Rapport ministériel sur le rendement 2013-2014
Message de la ministre

L'honorable Rona Ambrose, C.P. députée Ministre de la Santé

L'honorable Rona Ambrose, C.P., députée
Ministre de la Santé

Notre gouvernement fait de la santé et de la sécurité des Canadiens une priorité. Comme le montre clairement le Rapport ministériel sur le rendement 2013-2014 de l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA), les familles canadiennes peuvent continuer à avoir confiance dans le système canadien de salubrité des aliments, qui demeure l'un des meilleurs du monde. Il démontre également l'engagement continu de notre gouvernement envers la collaboration, la clarté et la modernisation.

Collaboration

L'ACIA vise avant tout à atténuer les risques liés à la salubrité des aliments. La santé et le bien-être de la population, de l'environnement et de l'économie du Canada orientent la conception et l'élaboration de ses programmes.

Relevant du portefeuille de la Santé et en vertu du cadre d'application Aliments sains et salubres pour les Canadiens, l'ACIA entretient d'étroites relations de travail avec Santé Canda et l'Agence de la santé publique du Canada, relations qui continuent de croître, fournissant une approche moderne et coordonnée en matière de salubrité des aliments. Les trois piliers de ce cadre sont :

  • la promotion;
  • la prévention;
  • la protection.

L'ACIA, en collaboration et en partenariat avec l'industrie, les consommateurs ainsi que les organismes fédéraux, provinciaux et municipaux, continue de travailler pour protéger les Canadiens contre les risques évitables pour la santé liés aux maladies d'origine alimentaire et aux zoonoses. Cet engagement a été démontré avec succès dans le cadre de l'édition 2014 du Forum sur la réglementation des aliments sains et salubres qui s'est tenu en juin, à l'occasion duquel l'ACIA a ouvertement discuté avec les intervenants canadiens et étrangers des changements proposés pour mettre en application la Loi sur la salubrité des aliments au Canada.

Clarté

L'ACIA, un organisme à vocation scientifique, s'engage à faire preuve de transparence et à utiliser un langage simple pour mieux communiquer des renseignements complexes.

Voici quelques exemples clés de cet engagement :

  • la mise en application de l'Outil d'étiquetage en ligne de l'ACIA en mars 2014. Cet outil offre aux consommateurs et à l'industrie un accès convivial à des renseignements sur les exigences réglementaires en matière d'étiquetage des aliments, comme des renseignements adaptés aux consommateurs et de l'information sur l'étiquetage des aliments;
  • la communication proactive avec le public au sujet de rappels d'aliments, de mesures de mise en conformité et d'application de la loi ainsi que d'autres renseignements de l'ACIA au moyen des médias sociaux (Facebook, Twitter et LinkedIn);
  • la préparation d'avis de rappel d'aliments, d'éléments infographiques et d'outils interactifs en ligne qui facilitent la compréhension des rappels et des processus de rappel.

Modernisation

L'ACIA poursuit ses objectifs de transformation et de modernisation en :

  • continuant son travail et ses consultations actives relativement à la modernisation des règlements pour la Loi sur la salubrité des aliments au Canada depuis son adoption en novembre 2012;
  • introduisant le projet de Loi sur la croissance dans le secteur agricole en décembre 2013, qui offre des changements visant à renforcer la salubrité des produits agricoles, soit le premier maillon dans la chaîne alimentaire.

L'honorable Rona Ambrose, C.P., députée
Ministre de la Santé

Date de modification :