Lignes directrices sur l'exportation de sperme canin congelé vers la Nouvelle-Zélande et l'approbation d'un entrepôt

Cette page fait partie du répertoire des documents d'orientation (RDO).

Vous cherchez des documents connexes?
Recherche de documents connexes dans le répertoire des documents d'orientation.

Un document sur les conditions d'exportation de sperme canin congelé vers la Nouvelle-Zélande peut être consulté sur le site Web du gouvernement néo-zélandais (en anglais uniquement) : Import Health Standards for Frozen Semen From Specified Countries (Normes sanitaires relatives à l'importation de sperme congelé de certains pays), du 26 mai 2008.

Le Canada est l'un des pays auquel cette norme d'importation s'applique (article 6.2).

Le document contient un modèle de certificat zoosanitaire qui doit être utilisé. Les sections I à V du certificat doivent être remplies par un médecin vétérinaire de pratique privée et par le propriétaire ou l'exportateur, alors que la section VI doit être remplie par un médecin vétérinaire officiel de l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA). Un timbre officiel doit être apposé sur chaque page.

Tous les énoncés signés par le médecin vétérinaire de l'ACIA doivent être appuyés par la documentation appropriée (déclaration, rapports de laboratoire) fournie par le médecin vétérinaire de pratique privée.

Les analyses sérologiques requises doivent être faites par un laboratoire privé rattaché à une institution provinciale ou à une université.

Approbation d'un entrepôt de sperme

  1. Le bureau de district de l'ACIA inspecte les installations où le sperme doit être entreposé.
  2. Cette inspection est valide pour une année. Une inspection annuelle des lieux devrait être envisagée si des prélèvements de sperme canin congelé y sont effectués régulièrement. Il revient au bureau de district de décider de refaire une visite des lieux durant l'année, mais toute modification des conditions d'entreposage doit être approuvée par le bureau de district.
  3. Le sperme prélevé pour l'exportation en Nouvelle-Zélande doit être entreposé dans un récipient d'azote distinct ne renfermant que du sperme de donneurs admissibles à l'exportation vers la Nouvelle-Zélande.
  4. Le récipient doit être clairement identifié, c'est-à-dire porter la mention « Nouvelle-Zélande » ainsi que le numéro du récipient et le type indiqué dans le rapport d'inspection.
  5. Le récipient doit être neuf, ou avoir été nettoyé et désinfecté avant utilisation.
  6. Le récipient doit être rempli d'azote liquide neuf, qui n'a jamais été utilisé précédemment. Il revient au bureau de district d'assister ou non au remplissage d'azote liquide du récipient et de s'assurer que le nettoyage et la désinfection ont été conformément faits.
  7. Le récipient doit être gardé sous clé en tout temps et demeure sous la responsabilité directe du médecin vétérinaire accrédité.
  8. Le récipient doit être placé dans une pièce ou une armoire distincte accessible uniquement par le personnel autorisé.
  9. Le récipient peut être entreposé dans la même pièce que des récipients d'azote liquide utilisés à d'autres fins.

Un rapport d'inspection doit être rédigé et conservé au bureau de district à des fins d'audit. Les spécialistes du Centre opérationnel décident de la distribution du rapport.

Date de modification :