Résultats de dépistage d’une maladie touchant le saumon non concluants

Le 12 mars 2012, Ottawa : Le gouvernement du Canada a été informé par un laboratoire privé d’un cas présumé d’anémie infectieuse du saumon d’après des échantillons prélevés en Colombie-Britannique. Ces analyses n’ont pas été confirmées par le laboratoire du Système de laboratoire national pour la santé des animaux aquatiques (SLNSAA), qui fait appel à des méthodes d’analyses reconnues à l’échelle internationale. L’anémie infectieuse du saumon ne constitue pas un danger pour la santé humaine.

Selon l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE), afin que la présence de l’anémie infectieuse du saumon soit confirmée, le virus doit d’abord être isolé et identifié. Étant donné la façon dont les échantillons originaux ont été conservés, il sera impossible de procéder à un isolement du virus. Des préoccupations subsistent par rapport aux méthodes de dépistage et d’analyse qui ont été utilisées.

L’anémie infectieuse du saumon est une maladie des animaux aquatiques déclarable en vertu du Règlement sur les maladies déclarables.

Depuis quelques années, plus de 5 000 saumons sauvages et d’élevage ont été soumis à des analyses par le gouvernement du Canada et la Province de Colombie-Britannique afin d’y dépister l’anémie infectieuse du saumon. Aucun des résultats ne s’est avéré positif.

L’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) travaillera de concert avec le laboratoire privé pour envoyer les échantillons en question au laboratoire du SLNSAA dirigé par Pêches et Océans Canada afin qu’ils fassent l’objet d’épreuves de dépistage et d’analyse. Toutefois, en raison de la mauvaise qualité de l’échantillonnage, il est peu probable que le laboratoire du SLNSAA soit en mesure de confirmer les résultats.

L’ACIA s’affaire en outre à l’élaboration d’une initiative de surveillance afin d’être en mesure de vérifier le statut sanitaire de diverses maladies animales aquatiques, notamment l’anémie infectieuse du saumon sur la côte Ouest, à compter de ce printemps. Le 24 février 2012, l’ACIA a fait l’annonce du plan de surveillance et elle sollicite actuellement des commentaires à cet égard. En vertu de cette initiative, les poissons feront l’objet d'une analyse aux fins de détection de trois maladies : la nécrose hématopoïétique infectieuse, la nécrose pancréatique infectieuse et l’anémie infectieuse du saumon.

Pour obtenir un exemplaire de la version provisoire détaillée de l’initiative de surveillance ou pour soumettre des commentaires, veuillez envoyer un courriel à l’adresse NAAHPPNSAA@inspection.gc.ca. Vous avez jusqu’au 16 mars 2012 pour transmettre vos commentaires.

Pour en savoir davantage sur les maladies touchant le saumon, veuillez consulter la page Web www.inspection.gc.ca/aquatique ou composer le 1-800-442-2342.

Suivez-nous sur Twitter pour connaître les faits nouveaux sur la santé des animaux : www.twitter.com/ACIA_Animaux.

Demandes de renseignements des médias

Relations avec les médias de l’ACIA
613-773-6600

Date de modification :