Norme nationale de biosécurité à la ferme pour l'industrie caprine
Annexe C : Élaboration d'un plan de biosécurité à la ferme

Cette page fait partie du répertoire des documents d'orientation (RDO).

Vous cherchez des documents connexes?
Recherche de documents connexes dans le répertoire des documents d'orientation.

Au moment de l'évaluation initiale :

1a. Évaluer l'état de santé du troupeau en déterminant :

  • les maladies préoccupantes pour la ferme ou le troupeau, ainsi que les modes de transmission;
  • les mesures préventives de biosécurité qui permettront de gérer ou de réduire les facteurs de risque pour ces maladies.

1b. Évaluer les animaux en examinant :

  • les déterminants génétiques liés à la productivité et à la santé.

2a. Évaluer la gestion des opérations en examinant :

  • le nombre d'animaux perdus annuellement par la ferme;
  • les remplacements et la fréquence;
  • la provenance des remplacements et l'état de santé;
  • la taille et l'expansion du troupeau;
  • la source, la qualité et le système de distribution des intrants (nourriture, litière et eau); et
  • les exigences en matière de commercialisation (animaux vivants et produits).

2b. Évaluer l'équipe et la stratégie de gestion selon :

  • la formation et le respect du plan de biosécurité.

3. Évaluer les installations en établissant :

  • une carte de la ferme;
  • Le zonage de la ferme : zones définies en fonction des risques de maladie communs ou similaires;
    • une approche d'ensemble du zonage de la ferme :
      • une zone d'accès restreint : toute zone où l'on trouve des chèvres ou à laquelle on peut y avoir accès;
      • une zone d'accès contrôlé : zone adjacente dans laquelle les déplacements sont limités et où les vecteurs passifs potentiels sont contrôlés;
    • des zones dans la chèvrerie ou ailleurs sur la ferme peuvent être plus précisément définies, en utilisant le concept de risque de maladie commun ou similaire. Voici quelques exemples de ces zones plus précisément définies :
      • les zones où tous les visiteurs sont admis;
      • les zones où certains ou tous les visiteurs ont un accès limité (p. ex., obligation de changer de vêtements et de se laver les mains avant d'entrer); et
      • les zones où l'on place des animaux présentant différents états de santé (p. ex., animaux nouvellement introduits, animaux malades, animaux participant à un programme sanitaire).

4. Déterminer les buts visant l'atteinte des objectifs des opérations et du marché

Date de modification :