Guide national de biosécurité de l'utilisateur pour les exploitations et sites de rassemblement du secteur équin
Annexe 14 : Désinfectants sélectionnés

Voici une courte liste de désinfectants sélectionnés adaptés au nettoyage et à la désinfection de routine des surfaces environnementales et de l'équipement.
Agent actif Exemples de produit Temps de contact Avantages Inconvénients Commentaires
Hypochlorite Eau de Javel.
Dilution 1:10-1:50 de javellisant ménager avec de l'eau propre
10 min
  • Spectre large. Efficace contre la plupart des organismes résistants (virus à enveloppe, spores de bactéries, dermatophytes).
  • Facile à se procurer.
  • Rentable
  • Corrosif pour certaines surfaces.
  • Peu stable lorsqu'il est exposé à la lumière.
  • Faible activité en présence de débris organiques (par exemple, terre et fumier).
  • Peut décolorer les tissus de couleurs.
  • Bon pour diverses surfaces environnementales.
  • L'efficacité décroît lorsque le pH augmente, la température baisse, présence d'ammoniac et d'azote.
  • Réserver la forte concentration (1:10) aux circonstances particulières avec des micro-organismes résistants.
  • 1:32-1:50 plus souvent utilisée.
  • Ne jamais mélanger avec d'autres produits chimiques, puisque cela peut générer des vapeurs néfastes.
  • Changer les solutions diluées tous les jours.
  • Ne pas entreposer dans des contenants transparents.
Peroxymonosulfate de potassium [Virkon Trifectant] 10 min
  • Spectre large, agit contre les virus à enveloppe et les spores de bactéries.
  • Actif en présence de débris organiques modérés.
  • Corrosif, surtout avec les surfaces métalliques.
  • Désinfectant de routine communément utilisé.
  • Il faut faire preuve de prudence en manipulant des produits concentrés.
  • Envisager de rincer les surfaces de métal et de béton après le temps de contact requis.
Peroxyde d'hydrogène accéléré Accel
Peroxigard
De 5 à 10 minutes
  • Spectre large, agit contre les virus à enveloppe, les spores de bactéries et la dermatomycose.
  • Bonne activité dans les débris organiques modérés.
  • Faible toxicité.
  • Biodégradable.
  • Ne semble pas corrosif.
  • Plus coûteux que les autres options.
  • Excellent choix pour la désinfection environnementale.
Ammoniums quaternaires Divers De 10 à 30 minutes
  • Faible coût.
  • Faible toxicité.
  • Stable dans les conditions d'entreposage.
  • Efficaces contre les bactéries gram-négatives et de nombreuses bactéries gram-positives, ainsi que les virus à enveloppe.
  • Effet limité sur les virus sans enveloppe, les spores de bactéries, les nématodes.
  • Inhibés par les débris organiques.
  • Désinfectant environnemental courant, mais dont le spectre peut être moins qu'optimal dans certaines situations.
Composés phénoliques Divers 10 min
  • Bonne activité dans les débris organiques.
  • Activité limitée contre les virus sans enveloppe et les spores de bactéries.
  • Peuvent irriter la peau et les membranes muqueuses.
    Potentiellement toxiques pour d'autres espèces (p. ex., chats, porcs)
  • Non recommandés en raison de leur toxicité, de leur spectre et du manque d'avantages considérables par rapport à d'autres options meilleures. Potentiellement toxiques.
Alcool, polyvidone iodée, chlorhexidine, acides
  • Non recommandés en raison de leur activité dans l'environnement ou de leur spectre.

Sélection et utilisation des produits

Les désinfectants sont réglementés par Santé Canada du point de vue de l'innocuité, de l'efficacité et de la qualité lorsqu'ils sont utilisés conformément au mode d'emploi sur l'étiquette. Toutefois, l'efficacité est déterminée dans des conditions de laboratoire contrôlées et si les désinfectants sont utilisés dans un environnement agricole, ils doivent l'être conformément aux recommandations du fabricant et il faut porter attention à la charge organique accrue et aux conditions environnementales. Les désinfectants ne sont principalement efficaces que s'ils sont appliqués sur des surfaces propres et sèches, et leur efficacité est influencée par divers facteurs tels que la température, le pH de l'eau, la présence d'autres produits chimiques, la concentration et le temps de contact.

Alors que les températures descendent en dessous de 10 °C, de nombreux désinfectants chimiques nécessitent un temps de contact requis et une concentration plus élevée pour obtenir une désinfection efficace. Les composés d'ammonium quaternaire sont plus touchés par la baisse des températures que le peroxyde d'hydrogène, l'eau de javel et le peroxymonosulfate de potassium. Alors que les températures approchent le point de congélation, la désinfection devient difficile; les remorques, l'équipement et les autres articles devraient être nettoyés et désinfectés dans un bâtiment chauffé.

Date de modification :