Stomatite vésiculeuse - Fiche de renseignements

Qu'est ce que la stomatite vésiculeuse?

La stomatite vésiculeuse (SV) est une virose qui affecte les chevaux, les ruminants comme les bovins, les ovins et les membres de la famille du cerf et du lama, ainsi que les porcs. En plus de causer de l'inconfort aux animaux infectés et d'entraîner des pertes de marché pour les animaux vivants, la viande et le germoplasme, la maladie revêt une grande importance en raison de sa ressemblance avec la fièvre aphteuse (FA) qui affecte les ruminants et les porcs et qui peut dévaster les élevages.

De quelle manière se transmet la SV?

Les animaux sont infectés par le virus en mangeant des substances contaminées par de la salive ou des fluides provenant des lésions des animaux malades ou en entrant en contact avec ces substances. La maladie peut aussi se propager dans les troupeaux laitiers à cause des méthodes de traite. Dans certaines régions, les insectes sont aussi d'importants vecteurs de la SV.

La SV peut aussi se transmettre aux humains qui entrent en contact avec les animaux infectés; elle cause chez ceux-ci des symptômes analogues à ceux de la grippe.

Quels sont les symptômes de la SV?

La stomatite vésiculeuse cause une faible fièvre et la formation de lésions semblables à des cloques à l'intérieur de la bouche, de même que sur les lèvres, le museau, les sabots et le pis. En éclatant, les cloques laissent des plaies vives et douloureuses. Les animaux malades salivent abondamment et refusent de boire et de manger. La claudication est possible chez certains animaux, en particulier les porcs. Les vaches produisent aussi beaucoup moins de lait. La période d'incubation (le temps entre l'infection virale et l'apparition des signes cliniques) peut durer de deux à huit jours, et, en général, les animaux guérissent complètement en trois ou quatre jours.

Comment diagnostique-t-on la SV?

La stomatite vésiculeuse est diagnostiquée grâce à l'analyse en laboratoire d'échantillons du fluide provenant des vésicules qui se forment chez les animaux affectés ou des échantillons du sang des animaux atteints.

Que dois-je faire si je soupçonne la présence de la SV?

  • Appelez un vétérinaire immédiatement ou téléphonez au bureau le plus près de l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA), dont le numéro se trouve dans les pages bleues (gouvernement) de votre annuaire téléphonique.
  • Séparez des animaux sains et isolez de préférence à l'intérieur toutes les bêtes ayant des lésions. Les animaux NE DOIVENT PAS quitter les lieux avant qu'un diagnostic définitif ne soit posé.
  • Portez des vêtements protecteurs pour manipuler les animaux présumés infectés afin de ne pas vous exposer au virus.

La stomatite vésiculeuse existe-t-elle au Canada?

La stomatite vésiculeuse a été diagnostiquée pour la dernière fois au Canada en 1949.

Que fait l'Agence canadienne d'inspection des aliments pour prévenir l'introduction de la stomatite vésiculeuse au Canada?

L'ACIA a pris les mesures suivantes pour prévenir l'introduction de la SV au Canada:

  • La SV est une maladie déclarable en vertu de la Loi sur la santé des animaux. Cela signifie que tous les cas présumés doivent être signalés à l'ACIA.
  • Les inspecteurs de l'ACIA enquêtent immédiatement sur tous les cas présumés déclarés
  • Si la SV est diagnostiquée dans un élevage canadien, les autorités imposeront une quarantaine pour limiter la circulation des animaux. La quarantaine sera levée trente jours après la disparition des signes cliniques.
  • En cas d'épidémie de SV dans un autre pays, l'ACIA peut exiger que tous les animaux sensibles qui entrent au Canada en provenance de ce pays soient examinés par un vétérinaire fédéral. Les autorités vétérinaires du pays exportateur devront certifier que l'animal a été trouvé cliniquement sain avant son départ et qu'il ne provenait pas d'une région où sévit la maladie.

Renseignements additionnels

Date de modification :