Norme nationale de biosécurité pour les fermes canadiennes de bovins de boucherie
Norme nationale de biosécurité pour les fermes canadiennes de bovins de boucherie : Sommaire

Cette page fait partie du répertoire des documents d'orientation (RDO).

Vous cherchez des documents connexes?
Recherche de documents connexes dans le répertoire des documents d'orientation.

1. Gestion et réduction au minimum des risques liés aux mouvements des animaux

  • 1A. Gestion du risque associé au mélange d'animaux
    • 1A.1. Isoler les animaux introduits, et, lorsque justifié, les vacciner, les tester ou les traiter
    • 1A.2. Obtenir et partager les renseignements sur les animaux mélangés avec les anciens et les futures propriétaires
    • 1A.3. Minimiser, si possible, les contacts avec des animaux d'autres espèces et d'autres exploitations
  • 1B. Gestion des mouvements d'animaux à risque élevé et hautement susceptibles
    • 1B.1. Gérer et minimiser les mouvements et les contacts d'animaux à risque élevé et hautement susceptibles
    • 1B.2. Utiliser ou exiger des camions propres pour le mouvement d'animaux hautement susceptibles

2. Gestion des mouvements de personnes, de véhicules, d'équipements et d'outils

  • 2.1. Appliquer des pratiques sanitaires pertinentes pour le personnel, les visiteurs, les véhicules, l'équipement et les outils à l'entrée, à l'intérieur et à la sortie des zones de production
  • 2.2. Minimiser l'utilisation d'un même équipement pour des tâches « sales » et des tâches « propres »
  • 2.3. S'assurer que le périmètre de la zone de production est suffisant pour contenir le bétail et que les points d'accès peuvent être fermés pour prévenir l'accès des personnes, sauf lors de non-respect délibéré
  • 2.4. Poser des affiches sur la biosécurité aux points d'accès de la zone de production et du site de la ferme
  • 2.5. Gérer et disposer des carcasses d'animaux et du fumier pour minimiser leur contact avec les animaux vivants
  • 2.6. Minimiser, autant que possible, la présence d'organismes nuisibles pour réduire leur contact avec le bétail
  • 2.7. Gérer, autant que possible, le bétail pour réduire l'exposition aux animaux sauvages
  • 2.8. S'assurer que les installations sont entretenues et propres

3. Gestion des pratiques de santé animale

  1. 3.1. Établir et maintenir une relation de travail avec un médecin vétérinaire
  2. 3.2. Gérer la santé du troupeau selon un plan de santé du troupeau (PST) documenté et préparé en consultation avec un médecin vétérinaire
  3. 3.3. Obtenir de l'eau, des aliments, des médicaments et d'autres intrants de sources sécuritaires et fiables et les gérer ou les entreposer de façon à assurer la salubrité et l'efficacité en continu

4. Éducation, planification et tenue de registres

  1. 4.1. S'assurer que le personnel comprend comment et pourquoi la biosécurité est appliquée dans l'exploitation
  2. 4.2. Développer, documenter et tenir à jour un plan de biosécurité spécifique aux besoins de l'exploitation
  3. 4.3. S'assurer que le personnel sait comment répondre à l'éventail des situations de santé animale propres à l'exploitation
  4. 4.4. S'assurer que le personnel sait comment répondre à des situations de santé animale inhabituelles
  5. 4.5. Tenir des registres sur la gestion de la santé animale de façon continue

Objectifs

L'objectif principal du présent Manuel de mise en place est de fournir des renseignements aux producteurs de bovins du Canada qui les aideront à mettre en œuvre la Norme nationale de biosécurité pour les fermes canadiennes de bovins de boucherie. Les principes clés de la Norme sont :

  • la gestion et la réduction au minimum des risques associés aux mouvements, et particulièrement ceux provenant du mélange d'animaux, des animaux à risque élevé et des animaux hautement susceptibles;
  • la gestion des mouvements de personnes, de véhicules, d'équipements et d'outils;
  • la gestion des pratiques de santé animale;
  • l'éducation, la planification et la tenue de registres.

Le second objectif est d'aider les producteurs qui désirent établir des plans de biosécurité adaptés à leur exploitation, en leur fournissant des renseignements qui leur permettent de préparer les éléments clés d'un tel plan :

  • plans sur : les animaux introduits; les pratiques sanitaires à l'intention du personnel, des visiteurs et de l'équipement; élimination des carcasses d'animaux et du fumier; l'intervention initiale face à une maladie; la biosécurité en cas de risque élevé;
  • gabarits de tenues de dossiers sur : les visiteurs; les mouvements du bétail; les traitements de santé et les vaccins; les achats d'aliments pour animaux.

La Norme et son Manuel de mise en place sont deux des outils offerts aux producteurs qui désirent mieux comprendre et appliquer la biosécurité. Compte tenu de l'étendue du sujet et de la complexité des différentes exploitations, ces outils ou autres ne devraient pas être interprétés comme étant les seuls outils qu'un producteur doit utiliser.

La biosécurité est un aspect de plus en plus important pour les exploitations individuelles, et pour l'ensemble de l'industrie. On encourage les producteurs à examiner régulièrement la biosécurité de leur exploitation, et d'avoir recours à tous les outils disponibles, ce faisant avec l'aide de la participation de leur médecin vétérinaire.

Le plan de biosécurité constitue la composante cruciale de la plupart des stratégies de prévention des maladies.

Format du présent manuel

La Norme même fournit les principes fondamentaux, appuyés de résultats visés, afin de gérer les maladies au sein de l'industrie des bovins de boucherie.

Le présent Manuel de mise en place est conçu de sorte à être harmonisé à la Norme et à fournir aux producteurs une explication et des renseignements plus détaillés pour chacun des résultats visés. Il porte particulièrement sur :

  • la justification : pourquoi cet aspect est important?
  • la façon de l'atteindre : pratiques suggérées de gestion du risque
  • des références aux annexes qui fournissent des renseignements précis sur la façon de faire, notamment des échantillons, des exemples et des registres.

Élaboration de la Norme

La Norme a été élaborée à l'aide de consultations dirigées par l'industrie et avec la participation de tous les secteurs de l'industrie des bovins de boucherie, de même qu'au moyen d'un grand nombre de conseils techniques de la part du gouvernement et du monde universitaire.

Date de modification :