CDC Orrin

Avoine

Dénomination: 'CDC Orrin'
Dénomination antérieurement proposée: 'OT382'
Nom botanique: Avena sativa
Requérant/Titulaire: University of Saskatchewan
Crop Development Centre
4D36 Agriculture Building, 51 Campus Drive
Saskatoon, Saskatchewan
S7N 5A8
Canada
Sélectionneur: Brian Rossnagel, University of Saskatchewan, Saskatoon, Saskatchewan
Mandataire au Canada: FP Genetics Inc.
426 McDonald Street
Regina, Saskatchewan
S4N 6E1
Canada
Tél: 306-791-1045 x.223
Date de la demande: 2002-01-14
Numéro de la demande: 02-2973
Date de délivrance du certificat temporaire: 2002-01-14
Date de délivrance du certificat d'obtention: 2004-02-17
Numéro du certificat d'obtention: 1740
Date de résiliation du certificat d'obtention: 2022-02-17

Description de la variété

Variétés de référence: 'CDC Boyer', 'CDC Pacer' et 'AC Assiniboia'

Sommaire: Le limbe des feuilles inférieures est moins pubescent chez 'CDC Orrin' que chez les variétés de référence. La pubescence marginale de la feuille située sous la dernière feuille est nulle ou très faible chez 'CDC Orrin', tandis qu'elle est faible 'CDC Boyer', moyenne à forte chez 'CDC Pacer' et très forte chez 'AC Assiniboia'. La tige est moyennement à fortement pubescente juste au-dessus et au-dessous du nœud supérieur chez la variété candidate, tandis qu'elle est glabre ou très faiblement pubescente chez 'CDC Pacer' et fortement à très fortement pubescente chez 'AC Assiniboia'.'CDC Orrin' produit une plante plus haute que 'AC Assiniboia' et 'CDC Pacer', mais plus courte que 'CDC Boyer'. La panicule est plus compacte chez 'CDC Orrin' que chez 'CDC Pacer'. Les poils ou épines du nœud inférieur de la panicule sont moins nombreux et plus courts chez 'CDC Orrin' que chez 'AC Assiniboia'. La présence d'une arête sur la glumelle inférieure est plus fréquente chez la variété candidate que chez les variétés de référence. Les grains sont crème chez 'CDC Orrin' et 'CDC Boyer, alors qu'ils sont jaunes chez 'CDC Pacer' et brun pâle chez 'AC Assiniboia'.

Description:

'CDC Orrin' est une avoine de printemps à grains vêtus. Chez la plantule, le coléoptile est vert, et l'hypocotyle est court à moyen. La jeune plante a un port demi-dressé. La gaine des feuilles inférieures est moyennement pubescente, tandis que leur limbe est très faiblement pubescent. Au stade du gonflement, les feuilles sont vert moyen, fortement glauques et glabres sur les bords. Les feuilles possèdent une ligule. La dernière feuille a un port intermédiaire; sa gaine est fortement à très fortement glauque. La tige est moyennement pubescente juste au-dessus et au-dessous du nœud supérieur. À maturité, la tige est blanc jaunâtre à jaune, d'épaisseur moyenne.

La panicule est équilatérale, compacte, moyenne à grande et de longueur et largeur intermédiaires. Les ramifications sont demi-dressées et de longueur moyenne. Le verticille inférieur des ramifications est inséré sur le premier nœud. Le rachis est droit, sans nœud secondaire, et il forme un angle de 30 à 45 degrés avec la ramification latérale dominante. Le nœud inférieur de la panicule porte un nombre petit à moyen de poils ou épines de longueur moyenne. La baguette est glabre, et la deuxième fleur est moyenne à longue et de largeur moyenne. À maturité, la baguette présente des sillons de profondeur moyenne. La séparation de l'épillet se fait par fracture. L'épillet est retombant. Le nombre moyen de fleurs par épillet est de 3 ou 4. La séparation de la fleur se fait par hétérofracture.

Les glumes sont jaunes, longues, moyennes à larges. La glumelle inférieure est de longueur moyenne, avec une pointe longue, et elle est blanche à jaune à maturité. Les faces latérale et dorsale de la glumelle inférieure sont glabres et faiblement à moyennement glauques au stade vert. La glumelle inférieure porte fréquemment une arête, qui est tordue à courbée. Le chevauchement de la glumelle supérieure par la glumelle inférieure est modéré. La glumelle supérieure est moyenne (de la moitié de la longueur de la glumelle inférieure) à longue (de la même longueur que la glumelle inférieure).

Le grain est crème, moyennement rempli, sans pilosité basale. Sous rayons ultraviolets, une partie des grains sont fluorescents. Le caryopse est modérément pubescent. Les poils de la brosse sont courts à moyens. Chaque épillet produit deux grains. Le scutellum est pointu, de taille moyenne.

'CDC Orrin' est modérément sensible à sensible aux races CR13, CR181, CR185, CR192, CR223 et CR225 de la rouille couronnée (Puccinia coronata). Elle est résistante aux races A13, A60 et A617 du charbon nu (Ustilago avenae) et sensible aux races NA8, NA16, NA25, NA27, NA28, NA55 et NA67 de la rouille noire (Puccinia graminis f.sp. avenae). Elle est résistante au charbon vêtu (Ustilago kolleri) et modérément sensible au virus de la jaunisse nanisante (BYDV). 'CDC Orrin' présente une résistance passable à bonne à la verse et une bonne résistance à l'égrenage. Elle est sensible à la photopériode.

Origine génétique: La variété 'CDC Orrin' a été mise au point par sélection généalogique dans le cadre du programme de sélection de l'avoine du Crop Development Centre. Elle est issue du croisement OT349 × J775-1, réalisé en 1993 au Crop Development Centre. Les générations F1 à F4 ont été cultivées en mélange et, pour ce qui est des générations F1 et F3, en serre hivernale, en Nouvelle-Zélande. 'CDC Orrin' est issue d'une panicule unique prélevée sur un sujet F4 cultivé au champ, à Saskatoon, en 1995. Par la suite, les sujets F5 d'un même poquet ont été sélectionnés à Saskatoon, en 1996. La lignée qui est devenue la variété 'CDC Orrin' a été obtenue par mise en mélange des graines de ces sujets F5. Elle a été inscrite aux essais de rendement Crop Development Centre sous la désignation 'OT382' en 1997-1998, puis aux essais coopératifs de l'avoine de l'Ouest en 1999-2000. La sélection était fondée sur la performance agronomique et les réactions aux maladies.

Épreuves et essais: Les épreuves et essais de 'CDC Orrin' ont été réalisés à Saskatoon (Saskatchewan) en 2001 et 2002 suivant un plan en blocs aléatoires complets, à raison de 2 répétitions par variété. Chaque parcelle était formée de 2 rangs de 3,7 metres espacés de 15 cm.


Tableaux de comparaison pour 'CDC Orrin' avec les variétés de référence 'CDC Boyer', 'CDC Pacer' et 'AC Assiniboia'

Hauteur de la plante (cm)

  'CDC Orrin' 'CDC Boyer' 'CDC Pacer' 'AC Assiniboia'
moyenne 88,38 96,70 82,98 81,40
écart-type 7,00 6,69 5,71 10,42

Poids de 1000 grains (g)

  'CDC Orrin' 'CDC Boyer' 'CDC Pacer' 'AC Assiniboia'
moyenne 39,01 41,19 39,42 37,70
Date de modification :