cette page Web a été archivée

La version intégrale du présent rapport est disponible sur demande.

Résumé

L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) a terminé la première année d'activités d'échantillonnage des salmonidés anadromes sauvages en Colombie-Britannique. Les activités d'échantillonnage s'inscrivent dans le cadre des efforts déployés initialement par l'ACIA pour déterminer l'état de santé des saumons sauvages en Colombie-Britannique et consistent à menerdes analyses de dépistage des agents causaux de trois maladies infectieuses : le virus de la nécrose hématopoïétique infectieuse (NHI), le virus de la nécrose pancréatique infectieuse (NPI) et le virus de l'anémie infectieuse du saumon (AIS). Bien qu'aucune des maladies susmentionnées ne présente de risques pour la santé humaine, elles sont contagieuses et peuvent être mortelles pour certaines espèces de poissons. Le virus de la NHI est présent chez certaines espèces et populations de poissons sauvages en Colombie-Britannique. Aucun cas de NPI et d'AIS n'a cependant été confirmé dans la province.

Au total, 4 175 poissons ont été capturés et ont fait l'objet d'analyses en 2012. Les analyses de dépistage du virus de l'AIS ont porté sur la totalité des échantillons; celles visant le virus de la NPI, sur 3 614 échantillons; celles visant le virus de la NHI, sur 516 échantillons. Tous les échantillons prélevés et analysés ont donné des résultats négatifs.

Le prélèvement des échantillons a été mené en partenariat avec des représentants du Programme de mise en valeur des salmonidés (PMVS) du MPO; du Programme de recherche sur la réglementation de l'aquaculture (PRRA) du MPO; du High Seas Salmon Group du MPO; du Programme de surveillance de l'environnement du MPO; de la Freshwater Fisheries Society of B.C. (FFSBC); de la Canadian Fishing Company (Canfisco); de la Secwepemc Fisheries Commission; du Conseil tribal de la nation Shuswap; de la Première Nation de Lil'wat/bande de Mount Currie; du Conseil tribal de Nu-chah-nulth; de l'Upper Fraser Fisheries Conservation Alliance (UFFCA) et du First Nations Fisheries Council (FNFC) de la Colombie-Britannique.

Les analyses ont été menées selon des protocoles reconnus à l'échelle internationale. Les échantillons ont été analysés à l'un des trois laboratoires du Système de laboratoire national pour la santé des animaux aquatiques (SLNSAA) : la Station biologique du Pacifique, à Nanaimo (Colombie-Britannique), l'Institut des eaux douces, à Winnipeg (Manitoba), et le Centre des pêches du Golfe, à Moncton (Nouveau-Brunswick). L'échantillonnage a débuté en mars et a pris fin en décembre 2012. Les échantillons de poissons ont été prélevés directement en milieu naturel, dans des usines de transformation et dans des écloseries de mise en valeur. En 2012, l'objectif établi pour le nombre d'échantillons de juvéniles et de géniteurs a été atteint, contrairement à l'objectif fixé pour le nombre d'échantillons d'adultes en montaison. En effet, les possibilités d'échantillonnage n'ont pas été nombreuses dans les usines de transformation en raison de la fermeture de secteurs de pêche commerciale du saumon. Les nombreuses cartes présentées aux annexes 7.2.2 à 7.2.22 du présent rapport montrent l'emplacement géographique de tous les points de prélèvement, par espèce et par stade vital.

Les trois maladies à l'étude doivent être déclarées aux termes de la Loi sur la santé des animaux, et c'est l'ACIA qui est l'autorité responsable de concevoir et de mettre en oeuvre les activités de surveillance, d'intervenir au besoin et de mener les enquêtes sur ces maladies. Toutes les activités d'échantillonnage, d'analyse et d'intervention associées à cette initiative de surveillance sont fondées sur des données scientifiques reconnues à l'échelle internationale, en plus d'être conformes aux directives internationales et aux exigences nationales en matière de santé des animaux aquatiques. Cela vaut pour la méthode d'échantillonnage statistique, de même que pour les méthodes employées pour le prélèvement, la manipulation, le transport et l'entreposage des échantillons afin d'en assurer l'intégrité.

Les espèces ciblées sont des salmonidés anadromes considérés comme vulnérables à au moins l'une des trois maladies préoccupantes souvent observées en Colombie-Britannique. Le terme « ciblé » désigne la sélection de sites ou de poissons susceptibles de présenter une prévalence d'infections élevée si l'agent pathogène est présent. Les facteurs de risque associés à l'expression des maladies, comme le moment de l'année, la température de l'eau et les stades vitaux, ont été pris en considération dans la mesure du possible. L'échantillonnage ciblé augmente la probabilité de détection. Diverses espèces de salmonidés ont fait l'objet d'analyses, y compris des espèces pouvant être porteuses de l'infection sans montrer de signes de maladie, car le principal but est d'exclure non seulement les signes cliniques de la maladie, mais aussi la possibilité d'une infection au sein des populations à l'étude.

Les prélèvements pour la deuxième année d'échantillonnage ont débuté en mars 2013. Le nombre total de poissons visé pour l'échantillonnage annuel s'élève toujours à 4 900, comme il est indiqué dans la version originale du Plan de surveillance des virus de l'AIS, de la NPI et de la NHI chez les salmonidés anadromes de la Colombie-Britannique1. La représentation à l'échelle de toutes les zones d'échantillonnage sera maintenue. La conception du relevé de 2013 a été légèrement modifiée par rapport à celle de 2012 pour optimiser l'efficience sur le terrain et répondre aux préoccupations soulevées par des groupes d'intervenants et des groupes détenteurs de droits. Quatre principaux changements ont été apportés : i) modification de la délimitation des zones d'échantillonnage afin qu'elles correspondent davantage aux principaux bassins versants de la région, ii) inclusion d'écloseries de poissons sentinelles dans le plan d'échantillonnage afin d'obtenir une meilleure représentation des remontes de saumons importantes à l'intérieur du réseau hydrographique, iii) optimiser les occasions de prélever des adultes en montaison, ce qui comprend de nouvelles possibilités d'échantillonnage des pêches de subsistance autochtones et l'ajout de la pêche récréative comme source potentielle d'échantillons d'adultes en montaison, et iv) amélioration des partenariats en demandant des propositions pour le prélèvement d'échantillons en milieu naturel.

Les deux principales mesures de réussite de cette initiative de surveillance sont la collecte et la diffusion efficaces et en temps opportun des données scientifiques ainsi que l'intégration des ressources disponibles pour la surveillance de la santé des animaux aquatiques en Colombie-Britannique. Des données actualisées, robustes et scientifiques favorisent des échanges commerciaux sûrs à l'échelle nationale et internationale, de même qu'une saine gestion des ressources issues des animaux aquatiques. Les exigences précises en matière de surveillance des poissons sauvages dans cette région seront détaillées à la suite d'examen du rendement effectué à la fin de la deuxième année de mise en oeuvre.

La version intégrale du présent rapport est disponible sur demande.

*Obligatoire

Veuillez sélectionner le format dans lequel vous souhaitez recevoir le rapport :


Veuillez inscrire vos coordonnées :

    

    

    

    

    

     

    

    

    

Date de modification :