Chapitre 10 - Insémination artificielle
10.7 Bisons

Cette page fait partie du répertoire des documents d'orientation (RDO).

Vous cherchez des documents connexes?
Recherche de documents connexes dans le répertoire des documents d'orientation.

Ce module traite des exigences concernant le sperme de bison pour exportation et pour distribution au Canada.

Remarque : S'il est demandé de collecter du sperme de bison « pour l'usage exclusif du propriétaire », suivre la procédure décrite au module 10.2 Bovins, aux paragraphes 6 à 11.

Bisons

Sperme admissible à l'exportation et à la distribution au Canada

Exigences sanitaires préalables à l'admission des donneurs :

1. Le troupeau d'origine des donneurs doit avoir subi une épreuve de dépistage de la tuberculose et de la brucellose, conformément aux normes canadiennes. Le troupeau d'origine ne doit pas être en quarantaine, et le vétérinaire de district doit en évaluer l'état sanitaire général.

2. Le troupeau d'origine doit être inspecté et se révéler exempt de symptômes cliniques de maladie infectieuse et, dans la mesure où il est possible de le déterminer, de tout antécédent de maladie infectieuse durant les 60 jours précédents.

3. Si les donneurs doivent être transportés du lieu d'origine à l'installation d'isolement approuvée du centre de collecte, ils doivent demeurer isolés dans le lieu d'origine et ne pas être exposés à des infections auxquelles ils sont sensibles, depuis la date de l'examen préalable jusqu'à leur admission dans l'installation d'isolement désignée.

4. Un certificat CFIA/ACIA 1634 (Certificat sanitaire pour l'admission d'animaux à un centre de production de sperme) doit accompagner l'animal à l'installation d'isolement. (Voir les détails sur la distribution au module 10.1, paragraphe 11.)

Exigences sanitaires concernant les donneurs en isolement :

Si les donneurs doivent être transportés du lieu d'origine à l'installation d'isolement approuvée du centre de collecte, ils doivent demeurer isolés dans le lieu d'origine et ne pas être exposés à des infections auxquelles ils sont sensibles, depuis la date de l'examen préalable jusqu'à leur admission dans l'installation d'isolement désignée.

Remarque : L'installation d'isolement doit avoir été approuvée par le vétérinaire de district avant l'arrivée de l'animal donneur.

5. Tous les animaux présentés en vue de leur ajout au troupeau résident du centre de collecte doivent être isolés au moins 30 jours dans une installation tenue par le centre; l'isolement débute lorsque tous les animaux sont arrivés à l'installation.

6. Un animal est jugé admissible à l'installation d'isolement seulement s'il est accompagné d'un certificat sanitaire rempli par un vétérinaire accrédité comme il est indiqué au paragraphe 4 ci-dessus.

7. L'animal doit être placé dans une installation d'isolement qui a été préalablement approuvée par le vétérinaire de district. Les centres qui collectent du sperme de bison peuvent être situés dans les lieux où d'autres bisons sont élevés, pourvu que les lignes directrices concernant l'isolement soient appliquées.

8. Tous les animaux présentés en vue de leur ajout au troupeau résident du centre de collecte doivent recevoir une injection de dihydrostreptomycine, à raison de 25 mg/kg (poids corporel), ou d'un autre antibiotique équivalent à la dose recommandée par le fabricant, pour la prévention de la leptospirose.

9. Les épreuves initiales pour le dépistage de l'infection à Campylobacter foetus sous-espèce venerealis et de la trichomonose (Tritrichomonas foetus) sont menées après un séjour minimal de sept jours en isolement. L'épreuve sur le smegma préputial ne peut être faite que sept jours après une monte naturelle ou la collecte de sperme à l'aide d'un vagin artificiel.

