Programme canadien d'identification des moutons

L'identification des animaux est un élément fondamental du processus de traçabilité du bétail. La capacité d'identifier les animaux et de déterminer leur origine dans les situations d'urgence relatives à la santé des animaux ou à la salubrité des aliments est un facteur déterminant de la réussite de l'intervention et de l'efficacité de la protection de la santé humaine et animale.

Le Programme canadien d'identification des moutons (PCIM) est un système de retraçage industriel qui a été conçu pour cerner l'origine des problèmes liés à la santé des animaux et à la salubrité des aliments. Le PCIM, qui a été lancé en 2004, vise tous les ovins qui composent le cheptel canadien.

Fonctionnement du PCIM

En pratique, tous les ovins doivent être identifiés au moyen d'une étiquette d'oreille approuvée avant de quitter leur exploitation d'origine, soit la ferme où ils sont nés.

Les ovins importés doivent également être identifiés. L'étiquette peut être apposée sur un animal avant son importation au Canada ou lors de son arrivée à destination. Les ovins importés aux fins de l'abattage immédiat n'ont pas à être identifiés.

Les étiquettes d'oreille portent toutes un numéro d'identification unique donné par l'Agence canadienne d'identification du bétail (ACIB), qui recueille et conserve les données d'identification des ovins pour la plupart des provinces dans sa base de données nationale. Au Québec, c'est Agri-Traçabilité Québec (ATQ) qui est chargé de la gestion du PCIM. Les numéros d'identification sont distribués aux éleveurs d'ovins par des dépositaires d'étiquettes autorisés.

Un numéro d'identification unique est attribué à chaque animal pour toute la durée de sa vie, soit jusqu'à ce qu'il soit abattu dans un abattoir ou exporté.

Les éleveurs doivent notamment se plier aux exigences réglementaires additionnelles suivantes :

  • Toutes les activités de fabrication, de vente et de distribution d'étiquettes doivent être signalées à l'ACIB.
  • Les étiquettes perdues ou endommagées doivent être remplacées.
  • Les importations d'ovins doivent être signalées à l'ACIB.
  • Les éleveurs d'ovins doivent tenir des registres à la ferme à l'égard des moutons âgés de 18 mois ou plus qui quittent l'exploitation d'origine et des animaux reproducteurs qui arrivent à l'élevage ou qui le quittent.

Les éleveurs québécois doivent notamment se plier aux exigences additionnelles suivantes :

  • Tous les déplacements d'ovins doivent être signalés à ATQ, à moins que les animaux demeurent la propriété de la même personne ou sous sa garde et que la distance parcourue soit inférieure à 10 km.
  • Tous les ovins doivent être identifiés au moyen de deux étiquettes portant le même numéro d'identification, soit une étiquette d'oreille et une étiquette d'identification par radiofréquence (IRF).

Les données contenues dans les bases de données de l'ACIB et d'ATQ sont mises à la disposition des gouvernements dans les situations d'urgence liées à la santé des animaux et à la salubrité des aliments. Les gouvernements peuvent ainsi déterminer l'origine des animaux et des produits d'origine animale visés.

Mise en application

L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) régit et fait appliquer les exigences nationales d'identification et de signalement des déplacements des ovins en vertu des dispositions du Règlement sur la santé des animaux. Ceux qui ne respectent pas les exigences s'exposent à des lettres d'avertissement, à des amendes et, dans certains cas, à des poursuites judiciaires.

Renseignements additionnels

Pour obtenir des renseignements additionnels concernant le PCIM :

Fédération canadienne du mouton
Téléphone : 519-824-6018
Site Web : www.cansheep.ca

Agence canadienne d'identification du bétail
Téléphone : 1-877-909-2333 et 403-275-2083
Site Web : www.canadaid.com

Agri-Traçabilité Québec
Téléphone : 1-866-270-4319 et 450-677-1757
Site Web : www.agri-tracabilite.qc.ca

Date de modification :