Utilisation des zones de contrôle pour gérer le risque de maladie animale

Une zone de contrôle est une zone établie pour prévenir la propagation d'une maladie animale d'une région infectée aux régions indemnes. Des restrictions de mouvement peuvent être imposées sur certains produits qui quittent la zone de contrôle, y entrent ou s'y déplacent.

Le zonage est une pratique reconnue à l'échelle mondiale pour gérer le risque de maladie animale et le maintien du commerce. Il s'agit d'un outil parmi une série de mesures que l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) utilise pour intervenir dans les cas de maladie animale au Canada. Une stratégie de zonage type prévoit :

  • une zone de contrôle primaire, où la maladie a été décelée ou la présence de la maladie est soupçonnée;
  • une zone de contrôle secondaire, où la maladie n'est pas soupçonnée, qui joue le rôle de zone tampon entre la zone de contrôle primaire et le reste du Canada.
Image - Zones de contrôle.
Description de l'image - Zones de contrôle

L'image montre une manière donc l'ACIA pourrait établir des zones de contrôle primaires et secondaires afin de répondre aux maladies animales au Canada, et pour prévenir la maladie de se propager à de nouvelles régions. Dans cette illustration, la zone de contrôle primaire réside dans une zone de contrôle secondaire plus grand. Cette zone de contrôle secondaire joue le rôle de zone tampon avec le reste du Canada où la maladie n'est pas soupçonnée.

L'ACIA détermine si l'établissement de zones est requis en se fondant sur les circonstances propres à chaque cas de maladie. Cette détermination repose sur divers facteurs, notamment la nature de la maladie, sa présence dans la faune ou l'environnement, son potentiel de propagation et les caractéristiques géographiques de la région (les cours d'eau, les routes et le terrain).

Lorsqu'une maladie animale exotique est décelée pour la première fois, l'objectif de la zone est de contenir rapidement la maladie et de l'éradiquer. Lorsque la maladie peut être éradiquée d'une population animale, l'étendue de la zone peut alors être réduite lentement ou ciblée jusqu'au moment où la maladie a disparu et que la zone n'a plus d'utilité.

Lorsqu'une maladie s'est établie dans une région et qu'elle ne peut pas être éradiquée, la zone peut demeurer en place pendant une longue période ou même être élargie. Cette solution s'applique souvent lorsqu'une maladie est devenue endémique dans les populations locales d'animaux sauvages parce qu'il est plus difficile de mettre en place des mesures de contrôle efficaces au sein de la faune.

Comme le montrent les tableaux qui suivent, l'ACIA peut mettre en œuvre certaines mesures contre la maladie en fonction des caractéristiques particulières de chaque enquête épidémiologique.

Des mesures pour la zone de contrôle primaire
Zone de contrôle primaire Maladie établie Maladie exotique
Contrôle des déplacements – vers l'extérieur de la zone Oui Oui
Contrôle des déplacements – à l'intérieur de la zone Oui, mais minimaux Oui, très rigoureux
Contrôle des déplacements – vers l'intérieur de la zone Oui, mais minimaux Oui, très rigoureux
Contrôle de la maladie (abattage, nettoyage et désinfection) dans la zone Minimaux ou aucun Oui, une intervention énergique
Surveillance de la maladie Non Oui
Région géographique de la zone Possibilité d'élargir la zone si la maladie se propage à de nouvelles régions Le but est de réduire l'étendue de la zone et d'éliminer la zone
Des mesures pour la zone de contrôle secondaire
Zone de contrôle secondaire Maladie établie Maladie exotique
Contrôle des déplacements – vers l'extérieur de la zone Non Non
Contrôle des déplacements – à l'intérieur de la zone Non Non
Contrôle des déplacements – vers l'intérieur de la zone Non Non
Contrôle des nouveaux cas de la maladie Oui, une intervention énergique Oui, une intervention énergique
Surveillance Oui Oui
Région géographique de la zone Possibilité d'élargir la zone avec le temps Le but est de réduire l'étendue de la zone et d'éliminer la zone

Pour en savoir davantage :

Date de modification :