2017-18 Plan ministériel
Contexte opérationnel : conditions de travail de l'Agence

L'ACIA est responsable de la salubrité des aliments, de la santé des animaux et de la protection des végétaux, en ce qui concerne la santé et le bien-être de la population canadienne de même que l'environnement et l'économie du pays. L'Agence partage ces responsabilités avec divers ordres de gouvernement, l'industrie et d'autres intervenants avec qui elle met en œuvre des mesures de sécurité et gère les risques, les incidents et les urgences. Ainsi, elle cherche à maintenir l'innocuité des produits alimentaires, animaux et végétaux canadiens ainsi que la confiance quant à leur grande qualité.

Principaux partenaires fédéraux de l'ACIA

  • Santé Canada
  • Agriculture et Agroalimentaire Canada
  • Agence de la santé publique du Canada
  • Agence des services frontaliers du Canada
  • Commission canadienne des grains
  • Sécurité publique Canada
  • Pêches et Océans Canada
  • Ressources naturelles Canada, y compris le Service canadien des forêts
  • Affaires mondiales Canada
  • Environnement et Changement climatique Canada, y compris le Service canadien de la faune

Contexte opérationnel interne

Facteurs internes

Après de nombreuses années de planification, de conception et de mobilisation importantes, l'ACIA entreprendra la mise en œuvre d'initiatives de changement majeures. L'année 2016 a été désignée comme une année de réalisation durant laquelle l'« ACIA de l'avenir » a commencé à prendre forme. L'ACIA continuera à simplifier ses processus, à parfaire ses connaissances scientifiques et à mettre à profit l'innovation pour mieux servir la population canadienne. Ces initiatives se poursuivront jusqu'en 2020 et au-delà.

Les changements ci-dessous sont au cœur des activités de l'Agence, de ses méthodes d'inspection et de réglementation, de sa façon de fournir des services, et de sa façon de concevoir ses programmes et de gérer ses ressources.

  • Règlement sur la salubrité des aliments au Canada
  • Plateforme de prestation électronique de services
  • Portail de service à la clientèle Mon ACIA
  • Modèle d'inspection intégré de l'Agence
  • Modèle et culture de service axés sur le client
  • Gestion intégrée des risques
  • Nouvelle Politique sur les résultats du gouvernement du Canada

L'ACIA travaille activement avec ses partenaires internationaux à l'élaboration de normes internationales reposant sur des principes scientifiques et à la promotion du système de réglementation canadien fondé sur des principes scientifiques. Elle négocie avec des partenaires commerciaux étrangers pour résoudre des questions d'ordre scientifique et technique concernant la salubrité des aliments, la santé des animaux et la protection des végétaux. De cette façon, elle contribue à l'accès aux marchés des végétaux, des animaux, des aliments et des produits connexes canadiens.

À l'ACIA, les décisions sont fondées sur des données scientifiques pertinentes recueillies en temps opportun. L'élaboration des politiques ainsi que la conception et l'exécution des programmes reposent sur des prévisions et des avis scientifiques, l'évaluation des risques, les normes internationales, la recherche et le développement ainsi que l'analyse.

À l'interne, la transformation continue de l'Agence modèle son contexte opérationnel. Au rythme d'un monde qui se modernise rapidement, l'ACIA continuera d'améliorer ses processus, d'approfondir ses connaissances scientifiques et de tirer parti de l'innovation afin de mieux servir les Canadiens.

Le contexte opérationnel de l'ACIA est influencé par un certain nombre de facteurs externes : économie mondiale, changements sociaux et environnementaux ainsi que progrès scientifiques et technologiques.

Facteurs externes

L'ACIA prend les facteurs externes en considération dans ses activités quotidiennes. Chaque facteur a des effets différents, comme décrit ci-dessous.

Contexte opérationnel externe

Facteurs externes

  • Commerce et accès aux marchés
  • Connaissances et attentes accrues des consommateurs
  • Évolution de l'environnement physique
  • Biotechnologie et génomique
  • Harmonisation des politiques et des technologies

Commerce et accès aux marchés

Les sources commerciales ont augmenté de façon notable en volume et en variété. Le commerce international a radicalement modifié la façon dont les végétaux, les animaux et les aliments canadiens, de même que leurs produits, sont fabriqués et distribués. Cette augmentation du volume, des sources, de la diversité et de la distribution exige une plus grande supervision de l'ACIA dans plusieurs secteurs. L'ACIA négocie des règles internationales, défend des pratiques qui tiennent compte des méthodes canadiennes, promeut la sécurité des produits et maintient ou élargit l'accès aux marchés des produits végétaux, animaux et alimentaires canadiens.

Connaissances et attentes accrues des consommateurs

Les consommateurs sont plus conscients de la diversité et de l'accessibilité des produits offerts. Ils ont des attentes plus élevées quant à l'information sur ces produits et à leur disponibilité. Pour répondre à ces besoins, l'ACIA a modernisé ses règlements et ses processus, tout en suivant l'évolution de la science et le rythme de l'innovation.

Évolution de l'environnement physique

Les changements environnementaux pourraient causer la prolifération de différentes espèces envahissantes. L'intensification et la diversité du commerce ouvrent également la voie à de nouveaux organismes nuisibles au Canada. Les espèces envahissantes, comme les insectes, les végétaux et les maladies qui se propagent dans de nouvelles régions peuvent nuire à l'environnement, à l'économie et à la santé des végétaux, des animaux et des humains. L'ACIA continue d'améliorer ses mesures de détection et de contrôle pour atténuer les répercussions de ces organismes nuisibles sur les ressources du Canada.

Biotechnologie et génomique

Les progrès scientifiques et technologiques, notamment en biotechnologie, en génomique et en nanotechnologie, entraînent la création d'outils innovateurs. Ces outils peuvent aider l'ACIA à tirer parti de sa forte capacité à anticiper et à atténuer les risques et les urgences concernant la salubrité des aliments, la santé des animaux et la protection des végétaux, et à y réagir. Les technologies génomiques peuvent réduire grandement les délais et les coûts associés à la détection, à l'isolement, à l'identification et à la caractérisation des organismes nuisibles et des pathogènes. L'ACIA continuera d'augmenter ses capacités génomiques à intervenir de façon proactive face aux risques.

Harmonisation des politiques et des technologies

Les progrès technologiques offrent de nouveaux moyens de production et de distribution de produits agricoles. L'ACIA s'efforce d'augmenter l'efficacité de ses politiques et règlements visant la protection de la salubrité des aliments, de la santé des animaux et des ressources végétales en tenant compte des technologies dominantes. L'ACIA poursuit la modernisation de ses politiques, processus et règlements pour qu'ils soient à jour, efficaces et adaptés aux technologies récentes.

Date de modification :