Guelph Evolution

Asperge

Dénomination: 'Guelph Evolution'
Dénomination antérieurement proposée: 'UG001'
Nom botanique: Asparagus officinalis
Requérant/Titulaire: University of Guelph
Catalyst Centre
50 Stone Rd E, Ichthyology Building #92
Guelph, Ontario
N1G 2W1
Canada
Sélectionneur: David Wolyn, University of Guelph, Guelph, Ontario
Date de la demande: 2014-02-03
Numéro de la demande: 14-8189

Description de la variété

Variétés de référence: 'Guelph Millennium' et 'Gijnlim'

Sommaire: Chez 'Guelph Evolution', la fréquence de plantes produisant au moins une fleur androhermaphrodite est faible à moyenne, alors qu'elle est élevée à très élevée chez 'Gijnlim' et 'Guelph Millennium'. Les premières bractées à la base du sommet des turions sont plus grandes chez 'Guelph Evolution' que chez 'Guelph Millennium. La densité des cladodes chez 'Guelph Evolution' est moyenne, tandis que la densité est dense chez 'Gijnlim'. Lorsqu'elle est complètement étendue et a atteint sa longueur maximale, la tige est plus courte chez 'Guelph Evolution' que chez 'Guelph Millennium'.

Description:

PLANTE : fortement ramifiée cladodes vert moyen, en densité moyenne; comportant des fleurs androhermaphrodites et/ou des fleurs mâles avec styles rudimentaires; fréquence de plantes avec des fleurs androhermaphrodites faible à moyenne.

TURIONS : à levée hâtive.
SOMMET DES TURIONS : moyennement triangulaire, anthocyané, de diamètre égal à celui de la partie médiane du turion.
BRACTÉES : appliquées contre le turion, fermées à légèrement ouvertes.

FLORAISON : hâtives.

Origine génétique: La variété mâle hybride 'Guelph Evolution' (désignation expérimentale UG001) est issue d'un croisement entre un clone femelle et un clone super-mâle réalisé en 1995 à l'Université de Guelph, à Guelph, en Ontario. Une plante d'une variété à pollinisation libre a été sélectionnée pour servir de parent femelle, alors que le parent super-mâle est un semis issu de fruits andromonoïques découverts en 1994 chez un mâle hybride. 'Guelph Evolution' a été sélectionnée pour son rendement élevé en turions commercialisables, sa résistance aux maladies foliaires et sa production pouvant s'échelonner sur de nombreuses années, ainsi que pour ses turions longs, lisses, à sommet compact et de diamètre uniforme.

Épreuves et essais: Les essais comparatifs de 'Guelph Evolution' ont été réalisés en 2015 et en 2016 à la station de recherche de Simcoe, à Simcoe, en Ontario, à raison de deux répétitions pour chacune des variétés suivantes : 'Guelph Evolution', 'Guelph Millennium' et 'Gijnlim'. Chaque parcelle renfermait 20 griffes d'asperge espacées de 30 cm sur le rang, et les rangs étaient espacés de 1,25 mètre. Les différences entre les moyennes sont significatives à un seuil de probabilité de 5 %, selon un test t de Student apparié.


Tableaux de comparaison pour 'Guelph Evolution' avec les variétés de référence 'Guelph Millennium' et 'Gijnlim'

Longueur des premières bractées à la base du sommet des turions (cm)

  'Guelph Evolution' 'Guelph Millennium' 'Gijnlim'
moyenne (2015) 0,9 0,8 0,9
écart-type 0,19 0,19 0,18
nombre de mesures 38 39 37
moyenne (2016) 1,2 1,1 1,3
écart-type 0,20 0,13 0,18
nombre de mesures 38 40 38

Largeur des premières bractées à la base du sommet des turions (cm)

  'Guelph Evolution' 'Guelph Millennium' 'Gijnlim'
moyenne (2015) 0,6 0,5 0,5
écart-type 0,16 0,15 0,14
nombre de mesures 38 39 37
moyenne (2016) 1,1 1,0 1,2
écart-type 0,19 0,19 0,36
nombre de mesures 38 40 38

Longueur maximale de la tige complètement étendue (cm)

  'Guelph Evolution' 'Guelph Millennium' 'Gijnlim'
moyenne (2015) 140,5 146,9 141,8
écart-type 16,01 19,51 24,42
nombre de mesures 38 40 38
moyenne (2016) 182,2 195,5 190,9
écart-type 15,07 17,60 28,00
nombre de mesures 38 40 38

Cliquer sur l'image pour l'agrandir
Guelph Evolution
Asperge: 'Guelph Evolution' (centre bas) avec les variétés de référence 'Guelph Millennium' (bas à gauche) et 'Gijnlim' (haut à gauche).

Date de modification :