Conditions d’importation additionnelles pour les chevaux vivants en provenance des États-Unis - MCÉ

Cette page fait partie du répertoire des documents d'orientation (RDO).

Vous cherchez des documents connexes?
Recherche de documents connexes dans le répertoire des documents d'orientation.

L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) a mis en oeuvre de nouvelles exigences relatives à la certification des chevaux vivants en provenance des États-Unis. Cette en réponse à une éclosion de métrite contagieuse équine aux États-Unis.

NOTE : Par souci de clarté dans le document, seuls les chevaux sont mentionnés dans les conditions suivantes. Cependant, elles s'appliquent à tous les équins : chevaux, ânes, mulets, bardots et zèbres.

Chevaux vivants (incluant les chevaux canadiens qui reviennent au Canada, mais excluant les chevaux pour abattage immédiat)

Permis d'importation : non obligatoire (sauf pour certaines catégories de chevaux pour lesquels des exigences additionnelles sont en vigueur dans le cadre des interventions liées à d'autres éclosions de maladie).
Certificat zoosanitaire américain : Obligatoire

Les certifications suivantes sont requises sur les certificats d'exportation des États-Unis ainsi que pour les chevaux canadiens exportés aux États-Unis et revenant au Canada avec un certificat zoosanitaire canadien :

Les chevaux n'ont pas été dans un lieu ou la T. equigenitalis (la bactérie responsable de la métrite contagieuse équine) a été isolée durant les 60 jours précédant leur exportation au Canada ou un lieu actuellement en quarantaine ou faisant l'objet d'une enquête pour la métrite contagieuse équine. Les femelles se trouvant dans ce chargement n'ont pas été accouplées avec un étalon porteur, ou inséminées avec de la semence d'un étalon, positif à l'égard de la MCÉ ou résidant dans un lieu positif, en quarantaine ou sous enquête pour la MCÉ.

ET

Les chevaux ne présentaient aucun signe clinique de MCÉ le jour de leur inspection.

NOTE : Pour les chevaux canadiens retournant au Canada avec un certificat zoosanitaire canadien, une certification supplémentaire, contenant les renseignements susmentionnés  sera fournie par le bureau de l'ACIA chargé de la contre-signature lorsque ce dernier sera informé du retour envisagé de l'animal. La certification supplémentaire devra être jointe au certificat zoosanitaire canadien et contre-signée par le USDA avant le retour des chevaux au Canada.

Date de modification :