ARCHIVÉE - Surveillance des maladies affectant les saumons en Colombie-Britannique

Cette page Web a été archivée

L'information archivée sur le Web sert à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes du gouvernement du Canada relatives aux sites Web et n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis sa date d'archivage. Pour obtenir l'information dans un format autre que ceux offerts, communiquez avec nous.

Surveillance des poissons sauvages

L'Agence canadienne d'inspection des animaux (ACIA) a surveillé et dépisté trois maladies des animaux aquatiques à déclaration obligatoire au Canada, soit la nécrose hématopoïétique infectieuse (NHI), la nécrose pancréatique infectieuse (NPI) et l'anémie infectieuse du saumon (AIS), sur des salmonidés et des truites arc-en-ciel anadromes sauvages et d'élevage en Colombie-Britannique (C.-B.) de 2012 à 2013.

Au cours de cette période, on a prélevé 8 006 échantillons de truites et de saumons. On a dépisté l'AIS sur tous les échantillons, la NPI sur 6 734 échantillons et la NHI sur 1 272 échantillons. Tous les tests ont été négatifs.

Sommaire : Rapport d'étape sur l'initiative de surveillance des salmonidés anadromes sauvages et mis en valeur en Colombie-Britannique en 2012 et 2013

Surveillance des poissons d'élevage

L'ACIA a examiné les données de surveillance existantes et récentes qui ont été recueillies par l'industrie salmonicole ainsi que par les gouvernements fédéral et provincial. Lors de cet examen, on n'a trouvé aucune preuve actuelle ou historique de la présence d'AIS ou de NPI dans le saumon d'élevage.

Sommaire : Évaluation épidémiologique des activités de surveillance du saumon d'élevage en Colombie-Britannique

L'ACIA effectue d'autres analyses pour la présence d'AIS dans des saumons d'élevage en C.-B. depuis avril 2014, ce qui améliora les données actuelles pour la forme non pathogénique d'AIS.

Surveillance nationale des poissons

L'ACIA mène une évaluation approfondie de l'état de santé des poissons à travers le Canada pour les maladies réglementées et les maladies de l'OIE de préoccupation. L'évaluation peut identifier la nécessité de prélever des échantillons à un ou plusieurs de ces maladies dans les poissons marins et d'eau douce en C.-B. et dans d'autres régions du pays.

Les échantillons prélevés dans le cadre des programmes de surveillance de l'ACIA sont analysés dans les Laboratoires nationaux pour la santé des animaux aquatiques au moyen de protocoles d'analyses reconnus à l'échelle internationale. Les échantillons de poissons sont généralement analysés au moyen de la technique de transcription inverse suivie de la réaction en chaîne de la polymérase (rtPCR). En cas de résultats positifs, on effectue des tests de confirmation au moyen d'une autre technique d'analyse reconnue à l'échelle internationale comme la culture cellulaire ou une autre technique moléculaire.

Lorsqu'une maladie à déclaration obligatoire, une maladie nouvelle et émergente, ou d'autres maladies d'importance significative est confirmée au Canada, l'Agence peut:

  • effectuer d'autres analyses, au besoin,
  • mettre en œuvre des contrôles sur les déplacements,
  • entreprendre une enquête pour trouver la source de la maladie,
  • mettre en place des mesures de quarantaine dans les établissements touchés,
  • exiger la destruction sans cruauté et l'élimination des poissons infectés,
  • superviser le nettoyage et la désinfection des établissements contaminés.

L'Agence fait des mises à jour mensuelles sur les cas confirmés de maladies des animaux aquatiques à déclaration obligatoire au Canada. Pour recevoir ces mises à jour, veuillez-vous inscrire aux Services d'avis par courriel : renseignements sur les maladies animales.

Date de modification :