Guide de biosécurité pour les fournisseurs de services de l'industrie de la volaille
Annexe 3 : Nettoyage et désinfection

Cette page fait partie du répertoire des documents d'orientation (RDO).

Vous cherchez des documents connexes?
Recherche de documents connexes dans le répertoire des documents d'orientation.

Le processus de nettoyage et de désinfection des véhicules et des pièces d'équipement utilisé dans une exploitation avicole comprend les six étapes suivantes :

  1. Nettoyage à sec
  2. Nettoyage à l'eau
  3. Rinçage
  4. Séchage
  5. Désinfection
  6. Séchage à l'extérieur

Étape 1 : Nettoyage à sec

Enlevez les débris organiques accumulés sur toutes les surfaces des pièces d'équipement et des véhicules (y compris le dessous et l'intérieur) à l'aide de brosses et/ou racloirs ou d'autres outils.

Étape 2 : Nettoyage à l'eau

Choisissez un emplacement doté des caractéristiques suivantes :

  • alimentation en eau chaude et en électricité;
  • surface dure (béton, asphalte, gravier);
  • à une distance appropriée des zones écologiquement vulnérables (p. ex., ruisseaux, aquifères, habitat animal, égouts pluviaux, etc.);
  • où l'eau de lavage et les solutions désinfectantes peuvent être évacuées vers un système d'égout approprié.

À basse pression, mouillez complètement le dessous et les autres éléments fortement souillés des véhicules et des pièces d'équipement avec de l'eau chaude et un détergent (le savon à vaisselle convient). Lavez les véhicules et l'équipement en commençant par le haut et en finissant par le bas jusqu'à ce que les surfaces soient visiblement propres. Au moment de nettoyer les parties inférieures des véhicules et des pièces d'équipement, assurez-vous que les débris et les matières enlevés de ces surfaces ne s'y déposent pas de nouveau.

Remarque : Le trempage des surfaces avec de l'eau chaude et du détergent réduit le temps et les efforts requis pour le nettoyage et inactive certains agents pathogènes bactériens et viraux.

Conditions météorologiques défavorables

Il vaut mieux effectuer le nettoyage à l'eau et la désinfection dans un bâtiment ou un hangar si l'on veut éviter le gel des surfaces, des pompes, des conduites d'eau, etc. On peut également ériger des abris temporaires dotés de moyens de chauffage complémentaire (prévoir une aération adéquate si des chaufferettes au gaz sont utilisées).

Vous pouvez ajouter du propylène glycol dans les laveuses sous pression pour prévenir le gel des solutions : le volume de propylène glycol requis varie en fonction de la température.

Meilleures pratiques

Évitez d'utiliser de l'éthylène glycol (antigel).

Ce produit est hautement toxique pour les animaux.

Étape 3 : Rinçage

Rincez les surfaces avec de l'eau pour enlever ce qui reste de détergent et de débris. Utilisez une pression allant de faible à moyenne à cette étape. Rincez les surfaces de haut en bas. Déplacez le véhicule et l'équipement jusqu'à un endroit sec.

Étape 4 : Séchage

Laissez sécher complètement toutes les surfaces. Un chauffage complémentaire peut être requis par temps froid et/ou humide.

Étape 5 : Désinfection

Choisissez, mélangez et appliquez les désinfectants selon les recommandations du fabricant figurant sur l'étiquette. Il est important de respecter la concentration et le temps indiqués (voir l'information présentée ci-après à la rubrique « Choix du désinfectant »).

De nombreux désinfectants peuvent être appliqués avec un pulvérisateur manuel (pour verger, par exemple) ou une laveuse à pression. Appliquez le désinfectant de bas en haut. Mouillez les surfaces jusqu'au point d'égouttement. Une nouvelle application peut être nécessaire si les surfaces s'assèchent avant que ne soit écoulé le temps de contact indiqué sur l'étiquette du désinfectant.

