ARCHIVÉE - On confirme que l'influenza aviaire dans le Sud de l'Ontario est du type H5N2

Cette page Web a été archivée

Cette page a été archivée.

Le 8 avril 2015

L'analyse par l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) au Centre national des maladies animales exotiques a confirmé que la souche causant l'éclosion d'influenza aviaire sur une ferme près de Woodstock, en Ontario est un virus hautement pathogène H5N2.

L'influenza aviaire ne présente pas de risque pour la salubrité des aliments lorsque la volaille et les produits de volaille sont manipulés et cuits de façon appropriée. L'influenza aviaire touche rarement les humains qui n'ont pas de contact direct avec des oiseaux infectés. Les responsables de la santé publique sont prêts à prendre des précautions au besoin.

H5N2 est un sous-type que l'on sait toucher les oiseaux sauvages et les oiseaux de compagnie. Un virus hautement pathogénique, contrairement à un virus faiblement pathogénique, cause la maladie grave et la mort des oiseaux.

Tous les oiseaux des lieux infectés seront euthanasiés sans cruauté dans les prochains jours, sous la supervision de l'ACIA.

À mesure que l'enquête de l'ACIA progresse, toute autre mesure de contrôle sera évaluée et mise en place au besoin.

On rappelle aux producteurs de volaille d'exercer un niveau de biosécurité élevé afin de réduire le risque de propagation de la maladie, et de signaler à l'ACIA tous les symptômes douteux dans leurs élevages.

Date de modification :