Le fonctionnement du système de salubrité des aliments du Canada

En qualité d'organisme de réglementation à vocation scientifique, l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA)

  • aide à protéger la population canadienne contre les dangers évitables en matière de salubrité des aliments;
  • aide à gérer efficacement les situations d'urgence mettant en cause la salubrité des aliments.

Pour cela, elle collabore avec l'industrie, les autres ministères et les organismes du gouvernement ainsi qu'avec les consommateurs.

Les renseignements ci-dessous vous permettront d'en apprendre davantage sur ce que fait l'ACIA pour assurer la salubrité de l'approvisionnement alimentaire au Canada.

Analyse des dangers et maîtrise des points critiques

Apprenez-en davantage sur le système d'analyse des dangers et maîtrise des points critiques, approche acceptée sur le plan international en ce qui a trait à la salubrité des aliments qui contribue à prévenir les dangers en la matière avant qu'ils se manifestent.

Viande et volaille

L'ACIA vérifie que les produits de viande et de volaille provenant des établissements agréés par le gouvernement fédéral ou importés au Canada sont propres à la consommation.

Transformation et inspection de boeuf

Les inspecteurs de l'ACIA utilisent le système de vérification de la conformité pour s'assurer que les entreprises respectent les règlements et les politiques du gouvernement fédéral.

Plaintes, enquêtes sur la salubrité des aliments et rappels d'aliments

Chaque année, l'ACIA reçoit en moyenne 2 000 signalements de la part des consommateurs concernant des problèmes liés à la salubrité des aliments.

Chaque année, l'ACIA mène en moyenne 3 000 enquêtes sur la salubrité des aliments. Celles-ci ont pour objectif de déterminer s'il existe un risque pour la salubrité des aliments et à préciser la nature et l'étendue du problème.

L'ACIA coordonne les rappels d'aliments avec ses partenaires de l'extérieur responsables également de la salubrité des aliments. En moyenne, l'ACIA gère environ 350 rappels par année.

Processus d'enquête sur la salubrité alimentaire et rappel d'aliments

Date de modification :