  1. L'épreuve pour le dépistage de Campylobacter foetus sous-espèce venerealis nécessite l'utilisation d'un milieu de transport enrichi et la coordination du calendrier des analyses avec le laboratoire. Les échantillons d'eau de rinçage du prépuce doivent être mis en culture selon les modalités suivantes :
    • Les animaux âgés de moins de 6 mois ou qui ont été gardés depuis cet âge exclusivement avec des animaux de même sexe avant leur admission en isolement ne sont soumis qu'à une seule épreuve, et le résultat obtenu doit être négatif.
    • Les animaux âgés de plus de 6 mois qui ont pu être en contact avec des femelles avant leur admission en isolement doivent être soumis à trois épreuves réalisées à une semaine d'intervalle, et le résultat doit être négatif.
  2. L'épreuve de dépistage de la trichomonose est une culture de l'eaux de rinçage préputial suivie d'une observation microscopique directe. La culture pour le dépistage de Tritrichomonas foetus nécessite l'utilisation de milieu de transport pour Tritrichomonas foetus ou d'un milieu équivalent acceptable et la coordination du calendrier des analyses avec le laboratoire. Les échantillons d'eau de rinçage préputial doivent être mis en culture selon les modalités suivantes :
    • Les animaux âgés de moins de 6 mois ou qui ont été gardés depuis cet âge exclusivement dans un groupe de même sexe avant leur admission en isolement ne sont soumis qu'à une seule épreuve, et le résultat obtenu doit être négatif.
    • Les animaux âgés de plus de 6 mois qui ont pu être en contact avec des femelles avant leur admission en isolement doivent être soumis à trois épreuves réalisées à une semaine d'intervalle, et le résultat doit être négatif.

10. Du sperme peut être collecté après chacun des prélèvements d'échantillon mentionnés ci-dessus, mais il doit être étiqueté « pour l'usage exclusif du propriétaire »; ce sperme peut être remis immédiatement au propriétaire.

11. À moins d'avis contraire, pendant leur séjour à l'installation d'isolement et après au moins 30 jours d'isolement, les animaux doivent être soumis et réagir négativement aux épreuves suivantes :

  1. Brucellose - (sérum) épreuve FPA ou une épreuve prescrite par l'OIE lors d'échanges internationaux
  2. Tuberculose - épreuve à la tuberculine intradermique au pli caudal, avec de la tuberculine PPD.

Remarque : toute réaction à ces épreuves doit être signalée au vétérinaire de district.

12. Si une réaction suspecte ou positive est obtenue à l'une ou l'autre des épreuves réalisées durant l'isolement, le sujet concerné doit être retiré du groupe. Le reste des animaux ne peut être admis au centre de collecte tant que le sujet suspect n'a pas été, soit confirmé négatif, soit retiré de l'installation d'isolement, et que l'état négatif du reste des animaux n'a pas été confirmé à nouveau pour la maladie en question. Pendant cette période, le sperme peut être collecté des animaux non réagissant maintenus en isolement mais ce sperme doit demeurer sous le contrôle de l'ACIA et n'être relâché que lorsque l'état négatif a été confirmé par une nouvelle analyse négative.

13. Lorsque les résultats des épreuves requises sont connus et qu'ils sont négatifs, le sperme peut être collecté sans restriction. La collecte peut être effectuée dans l'installation d'isolement, laquelle est alors considérée équivalente à un centre, ou encore les animaux peuvent être admis dans un centre permanent de collecte.

14. Tout le sperme collecté doit être clairement étiqueté de manière à indiquer l'identité du donneur, l'espèce à laquelle il appartient, l'identification de l'unité de collecte ainsi que la date de collecte.

15. Toute personne ou organisation qui collecte du sperme dans un lieu désigné à cette fin ou dans l'exploitation du propriétaire du troupeau recourant à un laboratoire mobile doit détenir un Permis pour opérer un centre de production de sperme animal (CFIA/ACIA 5066) délivré par le coordonnateur national du Programme d'insémination artificielle de la Division de la santé des animaux terrestres à Ottawa. De plus, le propriétaire de tout lieu où du sperme est collecté doit détenir un « Permis pour prélever du sperme » délivré par le bureau du Centre opérationnel de l'ACIA, à moins qu'il ne détienne un Permis pour opérer un centre de production de sperme animal (CFIA/ACIA 5066). Le sperme collecté est admissible à l'exportation et à la distribution au Canada.

16. Lorsque les animaux donneurs sont gardés plus de douze mois au centre de collecte ou dans l'installation d'isolement, ils doivent subir des épreuves de dépistage de la tuberculose et de la brucellose tous les douze mois.

Date de modification :