Questions et réponses : Stratégie sur la santé des végétaux et des animaux pour le Canada

Pourquoi une stratégie sur la santé des végétaux et des animaux pour le Canada?

La protection des ressources végétales et animales du Canada dépend de la capacité des gouvernements, de l'industrie, academia et d'autres intervenants de prévoir les défis et les occasions qui se présenteront au Canada. Compte tenu de la complexité croissante et de l'évolution constante des risques, le Canada doit adopter une nouvelle approche s'il veut continuer à protéger la santé végétale et animale. En travaillant ensemble, nous pouvons privilégier la prévention plutôt que la réaction.

Voici quelques exemples des défis qui menacent les ressources végétales et animales du Canada :

  • circulation accrue des personnes à la frontière
  • augmentation des échanges, évolution de la structure des échanges et marchés émergents
  • chaînes d'approvisionnement mondiales
  • évolution des méthodes de production et regroupement de producteurs
  • changements climatiques, qui pourraient accroître la répartition des ravageurs et des maladies
  • changements technologiques

Qui a rédigé la stratégie sur la santé des végétaux et des animaux pour le Canada?

La préparation de la stratégie sur la santé des végétaux et des animaux a été faite en collaboration entre les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux, l'industrie et d'autres personnes qui jouent un rôle dans la santé des végétaux et des animaux.

Comment la stratégie sur la santé des végétaux et des animaux pour le Canada a-t-elle été élaborée?

En juillet 2014, les ministres fédéral, provinciaux et territoriaux de l'Agriculture ont demandé l'adoption d'une approche exhaustive et collaborative pour la gestion des urgences. En juillet 2016, les ministres ont approuvé le Cadre de gestion des urgences en agriculture au Canada et indiqué qu'il fallait établir une stratégie nationale sur la santé des végétaux et des animaux. Les idées et la rétroaction reçues durant la consultation sur le Cadre de gestion des urgences ont aussi contribué à la préparation de la stratégie.

La stratégie repose sur quatre secteurs d'intervention :

  1. la prévention;
  2. la collecte, l'analyse et l'échange de renseignements;
  3. coordination à l'aide de partenariats;
  4. favoriser les comportements désirés.

Qui a été consulté au sujet de la stratégie?

Des consultations préliminaires ont eu lieu à l'automne 2016; on a présenté un document de travail, tenu des réunions en personne dans les 10 provinces, créé un questionnaire en ligne et utilisé les médias sociaux. La première étape de la mobilisation a mené au Forum national de planification sur la santé des végétaux et des animaux qui s'est tenu en décembre 2016 et qui a réuni 168 représentants de 95 organisations.

Comment la stratégie sera-t-elle mise en œuvre?

Maintenant que la stratégie a été approuvée par les ministres canadiens de l'Agriculture, les activités de mise en œuvre peuvent commencer.

La stratégie présente une vaste liste d'activités potentielles classées selon quatre domaines d'intervention :

  • la coordination au moyen de partenariats;
  • la création d'un système axé sur la prévention;
  • la collecte, l'analyse et la communication de renseignements;
  • la promotion des comportements souhaités.

Les deux conseils de coordination de la mise en œuvre planifieront et prioriseront ces activités.

Date de modification :