ARCHIVÉE - Avis à l'industrie - Les aviculteurs sont vivement encouragés à appliquer des mesures de biosécurité étant donné les cas de maladie détectés aux États-Unis et la migration actuelle des oiseaux sauvages

Cette page Web a été archivée

Cette page fait partie du répertoire des documents d'orientation (RDO).

Vous cherchez des documents connexes?
Recherche de documents connexes dans le répertoire des documents d'orientation.

Le 29 avril 2016 – Ottawa (Ontario) – Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA)

Au début de 2016, des cas d'influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) ont été détectés dans des troupeaux de volailles commerciales aux États-Unis (É.-U.) PDF (1 503 ko) (anglais seulement) et au Mexique. L'éclosion actuelle aux É.-U. serait due aux oiseaux sauvages, qui sont des porteurs connus du virus de l'influenza. Ces éclosions font ressortir à quel point les mesures de biosécurité sont importantes.

Nous assistons actuellement à la migration des oiseaux sauvages. Par conséquent, la santé des troupeaux de volailles commerciales et des petits troupeaux est à risque. L'influenza aviaire se propage lorsque les oiseaux sauvages ou les humains (qui transportent le virus sur leurs mains, leurs bottes, les pneus de leurs véhicules, etc.) entrent en contact avec des troupeaux commerciaux ou des petits troupeaux. Les propriétaires de petits troupeaux et les producteurs sont encouragés à vérifier leurs plans de biosécurité pour protéger leurs troupeaux de la maladie.

Les employés et les fournisseurs de services de la ferme qui sont malades représentent également un risque pour la santé des troupeaux. La présence du virus de la grippe H1N1 a été récemment confirmée dans deux troupeaux de volaille commerciale canadiens. Le virus de la grippe H1N1 cause une maladie respiratoire chez l'humain et peut être transmis aux volailles. Chez ces animaux, l'infection peut passer inaperçue ou causer une atteinte respiratoire bénigne ainsi qu'une diminution de la ponte d'œufs. Bien que les répercussions de la grippe H1N1 soient moins graves que celles de l'IAHP, la prévention est importante pour réduire la possibilité que de nouveaux virus infectent les oiseaux. Les personnes atteintes d'une maladie respiratoire doivent éviter les contacts avec les volailles. Pour obtenir de plus amples renseignements sur la grippe et la santé humaine, veuillez consulter le site Web de l'Agence de la santé publique du Canada.

Les producteurs de volailles commerciales et les propriétaires de petits troupeaux de volaille sont encouragés à protéger leurs troupeaux en vérifiant leurs plans de biosécurité et en s'assurant qu'ils sont appliqués tous les jours. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter notre page Web intitulée Protégez votre troupeau contre l'influenza – avez-vous fait ce qu'il faut?

Pour obtenir de plus amples renseignements sur la biosécurité, visitez le site www.inspection.gc.ca/biosecurite/oiseaux.

Date de modification :