Norme nationale de biosécurité pour les fermes canadiennes de bovins de boucherie
Annexe 5 : Nettoyage, lavage et désinfection

Cette page fait partie du répertoire des documents d'orientation (RDO).

Vous cherchez des documents connexes?
Recherche de documents connexes dans le répertoire des documents d'orientation.

Le manuel contient différents termes établissant le niveau d'assainissement de chaque objet :

  • Le nettoyage revoie à l'élimination physique de matériel souillé, pouvant inclure l'utilisation d'une brosse métallique pour racler du fumier sous ses bottes, entre autres. Le nettoyage élimine des quantités importantes d'organismes pathogènes.
  • Le lavage signifie le nettoyage suivi du brossage ou de la pulvérisation avec de l'eau et du savon, puis du rinçage avec de l'eau propre. Pour terminer le processus, les objets lavés doivent être séchés à fond (de préférence au soleil) avant d'être réutilisés.
  • La désinfection constitue le traitement de l'objet avec un produit chimique capable de détruire tous les microorganismes. La désinfection peut s'effectuer à l'aide d'eau bouillante, selon l'objet à désinfecter (p. ex. les équipements d'un médecin vétérinaire, en particulier). La désinfection ne saurait être efficace sans un nettoyage préalable.

Le processus de nettoyage se compose de 5 étapes

  1. Nettoyage à sec - L'étape la plus importante du processus de nettoyage pour enlever tout le fumier visible, la literie et les autres matières organiques par grattage, brossage, et essuyer les surfaces, etc. Pendant l'hiver, ce peut être limité à racler le matériau en vrac avant qu'elle ne gèle. Un nettoyage en profondeur sec simplifie et facilite le processus de nettoyage à l'eau et est nécessaire avant la désinfection.
  2. Nettoyage humide - Utilisation de l'eau et d'un détergent, faites tremper les surfaces à fond. Faire tremper les surfaces les plus sales d'abord, cependant, passer de la propreté de salir lors de la pulvérisation et de lavage pour éviter toute contamination inutile des zones propres. Rincer les surfaces à l'eau pour éliminer les traces de détergent et de matière organique.
  3. Séchage - Laisser les surfaces sécher aide à la réduction de la capacité de survie des agents pathogènes et s'assure que le désinfectant appliqué pendant l'étape de désinfection reste à la concentration appropriée.
  4. Désinfection - Désinfecter les surfaces. Utilisez un inscrit à large spectre (Santé Canada a approuvé) désinfectant. Désinfectants agréés seront identifiables par leur numéro d'identification du médicament sur l'étiquette (DIN). Application appropriée est important - suivre les indications du fabricant. Les surfaces qui sont à désinfecter (dans le cas des désinfectants appliqués sous forme de solution) doivent rester humides pendant le temps de contact requis. En général, appliquer les désinfectants pour surfaces à tel point qu'il est ruisseler. La plupart des désinfectants devront être rincés après le temps de contact requis, suivez les recommandations sur l'étiquette.

    Remarque: Il n'est guère utile de désinfecter les surfaces si le nettoyage à sec et humide n'ont pas été achevées. La boue, le fumier et la litière permettra d'éviter une désinfection adéquate en protégeant les surfaces et l'inactivation de nombreux désinfectants.

  5. Séchage - Idéalement, les surfaces qui sont désinfectées devraient être autorisées à sécher. Toutefois, cela peut être difficile à certains moments de l'année ou lorsque les exigences opérationnelles éviter le retard.
Date de modification :