Remarque : L'efficacité du désinfectant est réduite en présence de terre ou d'autres débris organiques; les surfaces doivent être visiblement propres avant l'application.

Conditions météorologiques défavorables

L'efficacité des désinfectants est réduite par temps froid. En effet, lorsqu'il fait froid, les réactions chimiques nécessaires se font plus lentement et certains désinfectants n'atteignent pas la puissance de désinfection nécessaire pour être efficaces. On constate une diminution de la puissance de désinfection dès que la température chute en deçà de 15 °C. Lorsque la température se situe entre 0 et 5 °C, il faut accroître la concentration et le temps de contact. En général, il suffit de doubler la concentration recommandée du désinfectant et de faire passer à 1 h le temps de contact, de réappliquer le désinfectant et de garder humides les surfaces des pièces d'équipement pour obtenir la réduction microbiologique requise (p. ex. l'eau de Javel a été testée).

Remarque : Vous devez communiquer avec le fabricant du désinfectant pour lui demander le mode d'emploi de son produit dans ces conditions.

Utilisez du propylène glycol pour prévenir le gel des solutions désinfectantes comme il est indiqué dans la rubrique sur le « nettoyage à l'eau ».

Un désinfectant utilisé par temps pluvieux doit être réappliqué durant la période de contact. En effet, l'eau de pluie dilue la solution désinfectante et enlève celle-ci de la surface des véhicules et des pièces d'équipement. Il est conseillé d'appliquer les désinfectants dans une aire couverte ou un bâtiment.

Portez un équipement de protection approprié pour mélanger et appliquer les désinfectants puisque ceux-ci peuvent être nocifs tant sous une forme concentrée que diluée. Le port de gants et de lunettes de protection est recommandé. Prenez des précautions particulières pour l'application de désinfectants par temps venteux.

Une fois mélangés à de l'eau, de nombreux désinfectants se dégradent rapidement; vous devez donc préparer hebdomadairement de nouvelles solutions. Communiquez avec le fabricant du désinfectant pour lui demander des conseils sur la fréquence de préparation de nouvelles solutions.

Désinfectants – Réglementation

Santé Canada régit l'homologation des désinfectants au Canada et fournit un numéro d'identification du médicament (DIN) avant leur commercialisation. Le DIN est inscrit sur le contenant de désinfectant.

Choix du désinfectant

Santé Canada évalue les désinfectants selon des critères stricts. Leur efficacité est cependant déterminée dans un environnement contrôlé en laboratoire; l'utilisation de désinfectants à l'exploitation doit donc être conforme aux recommandations du fabricant. Le choix du désinfectant dépend de divers facteurs :

  • les propriétés chimiques du désinfectant, la présence d'autres produits chimiques (savons/détergents) et la propreté des surfaces à désinfecter;
  • le(s) type(s) d'organismes visés;
  • la composition (p. ex., bois, métal, caoutchouc) de la surface à désinfecter;
  • la température des surfaces et du désinfectant;
  • la méthode d'application : temps de contact, concentration; et
  • les caractéristiques de l'eau utilisée.

Plusieurs facteurs peuvent influer sur la capacité d'un désinfectant d'offrir le niveau d'efficacité prévu par le fabricant. Choisissez des désinfectants homologués (DIN) à large spectre, à toxicité minimale, faciles à appliquer et efficaces dans diverses conditions environnementales.

Étape 6 : Séchage à l'extérieur

Le séchage à l'extérieur suit l'application d'un désinfectant. Après le temps de contact requis, fiez-vous aux recommandations du fabricant pour savoir si le désinfectant doit être rincé. On recommande de laisser sécher les surfaces avant d'utiliser une pièce d'équipement/un véhicule pour une autre tâche. Placez les véhicules/pièces d'équipement dans un endroit propre et ensoleillé pour tirer profit des propriétés désinfectantes des rayons du soleil.

Date de modification :